Дървен материал от www.emsien3.com

Дървени греди за покрив

All posts in Baby & Family

8 mois avec Lillydoo

Je vous parle des couches Lillydoo depuis la naissance de Madeline ici et sur Instagram tout simplement parce que le choix des couches est devenu un véritable sujet fâcheux pour les parents les plus méfiants d’entre nous. Pourquoi ? Parce qu’avoir confiance en une marque ou en la grande distribution est devenu mission impossible !

Je pense qu’il est inutile de parler du sujet ‘Lactalis’ qui n’a rien à voir avec les couches mais qui concerne la santé de nos bébés. Savoir que certains grands groupes sont conscients de nous mettre en danger me rend totalement folle. D’ailleurs en tant que femme, la question de la protection périodique est aussi compliquée que celle du choix des couches pour les enfants. Quelle marque de protection féminine ou de couche vendue en grande surface n’utilise ni perturbateurs endocriniens, ni glyphosate, ni paraben ?

60 millions de consommateurs s’est penché sur la question en publiant les tests de certaines marques de couches qui ont bien voulu se prêter au jeu (ce qui implique que toutes les couches vendues en France n’ont pas été testé). Il en ressort uniquement 2 pour lesquelles les résultats sont satisfaisants. Il s’agit des marques :

– Mots d’enfants Marque repère (Leclerc)
– Love and Green écologique

Sachez aussi qu’en matière de couches, les labels bio/écolo n’assurent aucunement l’absence de produits dangereux dans leur composition. Certaines marques ‘écolo’ ont été testé et ont obtenu des résultats inquiétants. En tant que grande consommatrice de produits Bio, je reste sans voix.

Il y a un an déjà, je me penchais donc sur cette question épineuse après avoir pris connaissance de ces tests. Quelle marque allions-nous donc choisir ?

La marque repère Leclerc nous semblait être un bon choix puisque les résultats des tests de 60 millions de consommateurs étaient bons et que nous faisons assez régulièrement nos courses chez Leclerc (mais ça on s’en fout hein).

Un paquet nous aura suffit pour trouver les couches bien moins douces que les Lillydoo que j’avais reçu pour test. J’avais fait des recherches sur le net pour tenter de trouver des couches ‘clean’. Je tombe sur le site Lillydoo, qui en plus de proposer des couches à la composition bien meilleure que celles de toutes les autres marques, vous livre à domicile des couches dont la douceur est incomparable.

Pour rentrer un peu plus dans les détails, les couches Lillydoo sont tout aussi absorbantes que des Pampers (que j’ai testées à la maternité) ou bien que les marques repères Leclerc. En presque 9 mois, je compte les fuites sur les doigts d’une main donc autant dire que l’on est totalement satisfaits de cette marque. Et puis un détail et non des moindres : la marque Lillydoo met aussi en avant le fait de proposer des produits CRUELTY FREE / VEGAN ce qui veut dire non testés sur les animaux pour les moins avertis d’entre nous… En tant que parents végétariens, c’est bien évidemment un argument supplémentaire qui a compté en faveur de la marque.

N’hésitez pas à vous rendre sur le site et à vous faire envoyer un kit d’essai. Je suis sûre que vous allez adorer. Il faut aussi savoir qu’en plus d’être clean, les couches Lillydoo ont de jolis motifs contrairement aux marques de supermarché.

Je vous montre d’ailleurs 3 nouveaux motifs qui viennent s’ajouter aux 3 anciens, ce qui permet de choisir parmi 6 motifs durant vos commandes. D’ailleurs, je ne l’ai pas encore dit mais si votre choix se porte sur Lillydoo, vous devez vous abonner (sans engagement bien évidemment). Vous recevrez donc vos couches à la maison dans de jolis cartons, parce que chez Lillydoo tout est mignon, les cartons aussi !

Côté tarif, rien à dire, on s’y retrouve totalement. Par rapport aux autres marques bien connues, c’est du pareil au même alors il n’y a pas de raison de s’en priver…

 

J’espère que cet article aborde toutes les questions que vous vous posez en tant que parents curieux et méfiants et bien sur n’hésitez pas à me poser des questions en commentaire au besoin.

Je vous laisse avec les photos des 3 nouveaux motifs adorables :

Fantastic Foxes

Bubble to the Gum

Ahoy, Little Sailor

Alors, quel motif préférez-vous ?
Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

La liste du premier Noël de bébé

Il y a un à cette époque, Madeline était au chaud dans mon ventre, on n’était pas encore sûrs d’attendre une fille ou un garçon même si on ne l’avait pas imaginée être un garçon, étrangement. J’imaginais déjà son premier Noël un an plus tard mais j’étais loin de la réalité ! Bien sur c’est encore mieux que ce que je pensais.

La magie de Noël à 29 ans, on n’y croit plus vraiment mais le fait d’avoir maintenant un enfant me donne envie de transmettre un esprit feel good et familial à Madeline. Bien que trop petite pour comprendre ce qui se passe, je sais que les fêtes à venir auront meilleurs goûts que les précédentes.

J’en viens donc à vous livrer la liste de cadeaux de Noël de Madiechou. C’est peut-être un article qui peut vous aider à sélectionner un ou plusieurs cadeaux à offrir à un bébé de cette tranche d’âge (7 mois) sans faire d’impair.

 

 

 

 

Une maracas colorée avec une tête de souris, colorée mais dans de jolis tons assez doux. De quoi stimuler la vision et l’éveil musical.

Djeco : 10,50€

 

 

 

 

Des cubes de la même collection que la maracas qui permettent de stimuler la motricité et la vison avec leurs différentes faces colorées aux motifs animaux.

Djeco : 17€

 

 

 

Le fameux hochet flexible qui attire bébé avec ses boules colorées aux extrémités. Très pratique à attraper même par les plus petits et ludique car il rebondit grâce à sa flexibilité. Un must have de la vie de baby.

Manhattan Toy : 18€ (version classique ou pastel)

 

 

Un jouet à mordiller parfait pour frotter les gencives pendant la poussée dentaire. Une version améliorée du simple anneau dentaire, ce jouet est pratique ET joli. J’ai hâte de le recevoir.

Baby Cones par Manhattan Toy : 14,90€

 

 

 

Très utile pour les bébés à partir de 6/7 mois, le siège ou anneau de bain permet aux bébés qui se tiennent bien de passer un peu de temps à jouer dans le bain sans tomber dans tous les sens. Pratique et sécurisé, ce siège est encore mieux si on le choisit avec ouverture frontale.

BebeAngel via Amazon : 25,90 €

 

Une veilleuse musicale avec projection lumineuse. Le fameux Mushroom de chez Duux projette un ciel étoilé dans la chambre de bébé et propose plusieurs musiques différentes. On peut aussi régler un déclenchement durant la nuit si bébé se réveille. Existe en bleu, blanc ou rose.

Veilleuse projecteur d’étoiles Mushroom Duux : 36,90€

 

 

Aux environs de 6 mois (avant si on le souhaite), la diversification alimentaire prend une grande place dans la vie du bébé. Trouver des idées de recettes sans tourner en rond entre les carottes, les pomme-de-terres et autre potimarrons n’est pas toujours évident alors j’espère puiser de l’inspiration dans ce livre.

Bébé Veggie aux Editions La Plage : 13,50€

 

 

 

 

 

→ Si vous ne savez pas quoi offrir, je vous conseille de vous tourner vers des pyjamas bien épais pour l’hiver. Ca sert toujours et même si vous n’êtes pas surs des motifs ou de la couleur, ce n’est pas très grave, l’essentiel est que le pyjama soit chaud pour la saison : le velour c’est la valeur sûre.

→ Les collants sont aussi une bonne idée, pour les filles ET pour les garçons, à glisser sous les pantalons pour garder les jambes au chaud.

→ Un autre cadeau utile : un ensemble écharpe, gants et bonnet assortis.

En espérant que cet article puisse vous servir.

 

 

Déjà 6 mois…

Je n’ai pas trouvé mieux comme titre pour vous dire à quel point le temps file à une vitesse folle depuis l’arrivée de Madeline. Je me retrouve aujourd’hui à écrire cet article à propos des 6 mois qui viennent de s’écouler alors qu’hier encore Madie pesait 3kg et nageait dans ses vêtements de naissance. ‘Prends directement du 3 Mois’ me disait ma mère. Tu parles, tout lui allait trop grand pendant plusieurs semaines 🙂 Et maintenant, je la trouve hyper grande, elle change de jour en jour…

En 6 mois, on a pris nos marques, il y a eu l’allaitement pendant presque 3 mois dont je garde un merveilleux souvenir et puis il y a eu des petits soucis de santé pour ma part d’où le passage au biberon et très récemment le passage progressif aux purées de légumes. Il y a eu des pleurs, il y a eu des doutes, des interrogations mais toujours des solutions aux ‘problèmes’. La reprise du travail (à mi temps), la crèche, et surtout du bonheur. Je ne vous apprends rien du tout, avoir un bébé à la maison, c’est l’ascenseur émotionnel chaque jour.

En 6 mois, un bébé passe de l’état de petite larve qui ne fait que dormir, pleurer et manger H24 à un petit être souriant, développant chaque jour un peu plus sa personnalité, étant capable de distinguer ses semblables, vivant ses premières émotions et découvrant TOUT pour la 1ère fois.

Madeline est curieuse, joyeuse, un peu râleuse, amusée et amusante, facile à vivre, faisant de longues nuits mais n’aimant pas trop dormir le jour. Elle rit en voyant Marcel sauter partout, elle sourit dès qu’elle voit son père, elle fait de la moto avec ses poignées quand elle contente, surtout quand elle voit son biberon. Elle adore les comptines, Youtube est notre meilleur ami à certains moments. D’ailleurs sa chanson préférée c’est : Les petits poissons dans l’eau. Elle préfère la courge butternut au brocoli et ne le dites pas mais une fois je lui ai fait goûter une cuillère de mon chocolat chaud au lait de riz et elle a trop aimé !

Je me rends compte que je n’avais pas pris le temps de vous livrer mes indispensables ou plutôt les siens. Des objets du quotidien qui rendent la vie plus douce et plus pratique. Des couches Lillydoo que l’on utilise depuis sa naissance jusqu’au cuiseur / mixeur BabyCook que l’on utilise depuis une semaine, tout ce que je vais vous présenter nous sert tous les jours et sont devenus des incontournables.

1/ La gigoteuse requin dont on se sert depuis qu’elle est assez grande pour se faufiler dedans, c’est à dire depuis ses 4 mois. J’avais peur qu’elle arrive à sortir ses jambes facilement mais finalement non, elle reste bien au chaud à l’intérieur et le côté molletonné de cette gigoteuse lui convient parfaitement. Sachez qu’on peut aussi l’utiliser comme chancelière dans la poussette, je trouve l’idée intéressante et puis cette forme requin me plait vraiment.

2/ La sucette Goldi en caoutchouc naturel. Notre allié depuis la naissance même si depuis quelques semaines, elle la délaisse et préfère son pousse. Elle a commencé à l’utiliser à la maternité pour combler son besoin de succion. Souvent les gens trouvent cette sucette trop imposante sur un petit visage de bébé mais il faut savoir qu’elle imite le sein de la maman plus particulièrement le téton et l’aréole (d’où sa forme particulière) alors autant dire que pour les bébés allaités c’est vraiment la sucette idéale.

3/ Le porte bébé Studio Roméo dont je vous ai longuement parlé dans ‘cet‘ article. Celui sans qui Madeline ne trouvait pas le sommeil durant son premier mois de vie. INDISPENSABLE !

4/ La marque Lillydoo Babycare propose des couches, des lingettes et des matelas à langer jetables. Jusque là rien d’extraordinaire mais c’est la composition des couches qui fait la différence. En gros : pas de parabènes, pas de parfum, pas de PERTURBATEURS ENDOCRINIENS et je vous passe les noms des composants barbares qui sont utilisés chez les autres marques de couches industrielles que l’on pensent être bonnes pour les fesses de nos enfants. Sérieusement, renseignez-vous avant de foncer tête baissée vers des marques dont l’image est très bonne à grand coup de publicité mais dont les composants sont toxiques, oui TOXIQUES ! A la maternité, on vous donnera des Pampers, ce n’est qu’une histoire de contrat passé entre les maternités et la marque. Peu de gens se renseignent sur la toxicité des couches. Il en va de même pour les protections féminines mais c’est un autre sujet. Niveau absorption, je suis bluffée car les accidents et les débordements sont très rares.

5/ Un pyjama sans boutons, sans pressions et qui permet à votre bébé d’avoir les pieds au chaud toute la nuit existe bel et bien et c’est la marque Comète Paris qui nous le propose. En plus de ça, les pyjamas Comète sont en coton bio, je vous laisse imaginer la douceur même après de nombreux lavages. J’aimerais que Madeline ait toute la collection. Pour le moment, on a uniquement le Vert d’Eau, il est très joli.

6/ Les biberons MIMIJUMI seront vos alliés si vous allaitez et que vous tirez votre lait ou bien que passez du sein au lait en poudre. Visuellement, je pense que c’est assez clair, la tétine imite le sein à la perfection ce qui permet à votre bébé de passer de l’allaitement au bib sans être perturbé. De plus, il n’y a qu’une seule vitesse. Avec ses biberons, on laisse bébé boire à son rythme comme lorsqu’il prend le sein. Ils sont assez onéreux, c’est vrai, mais je ne regrette pas du tout ce choix. Et puis pensez à les ajouter à votre liste de naissance, souvent les gens ne savent pas quoi offrir alors qu’il y a tant de choses bien précises dont les parents ont besoin.

7/ Le cuiseur / mixeur BabyCook de Beaba. Ca fait une semaine qu’il a pris place dans notre cuisine et c’est devenu notre meilleur pote. On ne peut plus pratique, d’une grande rapidité et facile à nettoyer, je vous le conseille mille fois tout comme ma l’a gentiement conseillé Mandyblabla (qui a un petit Sacha trop mignon du même âge que Madeline)

8/ Le sac à langer MOUMOUT et surtout la collection avec les pivoines. J’adore ce motif, ces couleurs et puis le sac en lui même est assez pratique. On l’accroche à la poussette, il nous suit partout. Il est un peu cher et d’ailleurs toutes les marques style : Cam Cam et Nobodinoz sont vraiment chères mais proposent des choses ravissantes.

9/ Et enfin, un dernier incontournable : le lange ! Peu importe la marque, Madeline adore les langes depuis sa naissance. Au départ elle ignorait ses doudous et préférait toucher les langes et les ‘toutouiller’. Et puis ce qu’elle adore c’est qu’on lui passe un lange sur le visage, ça l’a fait rire, c’est un jeu pour elle. On doit avoir une dizaine de langes qui traînent dans la maison, dans la poussette, dans la voiture et puis ils me servaient beaucoup quand j’allaitais hors de la maison.

J’espère que cet article pourra vous donner des pistes sur les essentiels de bébé. Certes, ce sont les essentiels de Madeline et pas forcément ceux de votre futur bébé mais il y a de fortes chances pour que vous y puisiez de bonnes idées voire des idées cadeaux pour de futurs parents.

–> Et puis un petit point sur les partenariats. Dans cette liste d’incontournables, il y a des produits que je reçois ce qui n’altère en rien leurs qualités à nos yeux sinon je n’en parlerais même pas dans cet article.

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

L’automne au lac Pavin

C’est sous une lumière jaune dorée, au moment de la fameuse Golden hour que j’aime tant, que nous avons fait le tour du lac Pavin avec Madeline. Au moment où tout le monde rentre à la maison, nous commençons notre ballade.

Ce jour-là (le samedi 14 octobre 2017), il faisait presque chaud, même en montagne au bord de ce ravissant lac auvergnat. Les conditions ne pouvaient pas être meilleures : soleil & ciel bleu ce qui rendait le spectacle sublime. Des petits airs de forêt au Canada m’a-t-on dit sur Instagram.

La nuance de couleurs des feuilles entrain de sécher doucement, parfois jaunes, parfois rouges, parfois orangées et ce soleil qui leur donnait des allures de feuilles d’Or ! Le contraste était assez dingue avec l’eau turquoise de Pavin.

Cette balade était aussi l’occasion de prendre le porte-bébé Baby Bjorn car la poussette est à oublier (racines, rochers…). C’est la première fois que l’on mettait Madeline dans la position avant, le paysage face à elle et elle a bien aimé je crois…



Auvergnats (et les autres bien sur), si vous avez la possibilité de vous rendre à Pavin ces jours-ci, attendez simplement qu’il fasse soleil, votre ballade n’en sera que plus belle. Un petit spectacle de la nature à ne surtout pas louper ! Vive l’automne…

NB : Madie n’est pas encore passée au bonnet d’hiver et du coup elle porte le béguin qu’elle a mis tout l’été, il est fait main par Pauline qui tient la boutique en ligne Les Enchantées, j’adore son travail.

 

Le faire-part de naissance de Madie avec Atelier Rosemood

 

 Comme beaucoup de personnes (je ne citerai pas de nom ^_^), j’aime traîner dans les rayons de papeterie, regarder les feuilles Canson colorées, les cahiers, les stylos plume et les crayons de couleurs mais j’aime aussi accumuler les petits carnets avec de jolis imprimés dont je ne me sers jamais.

Quand j’ai su que j’allais avoir un bébé, j’étais contente à l’idée d’envoyer un faire-part de naissance. Ce n’est qu’un bout de papier pour certains mais pour moi c’est un joli courrier que l’on envoie aux personnes qui comptent et avec qui on veut partager l’arrivée d’un nouveau membre de la famille.

Je voulais qu’on le fasse nous-même avec Jules, qu’on l’imagine et qu’on le crée. J’avais déjà le thème et les coloris en tête : du végétal (succulentes et cactus) dans les tons vert et corail. Je voulais que ma copine Ninon nous fasse une magnifique photo de Madeline sur son parquet blanc, entourée par des fleurs et des plantes vertes.

Oui mais voilà, c’était sans compter à quel point l’arrivée d’un bébé dans votre vie peut littéralement absorber vos journées et parfois même vos nuits.

Bref, on a un vécu dans une bulle pendant plusieurs semaines après l’arrivée de Madeline et bien qu’elle soit un adorable bébé, il faut avouer que l’on n’a, ni le temps ni le courage de se lancer dans la création d’un faire-part. C’est pourquoi, quand on m’a proposé de tester les services du site Atelier Rosemood, j’ai sauté sur l’occasion.

Je précise que j’avais quand même consulté plusieurs sites proposants des faire-parts et que je trouvais les modèles tous plus kitsch et plus niais les uns que les autres. Chez Atelier Rosemood, c’était tout l’inverse, je ne savais pas lequel choisir tellement j’ai adoré leurs illustrations. Leurs faire-parts de naissance sont sublimes.

Je vous montre les modèles qui m’ont particulièrement plu. Cactus, citrons, flamants et feuilles de Monstera : le choix était trop rude !

J’ai très fortement hésité entre le modèle cactus (aquarelle végétale de son vrai nom) et celui que j’ai finalement pris. Il s’agit de : ‘Fleurs aquarelle‘.

Les deux sont canons mais la douceur et la fragilité du coquelicot ont eu raison de moi.

Je me suis moi-même surprise à choisir des enveloppes rouges qui est une des rares couleurs que j’affectionne peu mais c’est entrain de changer et je trouve que le combo faire-part coquelicot + enveloppe rouge rend hyper bien.

J’espère que vous trouverez vous aussi votre bonheur sur ce site mais honnêtement je n’en doute pas. Sachez qu’on peut se faire envoyer à domicile des échantillons permettant de comparer les qualités de papiers. C’est ce qui m’a permis de confirmer mon choix et je suis partie sur : ‘ création ivoire’ qui est un papier cartonné mat vraiment chic.

Le petit plus que nous avons glissé dans l’enveloppe pour les personnes ayant fait des cadeaux à Madeline : une adorable carte de remerciement assortie au faire-part. Ils ont pensé à tout chez Atelier Rosemood.

(pour les timbres, j’ai pris ce que j’ai trouvé de moins ‘moche’ à La Poste)

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

Au bord du lac

bordulac

Il n’y a bien qu’en prenant un peu d’altitude que l’on peut espérer se rafraîchir ces temps-ci. On a la chance de pouvoir se rendre assez rapidement, depuis Clermont, vers différents lacs d’Auvergne. C’est à Chambon qu’il est le plus pratique de circuler en poussette mais notre arme secrète pour nous promener en toute quiétude avec Madeline (et que je veux bien partager avec vous ici), ce n’est pas la poussette mais l’écharpe de portage.

P1020680

lacmad

P1020682

Certes, on l’utilise plutôt chez nous et on préfère prendre un autre porte-bébé pour aller dehors mais tout de même, il fallait absolument que je dise ici à quel point nos ‘bandeaux’ en coton bio de la marque Studio Roméo nous sauvent la mise chaque jour.

Eh oui, Madeline est encore petite, elle est allaitée, ce qui la rend peut-être encore plus en demande de proximité avec nous et je passe mes aprems à la rassurer et à la distraire pour l’empêcher de pleurer.

Enfin ça c’était avant ! Plusieurs mamans m’ont conseillée l’écharpe de portage pour me soulager et soulager Madeline et c’est pile à cette période que j’ai reçu les jolis bandeaux à rayures Studio Roméo. Plus simple à enfiler, ce n’est pas possible ! Il y a deux bandeaux à porter de chaque côté de vos épaules un peu comme un Tshirt. On met le bébé dans l’un des bandeaux et HOP c’est ok ! 

Une fois Madeline installée, je fais quelques pas dans l’appartement et en 2 minutes montre en main, elle s’abandonne et ferme ses yeux, comme dans mon ventre où elle a passé presque 9 mois et une semaine la coquine !

lacmad2

P1020692

P1020700

P1020686

P1020689

P1020730

studioromeo

P1020715

Ce conseil que l’on m’a donné qui était d’investir dans ce genre de porte-bébé, c’est moi qui vous le redonne aujourd’hui. Les bébés s’y sentent si bien… Mes journées sont plus calmes, je peux porter Madie et aussi me servir de mes mains pour faire autre chose. J’étais assez ‘prisonnière’ de mon bébé avant d’avoir ces deux morceaux de tissus, elle me prenait beaucoup d’énergie à vouloir être dans mes bras tout le temps et je n’arrivais pas à calmer ses pleurs ! Et comme vous le voyez, son père aussi est adepte de ce système tellement pratique.

D’ailleurs vous savez quoi ? Elle est actuellement endormie dans son écharpe au moment où j’écris ces lignes !

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

1 mois avec Madeline

madeline Il me semble que Madeline n’a pas encore été présentée ici pourtant elle occupe mes pensées, mes journées et mes nuits depuis son arrivée le 03 mai dernier.

Son surnom officiel ? Madie (contraction du début de MArcel et de la fin de edDY, nos premiers bébés en quelque sorte ♥)

Ma grande crevette comme je l’appelle aussi, plus longue que large avec son visage parfaitement rond, sa petite odeur de lait caillé mélangé au spray Biolane qui sent si bon, ses ‘grands petits’ pieds, ses fins cheveux qui passent par toutes les teintes, ses sourires à son papa et j’en passe sinon je ne m’arrête pas !

P1020482 P1020456P1020449

Ce premier mois est passé si vite et pourtant les journées passent et ne se ressemblent pas toujours. Du bonheur il y en, mais des pleurs inconsolables, il y en a aussi. Ce n’est pas tous les jours facile de savoir apaiser les maux d’un si petit bébé mais ce qui est sûr c’est que cette jolie Madie a vraiment changé nos vies en si peu de temps.

Si on m’avait dit que j’aurais un bébé un jour

Si on m’avait dit que je l’allaiterais

Si on m’avait dit que son père serait si gaga

Si on m’avait dit qu’on n’aurait même plus le temps de mater une série plus de 10min sans nous endormir

Si on m’avait dit qu’Eddy et Marcel seraient si bienveillants envers ce tout petit être

Si on m’avait dit tout ça (et tout le reste), je n’y aurais jamais cru…

mad1Il y a tellement de choses qui se bousculent dans ma tête en ce moment. Avoir un bébé à s’occuper (surtout quand on allaite) est très chronophage, les heures défilent sans qu’on s’en rende compte. Plus le temps de faire grand chose à part me focaliser sur elle et son bien être. Ce n’est pas toujours évident mais on se débrouille pas si mal, enfin je crois.

Je me surprends à vouloir lui montrer le bon exemple même si elle ne s’en rend pas encore compte. Des exemples ? Apprendre à faire le tri sélectif comme il faut, ne plus cracher mes chewing-gums par terre, manger mieux, ne plus jurer comme un charretier etc.

Je vais investir dans un second bac pour faire le tri vraiment sérieusement, c’est quelque chose qui me tient à coeur. Quand on voit l’état des Océans et du reste… qu’attendons-nous ? Et plus tard j’aimerais bien avoir un mini composteur pour séparer encore d’avantage tous les déchets et lui expliquer pourquoi tout le monde devrait le faire. Lui apprendre aussi à choisir ce qui est bon pour elle, comment planter des légumes et des fleurs, respecter la Terre qui nous accueille en somme… Si ce n’est pas ça être un parent responsable alors je n’y connais rien ^_^

Bref, on devient ‘bizarre’ quand on a un enfant. Je pensais ne jamais devenir ce genre de personne, ni de faire un jour parti de ce ‘clan’ des parents qui comparent les marques de couches et parlent sans arrêt de leur progéniture ^_^ (à ce propos, on est toujours aussi satisfaits des couches Lilly-Doo dont je vous ai parlé sur Instagram)

Au moment où je finis la rédaction de cet article, le devoir m’appelle, je l’entends gazouiller dans son lit. Je la connais, elle va bientôt pleurer, elle a besoin de moi et ça c’est un sentiment que je vous souhaite de ressentir un jour ♥

mad2

Signé Maman Citronnade pour son LemonBabe

Robe ASOS Maternity et allaitement

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

Dans sa chambre

Dans sa chambre on trouve plein de bestioles poilues, un berceau, un couffin (dans lequel il y a le nécessaire pour la maternité), un fauteuil, un mur vert et puis un tapis !

Un tapis dont je me dois de vous parler ici puisque j’ai été contacté par la marque Sukhi depuis de nombreuses semaines. On m’a proposé de vous parler du concept Sukhi qui collabore avec des femmes du monde entier de fabriquer des tapis à la main en les respectant et en respectant leur travail.

Le genre de marque qui fait pencher la balance éthique de son côté et c’est ce qui m’a donné envie d’accepter de recevoir un de ces tapis et de vous en faire le rapport ici. J’ai choisi un tapis indien en feutre et assemblé à la main, au doux nom de Aditya. Bien sur, les tapis berbères que proposent Sukhi m’ont tenté mais on en voit vraiment partout (c’est vrai qu’ils sont très jolis). Du coup, je me suis dit qu’il serait peut-être judicieux de partir sur un modèle totalement différent pour ne pas m’en lasser.

C’est donc dans la chambre de notre bébé que ce tapis a trouvé sa place. Ses tons neutres s’accordent bien avec le sol en bois et le mur vert qu’on a peint. Et puis, il fallait qu’on mette un tapis dans cette pièce pour pouvoir se poser au sol pour jouer avec bébé.

Pour le moment, il faut avouer que quelqu’un a sérieusement un gros coup de coeur pour le confort de ce tapis en feutre : il s’agit d’Eddy, notre chien qui est fan de tapis en tout genre mais celui-ci est vraiment son préféré… Je me demande même s’il va bien vouloir le partager 🙂

eddytapis

Et bonjour les poils avec Eddy… Heureusement le tapis s’aspire facilement et je vous invite même à consulter la rubrique nettoyage du site pour plus de détails.

P1020068 P1020087

Dans sa chambre, la couleur verte s’est imposée tout en laissant place à la lumière et aux autres couleurs que l’on a choisi comme le beige, le ‘saumon’ du linge de lit et le bleu pétrole du couffin. Il y a aussi quelques touches cuivrées et des touches végétales.

P1020064 P1020065 P1020057 P1020058

Du rose ? Très peu finalement… Mais c’est très bien ainsi, parce que les chambres roses pour les filles et bleues pour les garçons, c’est plus possible de nos jours ! Et c’est une fan de rose et de bleu qui vous le dit…

On est assez content du résultat, après avoir trouvé des tissus en lin comme je le souhaitais, ma belle-mère a bien travaillé pour mettre en place tout ça.

Je me dis qu’il y a peut-être un peu trop de couleurs dans cette chambre mais en même temps ça me ressemble, j’aime les couleurs, elles me donnent de l’énergie et me rendent positive.

J’ai tellement hâte de la voir occuper cet espace, lui donner vie et que ça soit le bordel puisqu’il est évident que ça finira comme ça…

P1020075bis P1020049 P1020053 P1020061

Merci encore aux amis et à la famille pour les cadeaux et leur aide. Chacun apporte sa petite touche à sa façon et maintenant on est presque prêts grâce à vous tous ♥

Veggie mama

P1070153 Ca y est je suis officiellement dans mon 9ème mois de grossesse… Je rappelle (encore) que j’avais dit ne pas trop en parler ici et finalement mes derniers articles tournent tous autour de ce sujet !

Je crois que cet événement m’a beaucoup plus touché que je ne pouvais l’imaginer au départ d’où la volonté d’écrire cet article de fin de grossesse.

Un bilan, un résumé, mon mode de vie végétarien, voilà à quoi devrait ressembler ce post.

mois

Oui 9 mois peuvent paraître interminables surtout à la fin où l’on se sent fatiguée et au bout du bout avec l’envie folle de rencontrer son bébé. Mais 9 mois c’est aussi le temps qu’il nous a fallu pour nous organiser, penser à tout (enfin on essaie) : savoir où accoucher, apprendre les termes de la grossesse, les termes matériels et puis réfléchir parfois aussi à l’après : le mode de garde, l’allaitement, l’alimentation au delà du sevrage enfin bref : la grossesse c’est 9 mois de questionnement continuel !

trimestres

Le premier se résume par ‘la digestion’ : la digestion de cette nouvelle qui nous abasourdit et nous rend heureux à la fois. Se questionner beaucoup sans jamais ne serait-ce qu’imaginer interrompre cette grossesse inattendue.

Et puis la digestion au sens propre si je peux dire, avec des nausées et des vomissements quotidiens. Des anecdotes pas très glam et des situations cocasses rythmées par les nausées et les odeurs que je suis seule à sentir ^_^

Le deuxième trimestre se divise en deux parties, le 4ème et le 5ème mois sont plutôt paisibles, les nausées disparaissent laissant place à un regain d’énergie.

Puis vient le 6ème mois, le retour des nausées et des odeurs que je ne peux plus supporter au point de me sentir comme déprimée dans un nouvel environnement suite à un premier déménagement. Et puis, il y a eu un passage à l’hôpital pour une colique néphrétique suivi d’un 2ème passage à l’hôpital pour monsieur. Résultat : stresse, fatigue, anémie. C’est là que j’arrête de travailler. Puis on doit redéménager.

Le dernier trimestre que je finis actuellement se passe bien mieux, malgré la fatigue, le reste d’anémie que je traite à grand coup d’épinards 🙂 , d’autres légumes verts, de protéines végétales, de légumineuses… On finit les préparatifs (la chambre notamment) et puis je vois autant que possible ma famille et mes amies pour ne pas toujours me sentir isolée à la maison.

Et surtout, je pense à ma petite fleur de printemps du matin au soir, elle me fait savoir qu’elle est là, en moi, et on communique déjà ensemble, enfin je crois… Les cours d’haptonomie ont été un super exercice à 3 pour nous lier dès le 5ème mois. Aujourd’hui, les cours sont terminés, on est censés être prêts à accueillir notre bébé.

En bref, la grossesse n’est pas de tout repos c’est vrai et chaque femme la vivra différemment. Mais on n’a rien sans rien, on porte la vie,  ça vaut bien quelques petits désagréments je crois…

P1070101 copie

veggie

Au début de ma grossesse, on m’offre le bouquin : Enceinte et Végétarienne que je lis en quelques heures. C’est exactement l’ouvrage qu’il me fallait pour appuyer mes pensées et garder confiance en mon mode de vie végétarien et ce depuis presque 4 ans maintenant. Il est plein de témoignages de mamans végétariennes et végétaliennes abordant leurs questionnements, leurs façons de gérer leurs modes de vie pendant la grossesse et après.

Remanger de la viande durant ma grossesse ne m’a jamais traversé l’esprit tout simplement parce que j’ai confiance en moi et en mes choix. Je n’ai jamais eu de carences alimentaires, je pense même avoir augmenté mon apport en protéines depuis que je suis végétarienne.

J’aurais pu douter vers le 6ème mois quand on s’est rendu compte que j’étais un peu anémiée. Cependant, le manque de fer touche énormément de femmes enceintes à ce stade de la grossesse puisque le bébé puise dans nos ressources. En toute logique, j’ai décidé de manger d’avantage d’aliments végétaux riches en fer et on m’a aussi prescrit un cachet que je ne peux prendre qu’en petite quantité car il me donne des nausées (décidément ces nausées ne me lâchent pas).

Depuis, les analyses sont meilleures alors je continue sur cette lancée. Il était inutile de céder à la panique, le fer et les protéines ne se trouvent pas que dans la viande comme on veut nous le faire croire trop souvent.

Le cas du soja : au début de ma grossesse, je décide de consulter une diététicienne. Le premier rendez-vous me rassure, elle a des patientes enceintes et végétariennes tout comme moi. Dans une ville comme Clermont, je ne m’y attendais pas. Cependant, elle m’alerte sur la consommation de soja, me le présente comme un  perturbateur endocrinien qui pourrait donc agir sur le système hormonal de mon bébé…

J’écoute et j’applique ses conseils en consommant uniquement un seul produit/jour contenant du soja.

Puis, je décide de faire quelques recherches et d’en parler autour de moi à des futures mamans VG et Vegan (merci internet) qui habitent pour certaines à l’étranger et qui n’ont pas eu le même discours de la part des professionnels de santé face à la consommation de soja pendant la grossesse.

En réalité, il faudrait avoir une consommation excessive de soja au quotidien pour que ce dernier ait un effet perturbateur sur nos foetus et sur nous-même. De plus, la seule étude sur laquelle s’appuient certains est totalement bidon.

J’aimerais bien que les mentalités évoluent en France surtout de la part des médecins qui sont tellement plus ‘open’ sur le végétarisme en Angleterre, en Allemagne ou en Suède par exemple.

S’entourer de professionnels bienveillants : c’est vraiment une des volontés que j’ai eu dès que j’ai su que j’étais enceinte. En aucun cas, un médecin ne doit remettre en cause votre mode de vie si ce dernier est sain et que vous êtes en bonne santé. Les petites phrases vexantes voire les pics moralisateurs et méprisants sont à proscrire, vous n’avez pas besoin de ça…

N’hésitez pas à changer de spécialiste, à faire les meilleurs choix, à tester le feeling entre vous et la ou les sages-femmes qui vous accompagneront durant toute votre grossesse.

J’ai eu la chance, pour le moment, d’être entourée par 2 sages-femmes (pour mes cours de préparation à l’accouchement) qui sont ouvertes et n’ont émis aucun jugement sur mon alimentation.

De plus, faites vous confiance, vous n’êtes pas obligées de vous justifier sans arrêt, c’est trop fatiguant. La gyneco qui m’a suivi jusqu’au 6ème mois de grossesse n’a jamais su que j’étais végétarienne. Est-ce vraiment un sujet que l’on doit absolument aborder avec tout le monde, tout le temps ?

bb

La grande question réside plutôt là. Un bébé végétarien, ça existe ? C’est ‘risqué’ ? C’est tabou ?

40% de la population indienne est végétarienne ce qui implique que leurs bébés et leurs enfants le sont aussi et personne ne les embête avec ça. Il faut vraiment dédramatiser et avancer sur ce sujet de l’alimentation chez l’enfant.

Je sais qu’on va sans cesse devoir se justifier de préférer faire manger à notre enfant des protéines végétales BIO plutôt que de lui donner de la viande infâme pleine d’hormones et d’antibiotiques, ce qui nous paraît tellement absurde dans le fond.

Nos certitudes

L’arrivée de notre enfant ne changera rien au fait que dans notre foyer, nous ne consommons ni viande ni poisson. De plus, du fait d’avoir conservé mon mode d’alimentation végétarien durant ma grossesse, mon bébé risque d’avoir peu d’appétence envers les aliments carnés (c’est ce que ma diététicienne m’a dit se basant sur les différents retours qu’elle a eu de ses patientes végétariennes).

Nos incertitudes

Cependant, il y a aussi, la volonté de l’enfant de vouloir tester différents aliments surtout ceux qui lui sont interdits chez lui j’imagine. Il y a aussi les repas en dehors de notre trio familiale et la cantine par exemple. Sur ce point là, on pense rester ouverts et laisser notre enfant choisir. Elle aura vite la possibilité de réfléchir par elle-même à ce qui lui semble le plus juste.

P1070142 P1070132

J’arrive au terme de cet article, j’en profite pour exprimer toute ma reconnaissance à mon cher et tendre pour le rôle qu’il joue au quotidien, on vit une expérience à 3 et même si c’est moi qui porte notre bébé, il sait trouver sa place.

Je ne sais pas si je suis assez rentrée dans les détails par rapport au végétarisme chez la femme enceinte alors surtout n’hésitez pas à poser des questions en commentaire si vous avez des doutes, des suggestions, un avis à partager. C’est un sujet sérieux et j’espère véhiculer une image positive de future maman qui fait déjà des choix pour son enfant…

Merci mon petit chaton Ninon pour cette série de photos, je vais les garder longtemps, elles seront dans l’album de bébé, c’est sur ^_^

Baby Shower

P1010886 Je ne savais pas du tout si j’allais organiser une ‘Baby Shower’, d’ailleurs dans mon cas, je préfère utiliser le terme goûter prénatal parce que ‘Baby Shower’ en France, ça sonne bizarrement et c’est pas très parlant. En plus de ça, j’avais envie de quelque chose de simple avec mes proches amies et non pas d’une fête trop tape à l’oeil et superficielle comme peuvent l’être les ‘vraies’ Baby Shower aux USA.

Finalement, je me suis juste posée une question : est-ce que ça te ferait plaisir de passer quelques heures avec tes amies réunies avant l’arrivée de ton premier bébé ? (et de tout ce qui va surement en découler après l’arrivée du bébé, notamment le fait de ne plus avoir le temps et la possibilité de trouver l’occasion d’être toutes réunies en même temps….)

Evidement, la réponse est OUI ! En ce début de 8ème mois de grossesse (au moment de cette journée), j’avais trouvé un minimum d’énergie pour ‘pâtisser’ quelque peu et essayer de faire une jolie table. Ce qui assez dur avec la grossesse, c’est qu’un jour vous pétez le feu et le lendemain vous traînez tel un zombie en legging et en TShirt XXL des Ramones calée au fond de votre canapé du matin au soir (true story). J’espérais donc avoir le peps nécessaire pour recevoir toutes ces couillones ♥ chez moi ! Pour info, les seuls mecs dont la présence était autorisée ce jour-là : EDDY et MARCEL qui ont eu leur dose de câlins pour l’année je crois.

P1010844 P1010876 Sans titre-1 P1010939 ninonlaura P1010854 P1010898 tablebabyshower P1010914 bbsh P1010943

Je crois qu’au final on a passé un super aprem, j’ai été supra gâté, les cadeaux ont été choisi avec goût même si tout ce que je voulais c’était les voir ELLES et non pas être couverte de cadeaux…

On a tenté un atelier tissage d’un niveau sois-disant enfantin mais bon voilà : FIASCO total ahha donc soit on est toutes stupides (ce qui est probable finalement 🙂 ) soit les kits que j’avais choisi étaient nazes…

Durant les Baby Shower américaines il y a souvent des quizz, des jeux ou des animations mais j’avoue qu’à part les kits créatifs, je n’avais pas prévu grand chose, toujours dans cette idée de passer un moment tranquille, sans pression !

Par contre vous imaginez bien qu’on avait de quoi manger et boire. C’est un peu le but d’un goûter me direz-vous. Au menu : cookies matcha/chocolat blanc, cookies 3 chocolats, un gâteau vegan style flan au chocolat, des muffins vegans et des sucreries. De quoi faire grimper le taux de sucre de toutes ces dames folles 🙂

Bref, merci encore à toutes, je suis trop contente de vous avoir reçu et qu’on ait fêté ensemble l’arrivée prochaine de ma petite fleur de printemps ♥ Elle a déjà beaucoup des tantines très attentionnées !!! (Oh et Merci Ninon pour les photos, c’était pas évident vu le temps tout gris qu’il faisait)