La Ruche Qui Dit Oui à Clermont-Ferrand

La Ruche Qui Dit Oui à Clermont-Ferrand

header

Il y a deux ans, j’écrivais un article à propos de La Ruche Qui Dit Oui en expliquant le concept et en donnant mon avis sur mon expérience de cliente que je vous invite vraiment à consulter si vous ne connaissez pas encore le principe de la Ruche qui dit oui et son concept malin, local et écologique de vente de fruits, légumes, viande, poisson, cosmétiques et épiceries (entre autre) qui se fait directement du producteur au consommateur une fois par semaine près de chez vous !

Mais comme je suis sympa, je vous copie un extrait de cet article où je récapitule quelques éléments clés :

Pour résumer le fonctionnement : on s’inscrit à notre ruche en allant sur le site vérifier que votre ville en à une ! On passe une pré-commande pour la semaine suivante et on attend de recevoir un mail de confirmation de la part du responsable de votre ruche qui vous dira si il y a assez de commandes pour que les producteurs puissent venir livrer leurs produits. On se donne rendez-vous une fois par semaine dans un laps de temps de 2h environ, toujours au même endroit et on vient récupérer sa commande en présentant son bon (que l’on n’est pas obligé d’imprimer si on a un smartphone). Ce n’est pas plus compliqué que ça !

75908_1454277468134358_1921201880_nDepuis l’écriture de cet article, j’ai changé de commune et j’habite maintenant dans Clermont-Ferrand ce qui fait que j’ai pu cette fois-ci me fournir auprès de la ruche de mon quartier. Ma commande cette semaine contenait : un fromage de chèvre au piment d’Espellette, un pain bio aux graines, un panier de fruits et légumes bio de 4kg, un sirop de pêche bio, une préparation pour faire des galettes végétales et du pesto à l’ail des ours.

IMG_4091 IMG_4094 ruche2 ruche la-ruche-qui-dit-oui

Autours de chez moi, il n’y a pas moins de 5 ruches et pour découvrir si vous avez autant de chance que moi, c’est par ‘ ici

Et vous, est-ce que vous avez déjà eu l’occasion de tester ce mode de consommation alternatif ? 

pomme08Personnellement, je délaisse de plus en plus les hypermarchés que je ne supporte vraiment plus. Je m’y rends uniquement pour acheter le strict minimum et dans le but d’acheter des produits bien particuliers. Etant végétarienne, je consacre un budget plus important maintenant aux fruits et légumes bio que j’achète en magasins spécialisés qui sont plus petits et tellement plus agréables. Ce qui ne m’empêche pas de passer commande, de temps en temps, à des organisations telle que la Ruche que je trouve humainement parlant vraiment sympathique et qui permet de mettre des visages sur des produits alimentaires puisque que l’on rencontre directement les producteurs ce qui donne une impression de proximité supplémentaire et un sentiment de consommer de manière plus réfléchie.

La Ruche Qui Dit Oui de Clermont-Ferrand 

Tous les vendredis de 17h30 à 19h30

Home Max 22 avenue des Paulines

63000 Clermont-Ferrand

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

13 comments

  • Je ne connaissais pas du tout La ruche qui dit oui, mais je vais m’y intéresser de près, je vais de ce pas voir si j’en ai une près de chez moi… merci pour la découverte ! Le fromage de chèvre que tu as au a l’air terrible !

    Reply
  • Ça a l’air top! Je n’ose pas me lancer car j’ai peur d’avoir des choses que je n’aime pas dans le panier, par exemple nous n’aimons pas du tout le fromage chez nous, est-ce que du coup on peut lors de notre inscription « s’abonner » uniquement pour fruits/légumes/pains/épicerie? Je suppose car toi étant végétarienne on ne te donne pas de viande du coup. Puis comme nous déménageons souvent en ce moment (à cause du boulot), je ne sais pas combien de temps il faut s’engager finalement.

    Je suis comme toi vis à vis des supermarchés, je les supporte de moins en moins et essaye de réduire le plus possible mes courses dans ces endroits, il y a un petit producteur de légumes/fruits bio près de chez moi, j’achète chez lui directement, tout est délicieux. Et sinon, marché + Biocoop pour le vrac/épicerie (mais pas les fruits et légumes que je trouve chers et pas toujours frais).

    Sinon, j’ai tellement hâte de découvrir ton voyage au Japon, de plus, pendant la période des sakura, puis comme tes photos sont toujours belles, je vais un peu voyager moi aussi. Et tu vas te régaler je pense, la nourriture doit être exquise (les pâtisseries japonaises ^^)!

    Reply
    • Mais en fait c’est toi qui choisis tous les produits que tu souhaites. Si tu veux un seul fromage, tu prends un seul fromage et c’est pareil pour tout !

      C’est gentil pour mes photos, j’ai hâte d’être au Japon, le départ approche à grand pas ^_^

      Reply
      • Coucou!
        HS avec ton billet mais je regarde aussi ton compte IG, seulement n’ayant pas de compte moi-même, je ne peux pas commenter (alors je viens ici). J’ai vu ta photo sur les produits Shiseido que tu aimes tant, et comme tu aimerais te procurer du maquillage au Japon, je te conseille la gamme Majolica Majorca qui est top (sans parler des packagings trop craquants):

        http://www.shiseido.co.jp/mj/index.html

        Je pense que ça devrait te plaire, bises!

        Reply
  • Je suis abonnée à leurs services prés de chez moi mais je n’ai pas encore sauté le pas. Ton article et ce petit fromage me donne envie d’y aller :)

    Reply
  • J’adooore les ruches, hihi ! Je suis dans deux ruches depuis presque un an (j’alterne entre les deux selon mes producteurs chouchous).
    Avant j’ai fait plusieurs AMAP mais ça ne me plaisait pas, surtout en hiver car on ne peut pas choisir ses produits. Nous avions TOUTES les semaines des betteraves et des navets que l’on se forçait à manger avec dégoût. Je pense que la cuisine, que le temps d’un repas doit être un moment de joie et de partage et que donc, ce qu’il y a dans l’assiette est très important. C’est pourquoi on a décidé de s’inscrire dans une ruche et de reprendre plaisir à manger que ce que l’on aime (parce que vraiment, à part les betteraves et les navets on aime tout !)
    Quand j’

    Reply
  • Ooops mon commentaire d’avant est parti tout seul (désolée pour les fautes, j’ai pas pu le relire du coup).

    Donc quand j’ai changé, on m’a beaucoup reproché de délaisser le côté solidaire des AMAP (payer à l’avance et payer même s’il y a de mauvaises récoltes) mais au final, les agriculteurs que je rencontre aux ruches sont quasiment tous dans des AMAP et/ou dans plusieurs ruches, ce qui leur assure un revenu.

    Je pense donc que chacun peut choisir la solution que lui convient le mieux comme ça :)

    Reply
  • je me suis inscrite à la ruche à Paris, mais je n’y suis encore jamais aller aha! J’ai entendu dire que pour le prix les produits n’étaient pas au top niveau qualité… Je sais pas trop quoi en penser ce qui doit me bloquer pour la consommation je pense :(

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *