Дървен материал от www.emsien3.com

Дървени греди за покрив

All posts in Feel Good

2018

2018, je ne suis pas prête de t’oublier. Si cet espace (je parle de mon blog) est le mien et si je m’autorise à aborder plein de sujets et même à dévoiler des bribes de vie plus ou moins intimes, il y a des choses dont je ne souhaite pas parler ici et pourtant il y aurait matière à écrire…

2018, BIM, le couperet tombe et je continue de jouer la carte de la fille détachée parce que je me suis construite ainsi. Cet ‘évènement’ dont je ne souhaite pas parler plus en détails fait remonter tant de choses à la surface et c’est dur. La vie en sursis depuis ce froid mois de février dernier. Ne plus jamais éteindre mon téléphone à présent.

2018, une estime de soi retrouvée. Pas que du mauvais en 2018, loin de là ! J’ai enfin puisé, je ne sais comment, je ne sais où, une motivation à me prendre en main sur le plan alimentaire. Avec moi, impossible de savoir si je resterais raisonnable à vie mais quel plaisir de me sentir plus légère dans tous les sens du terme. Il y a encore du boulot, c’est clair, mais je suis super fière de moi.

2018 et tu n’as pas encore lâché ma main mon enfant. ∫Non, Madeline qui se déplace pourtant très bien et se tient debout, n’a pas encore envie de lâcher ma main pour prendre son envol et marcher∫ A quel âge vas-tu marcher ? Si la question m’a parfois titillée, je crois qu’il est préférable de te laisser vivre à ton rythme. Tu es unique, tu es toi. Tu ne te laisses pas influencer, tu n’écoutes que toi, tu n’as pourtant que 20 mois mais tu es un petit phénomène, déjà…

2018 un voyage qui nous a laissé sur notre faim. Des paysages à couper le souffle dans les Dolomites en Italie mais aussi une fatigue et un bad mood qui ne nous a pas quitté du séjour. Je sais que 2019 ne sera pas une année de voyages : pas les moyens, pas vraiment facile de prendre l’avion avec un bébé… Et pourtant, une forte envie d’aller goûter à tant de saveurs japonaises que nous n’avons pas encore découvertes lors de notre premier voyage. Et puis, comme toujours, une folle attirance pour la Californie et sa douce vie, ses odeurs, sa végétation etc.

2018, les fleurs à l’aquarelle. Des mois que j’avais envie de me lancer mais je suis tellement brouillon, tellement pas méticuleuse et patiente dans ce que j’entreprends que je n’osais pas me lancer. Et finalement je me fiche du résultat, il n’y a aucun enjeu à peindre des fleurs à l’aquarelle et c’est très bien ainsi…

2018 autour de moi et chez moi : des déménagements, des changements de vie radicaux, des bébés dans des ventres, des familles qui vont tout bientôt se former, une confiance perdue, des petits plats réconfortants, des séries géniales,  un bol d’air prés de l’Océan au printemps et à l’automne mais aussi quelques films très marquants, je repense à Paterson, je repense à un Adam Driver si juste et touchant, je repense à la poésie de ce film qui traite justement de poèmes, de poètes, de poésie de la vie. J’ai été marqué par ce long métrage de Jim Jarmusch qui  m’aide à écrire différemment. Ces séries* et ces films qui font partie de ma vie de couple. Ce sont des partages quotidiens qui nous cultivent autant qu’ils nous font rire et je remercie ma moitié de toujours trouver des séries ‘pépites’ tous genres confondus ♥

* un article spécial séries arrive très vite

2019

Il a suffit de quelques boîtes

Il a suffit d’une proposition, celle de participer à un concours pour lequel je dois mettre en scène l’utilisation de 21 boîtes. Oui, je vais bien parler de boîtes en plastique dans cet article…

Croyez-le ou non, recevoir ces boîtes de rangements de différentes dimensions a été une très bonne chose pour la bordélique que je suis.

M’étant engagée à utiliser ces rangements envoyés par Orthex, le leader scandinave dans ce domaine, je n’ai pas pu reculer devant tout le tri que j’avais à faire. Je vous avoue que lorsque j’ai reçu les 2 énormes colis contenant les 21 boîtes, j’ai eu peur et j’ai senti une flemme habituelle monter en moi ^_^

Il m’a fallu un week-end de tri pour : retrouver des trésors, pour jeter des choses inutiles, pour faire des choix, pour organiser mes boîtes grâce aux système de boîtes dans les boîtes histoire de faciliter le stockage… Enfin bref, c’est plus qu’un vulgaire rangement de papier que j’ai effectué, c’est un réel tri dans mon esprit que j’ai réalisé alors pour ça je remercie Orthex de m’avoir choisi pour participer à ce concours qui me permettra, peut-être, de partir quelques jours à Copenhague à la découverte de l’enseigne et de cette ville que je rêve de visiter.

Je ne me fais pas d’illusion sur le fait de gagner ce concours, je pense qu’il y a de sérieux concurrents face à moi mais au final je n’aurai pas perdu mon temps, j’en aurai même gagné pour l’avenir parce que je vous assure qu’en terme de procrastination, on ne trouve pas meilleure que moi !

Des exemples ? Notre ‘boîte’ de médicaments étaient en fait sac en plastique de supermarché dans lequel on trouvait des médocs datant de 2013 notamment… Les papiers médicaux de ma grossesse étaient éparpillés dans 3 endroits différents… Je n’avais pas ouvert notre ancienne boîte de papiers importants depuis 1an… J’ai une sorte de phobie administrative pardonnez-moi 🙂

Maintenant, on a une boîte pour TOUT : les papiers concernant Madeline, nos papiers importants à nous, une boîte de souvenirs de nos voyages, les médicaments sont désormais triés par genre pour pouvoir se servir facilement, on a une boîte pour les bobos ce qui est primordial pour une famille, une boîte pour mes loisirs créatifs, une boîte pour l’aquarelle et puis l’utilisation la plus loufoque que j’ai inventé : une boîte pour les gants qui sont maintenant compartimentés pour en finir avec notre ancienne organisation qui laissait à désirer…

Bref, je vous montre un peu tout ça en photos, bien sur il n’y a pas les 21 boîtes sur les photos mais je vous ai sélectionné quelques images pour vous donner des idées si jamais le sujet vous intéresse.

 » Il a suffit de quelques boîtes pour remettre de l’ordre dans notre maison. Ces boîtes m’ont bien plus apportées que je ne le pensais. « 

Rien ne m’obligeait à poster cet article, je pouvais tout simplement participer au concours directement auprès d’Orthex en leur envoyant une photo mais j’ai vraiment tenu à écrire quelques lignes sur le bien fait que le rangement peut apporter à l’esprit. Il faut apprendre à se séparer du superflu…

NB : je vous rassure, on ne va pas stocker les boîtes dans notre salon comme sur la première photo par contre 🙂

For coffee lovers

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez forcément vu passer mes photos de cafés et en particulier de cafés glacés. Siroter des ‘Iced coffee’ est une habitude prise lors de mes voyages aux usa où les latte glacés et autres cold brew sont des boissons fraîches très consommées. Starbucks n’a pas le monopole de ce genre de boissons caféinées, il y a une réelle tendance autour du café, des provenances, des ‘blend’ qui sont des mélanges de cafés et autour de la torréfaction. J’ai remarqué que de plus en plus de coffee shop de qualité ouvrent un peu partout.

De Tokyo à Bordeaux en passant par Brooklyn, le monde entier cherche à proposer le meilleur café. Si je cite Bordeaux, c’est que j’ai eu un coup de coeur lors de mon week-end bordelais pour le Café Piha. Une super adresse très authentique et à ne pas rater qui m’a été conseillée par Victoria du blog Five of december.

Moi qui ne buvais pas de café il y a encore quelques années, j’essaie de rattraper mon retard et je peaufine mes petites recettes pour vous les livrer dans cet article. J’ai été largement aidé par le site Cuisine et Cocotte qui regorge de matériel pour la cuisine. Il y a notamment un onglet Café et Thé où j’ai pu y choisir le nécessaire pour préparer tout ça !

Une cafetière italienne de la marque Bialetti c’était vraiment l’accessoire ultime qui me manquait et je ne suis pas déçue. J’étais persuadée que je ne pourrais pas utiliser une cafetière italienne sur une plaque vitrocéramique et finalement si. D’ailleurs les cafetières Bialetti fonctionnent sur tout type de feux.

 Le matériel que j’ai utilisé pour réaliser ces cafés :

Cafetière italienne Bialetti

Mousseur à lait WMF

Pot à lait Barista WMF

Tasses à expresso WMF

Tasses à latte (double paroi) WMF

Cafetière Jura

Plus rien ne vous empêche de jouer les Barista à domicile ! La seule chose qui nécessite une vraie formation c’est d’apprendre à faire du latte art pour sublimer vos boissons. Même si j’ai eu la chance de jouer  la Barista chez Starbucks le temps d’une journée, je suis encore loin de réussir un quelconque motif sur mes latte.

PS : côté déco, les petites boîtes à fleurs viennent de chez Flying Tiger et le poster façon ‘coffee shop’ vient de chez Desenio ainsi que son cadre noir.

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

2 ans sans pilule : le bilan

 Parler de contraception, c’est parler de l’intimité et je dois dire que ce n’est pas le genre d’article que je propose ici habituellement. Pourtant, cet article il fallait bien que je l’écrive un jour ou l’autre pour deux raisons : la première c’est que je sens qu’un changement a opéré en moi depuis que je suis maman et en particulier d’une petite fille à qui je souhaite un monde meilleur dans lequel en tant que femme, elle se sentira libre dans son esprit et dans son corps. Deuxièmement, je pense vraiment que ce post pourra aider certaines filles / femmes à passer un cap.

Ce cap dont je parle, c’est la libération de la prise de la pilule.

Un comble quand on pense que nos mères (ou grands-mères) ont connu une époque où prendre la pilule était mal vu, où l’on devait se cacher, où l’on ne pouvait en parler à personne car c’était mal, où l’on rêvait de pouvoir prendre cette fameuse pilule sans jugement ! Cette période où l’on se faisait avorter clandestinement sur la table de la cuisine… Ma mère m’a toujours parlé de cette époque et elle a voulu, pensant bien faire, que je prenne la pilule et que l’on parle ensemble librement de ce sujet.

Attention, ce que je vous écris ici c’est MON parcours, ce sont MES aléas avec la prise de pilule et c’est un article qui va surtout parler pilule ET acné ! Je ne prétends ni détenir la vérité, ni pouvoir régler VOS problèmes mais je partage  simplement ma vision des choses qui est bien différente de celle des médecins que j’ai croisé dans ma vie.

J’ai pris la pilule très jeune, j’avais de l’acné et un copain (qui est mon mari maintenant ^_^). Ces boutons me rendaient mal à l’aise, une gène au quotidien. Celles qui ont des boutons savent bien de quoi je parle. Le médecin m’a proposé de prendre la pilule et que ça allait régler mes problèmes. Pas d’explications supplémentaires, pas de mise en garde, aucun mots sur les effets secondaires. J’ai à peine 15 ans, ce que je veux : avoir une peau nette et ne pas tomber enceinte… Qu’est ce que j’y connais aux hormones, aux œstrogènes et aux progestatifs ? Je fais confiance !

Je fais confiance 10 ans pendant lesquels je pense que c’est normal de perdre peu à peu ma libido et ma densité capillaire au passage. 10 ans pendant lesquels je ne sais même pas que prendre la pilule = ne pas avoir de vraies règles ! Les saignements que l’on a entre deux plaquettes de pilules sont ARTIFICIELS. Votre corps est mis au repos pendant la prise de pilule, vous n’ovulez plus, vous n’avez pas réellement vos règles et donc, vous ne solutionnez pas vos problèmes d’acné en prenant la pilule, vous ne faites que les repousser…

 

J’ai environ 24/25 ans quand je décide d’arrêter de prendre cette fichue pilule. Je ne suis plus une ado, j’ai entendu des choses négatives à propos de la pilule, des scandales ont éclaté, la pilule 3ème génération est contestée. AVC, phlébites, problèmes respiratoires et cardiaques et j’en passe…

Niveau acné : j’alterne entre les pilules Evepar et Yaz qui sont vendues comme étant des traitements anti-acnéiques  et elles ne font plus effet comme je le souhaiterais (sûrement à cause du phénomène d’accoutumance). J’ai encore quelques boutons et à cet âge là, je ne sais même pas que l’acné d’adulte existe alors je ne comprends pas pourquoi j’ai encore ce genre de problème.

J’ai dans l’idée de régler définitivement mon souci d’acné et ensuite je pourrais stopper la prise de pilule pour passer à un autre moyen de contraception. Je réussis à me faire prescrire le traitement de cheval : Roaccutane ! Si mon médecin avait été sérieux il m’aurait dit :

  • Vous n’avez pas besoin de ce traitement car votre cas ne nécessite pas la prise d’un médicament aussi fort aux nombreux effets secondaires, parlons ensemble et trouvons une alternative.

  • Il aurait répondu OUI quand je lui ai demandé si je pouvais perdre des cheveux sachant que j’avais déjà une fragilité à ce niveau là. Mais il a répondu NON et j’ai fait confiance, encore…

Je prends ce traitement plusieurs mois. Comme toutes les personnes qui le suivent, j’ai une peau qui se transforme, une sécheresse cutanée incroyable et déroutante, je ne produis plus de sébum (plus besoin de me laver les cheveux, les racines ne graissent plus, très naturel n’est-ce pas ?), j’ai des vertiges tout le temps : au travail notamment et puis des saignements de nez intempestifs. Bref, je m’arrête là, vous avez compris que ce n’est pas un traitement anodin. Ma peau est enfin nikel, heureusement… Mes cheveux en prennent un sacré coup : secs, fins et clairsemés ! Ils le resteront !

J’attends quelques mois après la fin du traitement pour arrêter la prise de pilule. Il aura fallu 2 semaines, 15 petits jours pour que ma peau soit couverte d’acné du front à la poitrine. J’ai récupéré ma peau dans le même état qu’à l’âge où j’ai pris la pilule pour la première fois. Et je ne suis pas un cas isolé, j’ai des amies dans la même situation et je lis aussi énormément de témoignages sur internet. Des femmes dans le même état que moi : prisonnières et condamnées à prendre la pilule sous peine de vivre avec des boutons partout à l’âge adulte.

Je cède : je ne vois pas d’autres solutions que de me faire représcire la pilule. Evidemment, en quelques semaines, je retrouve une peau plutôt nette. J’ai subi le traitement Roaccutanne pour rien, on ne m’a pas dit qu’il ne marchait pas à 100% sur les femmes car notre acné est hormonale et pas momentanée comme celle de l’homme. Je suis blasée et je laisse le temps filer.

J’ai 27 ans quand je décide de chercher à nouveau une solution pour arrêter de prendre la pilule sans me transformer en calculatrice. Ce que je veux aussi, c’est avoir mes vraies règles, des vrais cycles et que mon corps ne soit plus régler par un médicament qui rend tout cela totalement artificiel. Ca ne me ressemble pas d’ingérer un tel médicament chaque jour. Ca ne correspond plus à mon mode de vie.

MIRACLE : je tombe sur les articles de PetiteCeriz, notamment ‘comment arrêter cette daube de pilule‘  et je bois ses paroles, je me retrouve dans ce qu’elle écrit, je comprends que mon corps est comme drogué par les substances que contiennent la pilule et que je vais devoir le sevrer progressivement sur 6 mois.

Elle explique TOUT dans les détails, je ne vais pas reprendre ce qu’elle dit si bien mais en gros il s’agit de réduire sa consommation de pilule (en la découpant chaque jour) sur une période de 6 mois. Ca vous paraît fou ? Ca vous fait marrer ? Pour moi, c’est d’une logique implacable.

JE TENTE ET CA MARCHE ! Je n’ai pas refait de poussée d’acné car mon corps s’est sevré petit à petit. Il a eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait et le temps de reprendre ses droits et ses fonctions. Depuis, j’ai la peau relativement nette, pas parfaite mais je n’ai pas d’acné,  je me sens libérée de ce fardeau et en adéquation avec mes principes, à savoir, prendre le moins de médicament possible.

Ca fait maintenant 2 ans que je suis ENFIN débarrassée de cette daube, mes cycles sont revenus à la normal très rapidement, j’ai retrouvé ma libido, j’ovule chaque mois, je laisse la nature faire son travail et bordel, c’est quand même tellement mieux !

6 mois après avoir totalement arrêté la pilule, je suis tombée enceinte sans pression, ça était rapide et ça été une super nouvelle bien qu’une surprise immense ^_^ Nous étions prêts à accueillir un enfant à ce moment là de notre vie et c’est pour cela que je ne prenais pas de moyen de contraception. D’ailleurs, je suis toujours à la recherche de celui qui me conviendra donc en attendant, je ne peux conseiller l’utilisation du préservatif ! Alors oui, on peut tomber enceinte après des années de prise de pilule et oui on peut se libérer de ce médicament mais non sans mal !

Bien sur, il va de soit que pendant le sevrage de 6 mois, vous devez vous protéger pendant vos rapports car la pilule ne sera plus contraceptive. Et je précise à nouveau que suivre cette méthode n’engage que moi, je ne suis pas médecin !

  • J’ai une pensée pour toutes les femmes qui m’ont envoyé des messages suites à mes stories sur instagram. Vous avez apparement envie et besoin de lire des témoignages sur la pilule, sur ses effets. Besoin d’entendre des vérités, de vous rassurer et j’espère que j’ai pu y contribuer. Je pense aussi à celles qui m’ont dit qu’elles sont prisonnières de la pilule parce qu’elles souffrent d’endométriose (ou autre variante de cette maladie) et je sais que cet article ne pourra pas leur apporter de solution. Je sais que ces femmes qui souffrent chaque moi pendant leur cycle sont méprisées et parfois mêmes moquées par d’autres femmes et ça me révolte. Les médecins eux mêmes n’ont parfois pas conscience de ce que nous vivons en tant que femme…

  • Je vous conseille le replay de l’émission de la chaîne Teva qui s’appelle ‘Génération No pilule’* qui a été un moteur de plus à ce que j’écrive enfin cet article. Mon amie Ninon avec qui je partage (entre autre) quelques malheurs de la vie a participé à cette émission et a aussi eu envie d’arrêter la pilule. Elle a écrit un article sur son blog qui vous permettra d’avoir un autre avis, un autre témoignage. Ce post a été énormément commenté et je suis sûre que vous y puiserez des informations précieuses…

*le replay de Teva est payant mais si vous avez une box Orange apparement vous y aurez accès sur votre TV, c’est comme cela que j’ai pu voir l’émission.
Ne prenons pas la pilule comme on prend un doliprane, réfléchissons aux différentes options qui s’offrent à nous, renseignons-nous, faisons preuve de discernement, ne donnons pas notre entière confiance aux médecins, voilà ce que j’ai appris de mon expérience et j’espère vraiment que ces lignes vous aideront ♥

Lutter contre le mal de dos

Un article un peu différent aujourd’hui puisqu’il va traiter d’un sujet pas très sexy : le mal de dos !

J’avais vraiment envie d’aborder ce genre de post avec vous parce que je pense que mon lectorat évolue en même temps que moi et de fait, le mal de dos en concernera plus d’un(e)…

Au cas où vous pensiez encore (naïvement) que la grossesse ne laisse aucune séquelle à votre corps, ne lisez pas cet article et restez dans votre petite bulle d’insouciance ^_^

Moi même, je me disais que j’échapperai à la fameuse lombalgie qui fait tant souffrir mais NON ! Elle est bien là, elle ne se fait jamais oublier, du matin au lever jusqu’au soir au coucher. On vit avec, on passe un pacte avec elle, elle nous laisse tranquille à certains moments de la journée mais elle revient sournoisement à la charge sans prévenir au moment de vous baisser pour sortir votre bébé (votre lourd bébé de 9 mois) de son lit qui vous paraît alors si bas… 🙂

Bon ok, j’exagère légèrement MAIS dans mon cas je souffre de cruralgie qui est une sorte de dérivée de la sciatique, en encore plus sympa puisqu’elle irradie de douleurs jusque dans les jambes. Je n’ai  pourtant jamais eu mal au dos de ma vie jusqu’à ma grossesse. Je sais que je ne suis pas la seule à souffrir dans le bas du dos. Les hommes, les femmes, les femmes enceintes donc et puis les gens en surpoids (pas tous évidement), les personnes qui ne bougent pas assez et qui ont un travail en position assise et j’en passe. Quand on on cumule plusieurs de ces cas, tout comme moi, le mal de dos persiste…

Des spécialistes il y en a, et si je peux me permettre, seul le chiropracteur réussit à me soulager car il agit sur les terminaisons nerveuses, ce qui est souvent le plus efficace quand on a une sciatique. Seulement voilà, les rendez-vous chez les spécialistes sont très onéreux et peu, voire pas du tout, remboursés par la sécu… Du coup, je me suis tournée vers un accessoire qui me faisait de l’oeil depuis un petit moment : le tapis d’acupression ! Et en faisant la calcul, je me rends compte que le prix du matelas équivaut à seulement 2 séances chez un spécialiste…

Il paraît bien mignon d’apparence avec ses petites fleurs colorées et son habillage en lin mais méfiance parce que les 200 fleurs (environ) dont les pétales sont pointues, agissent comme de véritables anti-douleurs pour tous les maux de dos possible ! Et même sur les migraines, l’arthrose, la circulation sanguine, le sommeil et j’en passe.

Franchement, je suis comme tout le monde, je suis méfiante et je ne crois pas aux miracles ! J’avais entendu beaucoup de bien de ce tapis aux multiples vertus mais j’avais besoin de le tester sur une longue période (plusieurs mois) avant de vous en parler ici et je dois dire qu’il m’aide vraiment au quotidien à surmonter ce fichu mal de dos chronique !

D’ailleurs, à la maison, nous sommes 2 adultes à l’utiliser pour des maux de dos totalement différents et même si nous ne sommes pas encore guéris, on s’accorde totalement pour dire que les séances quotidiennes d’environ 15/20 minutes que l’on pratique, nous apaisent en plus de nous soulager.

En fait, ce matelas fonctionne par libération d’endorphine et plus précisément parce que le fait de s’allonger sur ces petites fleurs pointues, stimule notre circulation sanguine au point de pouvoir ‘planer’ au bout de quelques minutes, le temps de passer au delà de la ‘douleur’ que procurent les points d’acupression sur notre dos.

→ Est-ce vraiment douloureux ?

Il faut s’allonger sur le matelas que l’on pose sur un canapé ou bien à plat sur un lit par exemple. Le mieux étant d’être dos nu pour laisser agir au maximum le procédé naturel de libération d’endorphine. Pour ma part, j’ai encore du mal à l’utiliser sans porter un Tshirt fin. Pour la plupart d’entre nous, l’aspect pointu des petites fleurs est tout à fait supportable mais peu importe, le résultat est quasiment le même que vous portiez ou pas un tshirt (à condition qu’il soit fin).

Pour finir, un petit mot sur les points d’acupression. Cette technique qui consiste à dévier une douleur par une autre (en gros), je la connaissais déjà avant d’utiliser ce matelas car je l’ai pratiqué dans d’autres circonstances pendant mon accouchement ! C’est grâce aux cours d’haptonomie que j’ai appris tout ça. Le fait d’appuyer fort sur des points stratégiques du corps quand une douleur devient trop intense, comme celle d’une contraction, m’a permis de tenir sans péridurale pendant plusieurs heures. Ce tapis fonctionne de la même façon. Il appuie partout dans votre dos et on oublie très vite le point douloureux de base puisque les ‘picots’ des fleurs agissent partout et finissent par vous aider à libérer de l’endorphine…

Après quelques mois d’utilisation, le bilan est positif. Je ne prends plus d’anti-douleurs que je supporte d’ailleurs très mal. En plus, j’évite aux maximum toute prise de médicament. Le tapis ne m’a pas encore guéri mais il m’aide au quotidien et je crois être sur la bonne voie.

Bien sur, si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’en parler en commentaire 🙂
Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

My unpopular opinions

‘Mes goûts bizarres’ est le titre de l’article que Victoria du blog Mango and salt a posté il y a quelques jours. Mango and Salt est souvent le blog que je cite comme référence ‘lifestyle’. J’adore lire Victoria, j’apprécie particulièrement ses partages quotidiens sur Instagram, les photos de ses repas ou de son intérieur green en passant par ses dernières lectures.

Ce qui est intéressant avec l’article ‘My unpopular opinions’ c’est que j’ai découvert plus de choses à propos de Victoria, qui, bien que beaucoup suivie, reste très discrète sur sa personne et sa vie privée. Il se trouve que grâce à cet article, j’ai découvert des points de divergence avec l’une de mes blogueuses favorite et j’ai trouvé ça GENIAL !

Nous sommes tous différents et heureusement d’ailleurs. Je n’ai pas attendu de ‘vieillir’ pour assumer mes goûts mais je dois dire que parfois je me sens à des années lumières des idées communes. Du coup, je me suis dit que reprendre le thème de cet article allait être assez marrant.

Je ne consomme pas d’alcool. Bien sur, j’ai essayé, comme tout le monde mais je n’ai jamais apprécié le goût tout simplement. D’ailleurs, je me demande s’il y a des personnes qui aiment l’alcool dès le premier verre ? J’ai l’impression que c’est pareil pour la cigarette. Il faut apparement se forcer et recommencer pour finir par apprécier… Drôle de concept selon moi 🙂

→ Si je vous dis Cameron Diaz, Jennifer Aniston, Julia Roberts, Gisèle Bündchen, vous me dîtes ? CANONS ! Je dis NOOOON ! Et si je vous dis Maggie Gyllenhaal, Kelly Ousbourne, Kate Winslet et Drew Barrymore et bien je sais qu’on ne va pas se comprendre ^_^ Je trouve que bien souvent les gens confondent beauté et charme et que globalement il y a un amalgame terrible entre minceur et beauté.

→ Quand je fais du shopping, je suis TOUJOURS attirée par des vêtements colorés alors que la plupart des gens se jettent sur les pièces les plus foncées, surtout le noir. Plus globalement, j’ai du mal à comprendre pourquoi on se permet d’habiller les petits avec des motifs et des couleurs et pourquoi en tant qu’adulte on devrait s’habiller en noir ou en gris. A quel âge on se dit qu’il faut s’uniformiser ? Je me souviens de mes fausses Doc Martens oranges et de ma doudoune vert pomme que je portais en primaire. Je me rendais bien compte que j’étais la seule dans la cours à mettre ce genre de couleurs mais ça ne dérangeait pas vraiment. Derniers exemples en date : il y a une semaine, je pars en quête d’une veste noire car il m’en faudrait vraiment une et après avoir essayé un manteau vert olive, c’est finalement sur un manteau blanc que j’ai jeté mon dévolu. Et puis aujourd’hui, j’ai littéralement craqué devant un pull orange presque fluo. Je ne sais pas avec quoi je le mettrai mais je l’adore.

J’aime le physique atypique du chihuahua. Oui sincèrement,  je trouve que ces petits chiens avec leurs yeux globuleux sont trop marrants, attendrissants et beaux ! Le nombre de fois où les gens rigolent quand je leur dit que j’ai deux chihuahuas parce qu’il est vrai qu’avec Jules on n’a pas trop le profil pour aimer les chihuahuas. Parce que oui, c’est bien connu, seuls les candidats de télérealité et les mamies en manteaux léopard ont des chihuahuas 🙂 Saloperies de clichés.

Les grandes marques ne me font pas rêver. Si j’avais de l’argent à ne plus savoir quoi en faire, je n’achèterai ni sac de luxe ni diamants. J’ai même du mal à comprendre cette fascination chez beaucoup de gens. Je préfère mille fois faire le tour du monde que de posséder une bague. D’ailleurs, je suis mariée mais je n’ai pas voulu de bague sachant que je n’allais pas la porter.

→ Souvent je passe à côté de phénomènes en terme de musique, de séries ou autre. Je n’ai rien contre la culture populaire que j’apprécie bien souvent mais je fais un blocage quand tout le monde parle d’un chanteur à écouter ou d’une série à ne pas manquer. Exemples : Vianney, Harry Potter, le Seigneur des Anneaux ou Les Sims. Et la dernière fois que j’ai voulu tester une série plébiscitée sur les réseaux sociaux, j’ai été ultra déçue. Il s’agit de 13 reasons why et une fois de plus, je me retrouve en décalage avec l’avis général…

J’habite dans le Massif Central mais je n’aime pas la neige et encore moins les sports d’hiver. Je trouve les paysages enneigés magnifiques mais je n’aime pas l’hiver et tout ce qui gravite autour mis à part l’ambiance cocooning à la maison et je troquerais largement l’hiver contre un printemps plus long.

Pour finir, je voudrais que vous répondiez à une question : expliquez-moi comment on peut aimer l’association chocolat – fruit ou chocolat – menthe ? Les gens qui aiment les Pim’s, qu’est ce qui vous est arrivé dans la vie pour en arriver là ? mouahhha ^_^  (coucou Lou ♥)

Je m’arrête là mais peut-être que cet article pourrait être complété au fil du temps. Et surtout, j’adorerais lire vos impressions et que ce post soit repris pour en apprendre un peu plus sur vous.

L’automne au lac Pavin

C’est sous une lumière jaune dorée, au moment de la fameuse Golden hour que j’aime tant, que nous avons fait le tour du lac Pavin avec Madeline. Au moment où tout le monde rentre à la maison, nous commençons notre ballade.

Ce jour-là (le samedi 14 octobre 2017), il faisait presque chaud, même en montagne au bord de ce ravissant lac auvergnat. Les conditions ne pouvaient pas être meilleures : soleil & ciel bleu ce qui rendait le spectacle sublime. Des petits airs de forêt au Canada m’a-t-on dit sur Instagram.

La nuance de couleurs des feuilles entrain de sécher doucement, parfois jaunes, parfois rouges, parfois orangées et ce soleil qui leur donnait des allures de feuilles d’Or ! Le contraste était assez dingue avec l’eau turquoise de Pavin.

Cette balade était aussi l’occasion de prendre le porte-bébé Baby Bjorn car la poussette est à oublier (racines, rochers…). C’est la première fois que l’on mettait Madeline dans la position avant, le paysage face à elle et elle a bien aimé je crois…



Auvergnats (et les autres bien sur), si vous avez la possibilité de vous rendre à Pavin ces jours-ci, attendez simplement qu’il fasse soleil, votre ballade n’en sera que plus belle. Un petit spectacle de la nature à ne surtout pas louper ! Vive l’automne…

NB : Madie n’est pas encore passée au bonnet d’hiver et du coup elle porte le béguin qu’elle a mis tout l’été, il est fait main par Pauline qui tient la boutique en ligne Les Enchantées, j’adore son travail.

 

3 recettes avec mon extracteur de jus Byzoo

Ca fait très longtemps que je voulais vous poster mes bonnes recettes à l’extracteur.

Il y environ 2 ans, j’ai investi dans un extracteur et c’est vite devenu pour moi un rituel plaisant de préparer moi-même mes jus de fruits et de légumes plutôt que de les acheter tout fait.

Sachez que même les jus de fruits bio peuvent contenir des additifs et du sucre, notamment les jus multivitaminés.

Depuis ma grossesse et mon déménagement, j’avoue que je n’utilise plus mon ancien extracteur n’ayant plus trop la place car il est horizontal et assez imposant.

Et puis, il y a quelques semaines, le site Slowjuice m’a contacté pour me proposer de tester un de leur modèle d’extracteur : le Byzoo Zebra. Déjà, il est vertical et prend moins de place et ensuite, il est véritablement pratique d’utilisation.

Plus besoin d’enlever la peau des fruits, surtout celles des agrumes que je devais auparavant peler puis couper en morceaux les fruits et les légumes. L’extracteur Byzoo Zebra est un petit bijou de technologie grâce à son ouverture extra large qui est 4X plus grande que la moyenne des autres modèles. Son autre grande qualité c’est la vitesse de 38 tours par minute qui est une vitesse plutôt lente et c’est justement ce qu’on attend d’un bon extracteur pour qu’il puisse préserver au maximum les nutriments de vos fruits et légumes.

Avant de passer à mes 3 recettes, je voudrais juste vous dire deux mots sur les extracteurs de jus et surtout faire le point sur ses concurrents ; les blenders et les centrifugeuses car on me demande souvent la différence :

l’extracteur sépare le jus des fibres, comme le font nos dents ce qui permet de mieux digérer les fruits et légumes et c’est parfait pour les personnes qui ont des problèmes intestinaux.

la plupart des jus de supermarchés sont pasteurisés à environ 75° ce qui fait que les fruits perdent une grande partie de leurs vitamines et minéraux contrairement à l’extracteur qui fonctionne à froid.

la technique d’extraction de jus vous permet de conserver naturellement vos jus plusieurs jours en gardant une qualité optimale : 48h c’est parfait, 72H c’est encore très bien. Ceci vous permet de préparer une belle quantité d’un seul coup et d’avoir vos jus à disposition dans le frigo pour vos petits déjeuners. Avec un blender ou une centrifugeuse, il faut consommer vos préparations dans les heures qui suivent.

Voici maintenant 3 recettes testées et validées, mes grands classiques :

 

 

 

                                            ♥♥♥

→ 4 oranges

→ 2 citrons

→ 2 carottes

 

 

 

 

 


 

 

 

                                           ♥♥♥

→ 1 fenouil
→ 4 pommes

 

 

 

 

 

 

 

 

                                           ♥♥♥

                                       → 3 kiwis

                                      → 3 pommes granny

 

 

 

 

Je suis restée assez classique dans les recettes que je vous propose aujourd’hui mais évidemment, vous pouvez faire des jus d’herbes ou encore des jus salés. Personnellement, j’aime beaucoup les mélanges chou kale / pommes ou épinards / pommes. C’est à vous de créer vos recettes selon vos goûts et vos besoins en terme d’apport nutritif.

Le site Slowjuice vous permet aujourd’hui de profiter de 20€ de réduction grâce au code :

MADAMECITRONNADE

Valable jusqu’au 30 novembre 2017. En plus des autres cadeaux déjà offerts avec l’achat de cet extracteur de jus.

En espérant que l’article vous donne envie de vous y mettre…

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

Au bord du lac

bordulac

Il n’y a bien qu’en prenant un peu d’altitude que l’on peut espérer se rafraîchir ces temps-ci. On a la chance de pouvoir se rendre assez rapidement, depuis Clermont, vers différents lacs d’Auvergne. C’est à Chambon qu’il est le plus pratique de circuler en poussette mais notre arme secrète pour nous promener en toute quiétude avec Madeline (et que je veux bien partager avec vous ici), ce n’est pas la poussette mais l’écharpe de portage.

P1020680

lacmad

P1020682

Certes, on l’utilise plutôt chez nous et on préfère prendre un autre porte-bébé pour aller dehors mais tout de même, il fallait absolument que je dise ici à quel point nos ‘bandeaux’ en coton bio de la marque Studio Roméo nous sauvent la mise chaque jour.

Eh oui, Madeline est encore petite, elle est allaitée, ce qui la rend peut-être encore plus en demande de proximité avec nous et je passe mes aprems à la rassurer et à la distraire pour l’empêcher de pleurer.

Enfin ça c’était avant ! Plusieurs mamans m’ont conseillée l’écharpe de portage pour me soulager et soulager Madeline et c’est pile à cette période que j’ai reçu les jolis bandeaux à rayures Studio Roméo. Plus simple à enfiler, ce n’est pas possible ! Il y a deux bandeaux à porter de chaque côté de vos épaules un peu comme un Tshirt. On met le bébé dans l’un des bandeaux et HOP c’est ok ! 

Une fois Madeline installée, je fais quelques pas dans l’appartement et en 2 minutes montre en main, elle s’abandonne et ferme ses yeux, comme dans mon ventre où elle a passé presque 9 mois et une semaine la coquine !

lacmad2

P1020692

P1020700

P1020686

P1020689

P1020730

studioromeo

P1020715

Ce conseil que l’on m’a donné qui était d’investir dans ce genre de porte-bébé, c’est moi qui vous le redonne aujourd’hui. Les bébés s’y sentent si bien… Mes journées sont plus calmes, je peux porter Madie et aussi me servir de mes mains pour faire autre chose. J’étais assez ‘prisonnière’ de mon bébé avant d’avoir ces deux morceaux de tissus, elle me prenait beaucoup d’énergie à vouloir être dans mes bras tout le temps et je n’arrivais pas à calmer ses pleurs ! Et comme vous le voyez, son père aussi est adepte de ce système tellement pratique.

D’ailleurs vous savez quoi ? Elle est actuellement endormie dans son écharpe au moment où j’écris ces lignes !

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

1 mois avec Madeline

madeline Il me semble que Madeline n’a pas encore été présentée ici pourtant elle occupe mes pensées, mes journées et mes nuits depuis son arrivée le 03 mai dernier.

Son surnom officiel ? Madie (contraction du début de MArcel et de la fin de edDY, nos premiers bébés en quelque sorte ♥)

Ma grande crevette comme je l’appelle aussi, plus longue que large avec son visage parfaitement rond, sa petite odeur de lait caillé mélangé au spray Biolane qui sent si bon, ses ‘grands petits’ pieds, ses fins cheveux qui passent par toutes les teintes, ses sourires à son papa et j’en passe sinon je ne m’arrête pas !

P1020482 P1020456P1020449

Ce premier mois est passé si vite et pourtant les journées passent et ne se ressemblent pas toujours. Du bonheur il y en, mais des pleurs inconsolables, il y en a aussi. Ce n’est pas tous les jours facile de savoir apaiser les maux d’un si petit bébé mais ce qui est sûr c’est que cette jolie Madie a vraiment changé nos vies en si peu de temps.

Si on m’avait dit que j’aurais un bébé un jour

Si on m’avait dit que je l’allaiterais

Si on m’avait dit que son père serait si gaga

Si on m’avait dit qu’on n’aurait même plus le temps de mater une série plus de 10min sans nous endormir

Si on m’avait dit qu’Eddy et Marcel seraient si bienveillants envers ce tout petit être

Si on m’avait dit tout ça (et tout le reste), je n’y aurais jamais cru…

mad1Il y a tellement de choses qui se bousculent dans ma tête en ce moment. Avoir un bébé à s’occuper (surtout quand on allaite) est très chronophage, les heures défilent sans qu’on s’en rende compte. Plus le temps de faire grand chose à part me focaliser sur elle et son bien être. Ce n’est pas toujours évident mais on se débrouille pas si mal, enfin je crois.

Je me surprends à vouloir lui montrer le bon exemple même si elle ne s’en rend pas encore compte. Des exemples ? Apprendre à faire le tri sélectif comme il faut, ne plus cracher mes chewing-gums par terre, manger mieux, ne plus jurer comme un charretier etc.

Je vais investir dans un second bac pour faire le tri vraiment sérieusement, c’est quelque chose qui me tient à coeur. Quand on voit l’état des Océans et du reste… qu’attendons-nous ? Et plus tard j’aimerais bien avoir un mini composteur pour séparer encore d’avantage tous les déchets et lui expliquer pourquoi tout le monde devrait le faire. Lui apprendre aussi à choisir ce qui est bon pour elle, comment planter des légumes et des fleurs, respecter la Terre qui nous accueille en somme… Si ce n’est pas ça être un parent responsable alors je n’y connais rien ^_^

Bref, on devient ‘bizarre’ quand on a un enfant. Je pensais ne jamais devenir ce genre de personne, ni de faire un jour parti de ce ‘clan’ des parents qui comparent les marques de couches et parlent sans arrêt de leur progéniture ^_^ (à ce propos, on est toujours aussi satisfaits des couches Lilly-Doo dont je vous ai parlé sur Instagram)

Au moment où je finis la rédaction de cet article, le devoir m’appelle, je l’entends gazouiller dans son lit. Je la connais, elle va bientôt pleurer, elle a besoin de moi et ça c’est un sentiment que je vous souhaite de ressentir un jour ♥

mad2

Signé Maman Citronnade pour son LemonBabe

Robe ASOS Maternity et allaitement

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12