Mes lectures du moment

Mes lectures du moment

Je reviens avec un article lecture et ça faisait bien longtemps que je n’avais pas écrit à ce sujet. Je lis très peu de roman ces temps-ci, d’ailleurs je ne vous en présenterai qu’un seul dans cette sélection. On parlera aussi un petit peu poésie grâce à Rupi Kaur pour son oeuvre Lait et Miel.

J’avoue être une adepte des livres dit ‘pratiques’ souvent feel good, très optimistes et qui nous donnent des clés pour nous sentir mieux tout en en apprenant d’avantage sur des cultures voisines. Je pense à tous les livres sortis ces dernières années sur la façon de vivre des suédois (le Lagom), des danois (le Hygge) et le livre du Lykke qui est un tour du monde du bonheur, rien que ça !

Je comprends que certains ne soient pas réceptifs à ce genre d’ouvrage que l’on peut parfois trouver un peu faciles, un peu clichés et pourtant c’est le genre de lecture qui me fait du bien. Je pense que l’on peut puiser beaucoup de positif dans ces récits surtout lorsqu’il s’agit des sociétés scandinaves qui nous le savons, peuvent servir d’exemples dans bien des domaines.

J’ai la chance de recevoir beaucoup de livres qui sortent chez First Editions qui est la référence en ce qui concerne ces ouvrages de vie pratique, lifestyle et feel good et ce n’est pas pour me déplaire…

Le tour du monde des gens heureux m’a beaucoup parlé. Il a été écrit par Meik Wiking qui est président de l‘institut de recherche sur le Bonheur à Copenhague. Car oui, il y a un institut de recherche sur le bonheur à Copenhague ça en dit long sur cette société. Ce livre parle éducation, famille, argent mais aussi de confiance en soi et de bonté entre autre. Je l’ai trouvé agréable à découvrir et j’ai beaucoup aimé les illustrations qui donnent un coté ludique aux 285 pages. J’ai particulièrement apprécié le passage sur la famille et surtout sur la gestion travail / famille dans certains pays où les horaires de travail sont adaptés en fonction de la vie de famille. Le rêve ! J’ai même appris que nous sommes, nous français, assez en retard par rapport à la durée du congé paternel lors de la naissance d’un enfant par exemple.

Très récemment c’est la découverte du Shinrin Yoku qui m’a énormément interpellé. Le Shirin Yoku est l’art et la science du bain de forêt. Quand j’ai reçu ce livre je me suis dit deux choses : premièrement, je n’aime pas trop cette couverture, je ne la trouve pas vraiment à mon goût, je n’aurais jamais ouvert ce bouquin si je ne l’avais pas reçu. Deuxièmement, je me suis dit : l’art et la science du bain de forêt, qu’est-ce qu’on va encore nous pondre ? Il se trouve que ce livre a été une très belle surprise à la lecture. Le Shirin Yoku nous vient du Japon, un pays que j’ai eu la chance de visiter en partie et je dois dire que j’ai adoré y découvrir un peuple vraiment très réceptif à la nature qui l’entoure. La ville de Tokyo est immense et surpeuplée ce qui fait que les tokyoïtes ont un fort besoin de se ressourcer dans les nombreux parcs de la ville. La période des cerisiers en fleurs n’est qu’une partie des nombreuses coutumes japonaises en rapport avec le respect et l’amour de la nature et j’ai donc appris à quel point nous avons tous, en tant qu’Etre-humains, un besoin viscéral de nous ressourcer en forêt, dans un milieu où tous nos sens sont portés à contribution pour retrouver une certaine sensation de bien être que nous avons perdu au fil du temps, surtout quand on habite en ville. Ce livre vous donnera des conseils pour appliquer le Shinrin Yoku au quotidien. Je reste tout de même très étonnée du paradoxe dont font preuve les japonais parfois. Ils ont un tel respect pour la nature mais n’hésitent pas à défier la loi en poursuivant la chasse à la Baleine par exemple…

 

Un peu de poésie. C’est bien la première fois que je m’intéresse à ce genre littéraire. Je suis sûre que vous avez entendu parler du recueil Lait et Miel (Milk & Honey) de l’auteure canadienne d’origine indienne, Rupi Kaur. Elle avait fait parler d’elle déjà en 2015 en postant sur les réseaux une photo d’elle allongée sur un lit, en période de règles avec une tâche de sang sur son pantalon et ses draps.

Une photo qui avait crée un débat incroyable même au sein de l’application Instagram qui avait censuré cette photo à deux reprises avant de l’accepter. Preuve que le sujet des menstruations est encore un énorme tabou. J’ai un grand respect pour les femmes comme Rupi Kaur qui réussissent à faire bouger les lignes, à parler de féminisme, de libération de la femme et plus particulièrement du corps de la femme. Lait et miel a provoqué en moi plusieurs émotions : il m’a fait pleurer et sourire et puis les illustrations sont très jolies. Je l’ai lu en français et j’ai trouvé la traduction vraiment moyenne, c’est le seul bémol que j’apporterais. C’est pour ça que je viens d’acquérir le nouvel ouvrage de Rupi Kaur en anglais : the sun and her flowers. Je ne l’ai pas encore commencé.

Raclette et brocoli se définit comme un guide pour en finir avec les régimes et la culpabilité. Je l’ai lu très rapidement et très facilement. J’ai adoré les illustrations signées Youlie Dessine qui apportent vraiment un plus à ce guide. Au sommaire : le gang du sucre, la mafia du gras, l’alcool ce vieux pirate et puis le clan des excités (thé & café). Le livre fait la guerre à tout ce qui nous empoisonne à petit feu mais il n’est jamais culpabilisateur, ni moralisateur. Il apporte une vision saine et modérée de l’alimentation healthy et gourmande avec quelques recettes (souvent VG) que j’ai beaucoup apprécié. J’ai appris pas mal de choses en lisant Raclette et Brocoli, il ne reste plus qu’à mettre tout ça en application, c’est pas gagné ^_^

Je finis avec une dernière lecture encore en cours et il s’agit d’un roman. Un roman ne se lit pas de la même façon que tous les autres ouvrages que je vous ai présenté juste au dessus et il se trouve que la concentration que me demande de me plonger dans la lecture d’un roman me fait défaut surtout depuis que je suis maman et que je trouve moins le temps de me poser. J’ai découvert My absolute darling en regardant l’émission La grande librairie il y a quelques semaines. J’ai été happé par le portrait de l’auteur Gabriel Tallent qui a 30 ans et qui est américain. Ce roman est un best seller aux USA et il aborde plusieurs sujets sensibles, la violence, les armes, la brutalités, l’abus sexuel et l’adolescence. Les personnages principaux sont Martin et sa fille de 14 ans Turtle qui vivent à la dure dans une cabane au bord de l’océan. Leur quotidien dans la forêt laisse à penser qu’ils vivent en ermite dans un milieu de quasi survie, pourtant Turtle est scolarisée et elle est donc amenée à côtoyer deux mondes différents. Je n’ai lu qu’un quart du roman et j’avoue que j’ai hâte de savoir où l’histoire va mener ces personnages complexes et violents. Les critiques littéraires sont unanimes à propos de ce premier livre de Gabriel Tallent mais je dois dire que j’ai un petit peu de mal avec la longueur des descriptions et le sens du détails un peu trop prononcé à mon goût.


Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

One comment

  • Salut,
    J’aime bien la lecture ! Je viens de finir « Vendues! » de Zana Muhsen. Je m’apprête à commencer « Le Journal d’Anne Frank ». Si j’ai le temps ce week-end, je commencerai ma lecture sinon ce sera la semaine prochaine pendant le trajet pour le boulot.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *