Дървен материал от www.emsien3.com

Дървени греди за покрив

All posts in Voyages

Montréal en octobre

Premier article à propos de Montréal. Un article un peu blabla sur notre ressenti par rapport à la ville notamment. Un prochain article city-guide complétera celui-ci, je listerai mes bonnes adresses.

Nous avions un immense besoin d’évasion et ce n’était franchement pas raisonnable mais on l’a fait quand même. Partir en octobre laisse 2 choix : soit choisir une destination ensoleillée pour lutter contre la grisaille, soit s’immerger totalement dans la saison automnale et cette deuxième option nous a tout de suite fait penser au Canada et particulièrement à Montréal. Une ville qu’on a souvent voulu visiter hors période hivernale. Notre choix était donc fait.

Je suis de ceux qui aiment l’automne, la nature qui change de couleurs juste avant de s’éteindre. Les températures fraîches mais pas froides, l’esprit d’Halloween en particulier sur le continent américain, les citrouilles et autres cucurbitacées, les boissons chaudes etc.

J’ai été servi en allant à Montréal le temps d’une semaine d’octobre pile pendant mon anniversaire. Tout ce que je viens de citer au dessus a fait parti de notre quotidien sur place. Je ne pourrais compter le nombre de latte et de cappuccino que l’on s’est enfilé. Les coffee shops sont si nombreux qu’ils font parti du décor. Je me souviens que j’avais été surprise lors d’un voyage a Amsterdam sur la beauté des restaurants, des boutiques et des cafés mais Montréal m’a encore plus émerveillée sur ce point. Avec les décos d’automne, tous les commerces étaient ravissants.

Je voulais partir une journée dans une forêt environnante histoire de prendre un peu de recul sur cette semaine où nous avons foulé le bitume mais finalement on ne s’est pas senti oppressé par la ville. L’immensité et l’omniprésence du parc Mont-Royal a compensé une éventuelle envie d’évasion dans la nature.

Nous étions sur place 6 jours ce que j’ai trouvé suffisant mais une journée supplémentaire aurait été parfaite pour finir la découverte de la ville. On a marché 4 jours/6 et on a parcouru 80km à pieds. En 4 jours donc ! On est rentré crevés mais contents.

Heureux pour plusieurs raisons et entre autre le fait qu’on aime toujours autant voyager mais qu’on ne peut pas le faire aussi régulièrement qu’avant. Avant d’être parents, d’avoir des responsabilités. La question financière est l’aspect principal bien sur et voyager coûte cher, demande des sacrifices et l’argent ne tombe pas toujours du ciel.

Ce qui me permet d’aborder un point concernant le choix d’être parti une semaine sans notre fille de 2 ans et demi. Premièrement, je ne veux pas généraliser, chaque enfant est unique, chaque parent est libre de penser et d’agir à sa manière. Les familles qui partent en voyage avec des enfants en bas âge ont tout mon respect et si tout le monde y trouve son compte au sein de la famille, alors parfait, c’est génial et je le dis très sincèrement.

De notre côté, il y a eu deux choses que l’on a prise en compte. La première c’est qu’on savait pertinemment que ce voyage allait imposer un rythme soutenu à notre fille et on ne voulait pas qu’elle subisse le séjour plutôt que de l’apprécier. La deuxième est qu’on a eu besoin de faire un break.

Un break du quotidien, des chiens, de la maison, de notre rôle de parents d’une enfant que je considère comme relativement facile mais très demandeuse. Les moments de répi sont extrêmement rares. On a vécu 14 ans en couple sans enfants et l’arrivée d’un bébé bouleverse absolument tout. Ce qui est très bien sur plein d’aspect et il me faudrait écrire un article entier là dessus 🙂

Pour réussir à laisser notre fille le temps d’une semaine, il a fallu qu’on ait confiance. Madeline aime énormément ses grand-parents et on l’a habitué à dormir là bas de temps à autre depuis qu’elle est bébé. C’est une chance folle de pouvoir leur faire confiance. Une chance aussi que Madeline soit raisonnable, qu’elle arrive à comprendre qu’on est juste parti en vacances. Bien sur on a dû lui manquer à certains moments mais elle était dans un environnement qu’elle aime durant cette semaine sans nous, elle ne s’est pas ennuyée et les retrouvailles ont été belles pour tout le monde.

Je me rends compte qu’autour de nous, les autres parents ont vraiment dû mal à prendre du temps pour eux, pour leur couple. Soit parce qu’ils n’arrivent pas à lâcher leurs enfants ne serait-ce que le temps d’une séance de cinéma, soit parce qu’ils n’ont personne de confiance autour d’eux et ce sont des situations que je n’envie pas. Inutile de préciser qu’à notre sens, aimer notre enfant du mieux qu’on peut c’est aussi savoir s’en détacher le temps d’une nuit, d’un week-end, d’une semaine pour nous ressourcer, pour redevenir un homme et une femme afin d’être dans les meilleures conditions pour la retrouver. Notre enfant est le fruit de notre amour et cet amour, nous avons envie de continuer à le cultiver. On pense aussi qu’il est important qu’elle voit ses parents s’épanouir autrement que dans leur rôle parental. De même qu’il est important pour nous qu’elle n’ait pas d’appréhension à passer du temps hors du domicile familial.

On a énormément pensé à elle, elle nous manquait beaucoup mais on a aussi retrouvé nos habitudes de couple et ça nous a fait grand bien. Courir partout ou ne rien faire pendant 1h. Marcher 20km dans une journée. Manger à n’importe quelle heure. Se coucher tard. Rêver de son petit cou et de son odeur de bébé. Et puis la retrouver, les retrouver tous.

Je ne pensais pas développer à ce point le sujet ici mais je suis récemment tombé sur le post instagram d’une maman qui exprimait son besoin d’avoir pris un après midi de ‘repos parental’ avec son conjoint et j’ai ainsi pu lire dans les commentaires que d’autres parents ayants des enfants de plusieurs mois voire plusieurs années, étaient très frileux à l’idée de laisser leur(s) enfant(s) (même à leurs propres parents) le temps d’une journée et encore moins d’une nuit. J’avoue que j’étais surprise tout simplement car je n’imaginais pas que ça puisse être si dur pour certains d’entre nous. Je ne porte pas de jugement, je le répète car j’aimerais que ce soit clair. En aucun cas, je ne pense, ni ne dis, qu’il faut adopter ma manière de voir les choses. De mon côté, j’aimerais ne pas surdévelopper un sentiment de dépendance de Madeline envers nous et de nous envers elle. J’ai besoin de savoir qu’elle s’épanouie aussi dans d’autres sphères que la sphère familiale.

Je reviens maintenant sur la ville et ce qu’on en a pensé.

Je n’ai pas eu un franc coup de coeur. J’ai le sentiment d’en avoir déjà pris plein les mirettes en allant plusieurs fois aux Etats-Unis et du coup j’ai eu l’impression que Montréal était une version de Brooklyn, de Williamsburg et de Bushwick mais en mieux. En mieux parce que plus sereine, plus calme à certains endroits, plus chill… L’agitation si on la cherche, on la trouve. D’ailleurs nous logions sur le fameux boulevard Saint Laurent à hauteur de Duluth St et on peut dire c’est un endroit animé. Le genre de lieu que l’on évite quand on visite les grandes villes, préférant les quartiers plus calmes ou résidentiels. On est un peu ‘papi mamie’ sur les bords. Dommage qu’on ai pas logé dans un quartier qui nous convient mieux.

Pas de coup de coeur c’est vrai mais surprise par la côté ‘relax’ de la ville. Malgré tout, j’ai mis un peu de temps à comprendre les meubles entreposés dans les rues et les nombreux travaux mais une ville sous la neige plusieurs mois de l’année nécessite surement une période intensive de travaux quand c’est possible.

Concernant les meubles et autres objets que l’on trouve dans les rues, il s’agit d’une pratique courante dans le nord américain qui consiste à se servir. Les uns donnent, les autres récupèrent et ainsi de suite. Si j’aime l’idée, je trouve fort dommage que certains en profitent pour se dire que la rue est une poubelle géante. Alors j’extrapole un peu, ne croyez pas que Montréal est une poubelle à ciel ouvert, loin de là mais on ne peut pas non plus passer à côté de ces trocs d’objets et avant de savoir de quoi il s’agissait, je me suis posée des questions.

Ce que j’ai fortement aimé en revanche, c’est la quiétude de certains quartiers, les jolies maisons en briques, le street art même si de base je ne suis pas une grande fan et puis les arbres aux couleurs automnales, les habitants fort sympathiques (un peu moins hypocrites que certains américains). Et puis cet accent et le fait de se croire aux States avec des gens qui parlent un français bizarre 🙂

D’un quartier à l’autre, on change d’univers, on trouve de tout et pour tout le monde. J’ai ressenti une certaine liberté de pensée, une liberté d’être qui tu veux. Des modes de vies alternatifs qui se mêlent aux modes de vie plus communs. Entendre les gens passer du français à l’anglais et de l’anglais au français m’a rendu très heureuse. Je rêve d’expatriation depuis toujours. L’Australie, le Canada, l’Italie, la Belgique… Venir à Montréal ne m’a pas vendu le rêve que j’attendais et en discutant avec des personnes de mon âge, j’ai une fois de plus compris que j’étais bien en France pour des aspects pratiques concernant la santé, la qualité de vie mais aussi la philosophie de vie qui consiste à ne pas passer son temps à travailler et penser à profiter. Les américains (globalement) vivent dans une sphère infernale où le travail prend une place énorme par choix ou par obligation. Si je me vois bien passer un ou 2 ans en famille à Montréal, je sais que le revers de la médaille serait : des semaines de travail de 50H, un système de santé bien moins bon qu’en France, une vie chère etc mais il y aurait aussi tant de belles choses à retenir d’une telle expérience…

 

 

 

 

Belgique : Gand & Anvers

Gent et Antwerpen ou Gand et Anvers c’est vous qui voyez mais ne soyez pas surpris que dans un pays aussi open que la Belgique, on utilise tantôt le flamand tantôt le français.

Cet été, nous sommes partis en famille pour la première fois jusqu’à Amsterdam en passant par Bruxelles, Anvers et Gent. J’ai mis énormément de temps avant d’écrire cet article et c’est l’erreur à ne pas commettre car c’est beaucoup plus difficile de se remémorer certains détails 7 mois après…

Cependant, impossible de ne pas écrire quelques mots sur ces deux villes et sur la Belgique en général. Je n’ai pas vraiment exprimé à quel point j’adore la Belgique dans mon précédent article sur mes bonnes adresses bruxelloises pourtant c’est vraiment un pays qui m’attire par sa double culture,  ses habitants adorables, ses nombreux concept stores, ses bons restaurants et son ambiance tellement cool… Quand je dis que j’adore la Belgique on me regarde avec de grands yeux car quand on pense à la Belgique, on pense : accent belge, blague belge et aussi aux candidats de téléréalité 🙂 Mais c’est vraiment dommage et il ne faut pas s’arrêter à ce genre de clichés.

Je peux vous assurer que pour avoir voyagé 6 fois aux Etats-Unis, je retrouve une atmosphère chaleureuse dans les rues des villes Belges que j’ai pu ressentir en Californie. L’architecture est plus proche des pays scandinaves que de celle de la France et ce n’est pas pour de déplaire. Ces briques rouges et ces couleurs sont tellement charmantes…

Notre appart à Gand était ravissant. Une déco bohème parfaitement maîtrisée, du béton ciré au sol, des coussins partout avec des magasines et des plaids à disposition, une petite véranda ET un patio avec une balançoire en bois ! C’était le lieu parfait pour un mini séjour dans cette ville si jolie. Nous avions réservé par Booking mais je vois que le logement n’est plus dispo à la location par contre j’ai trouvé leur compte ‘instagram‘ si vous souhaitez prendre contact pour y séjourner.

J’ai connu Gand grâce à Anne et Laëtitia qui ont écrit des articles très intéressants sur les bonnes adresses végétariennes que l’on trouve là bas et je ne regrette absolument pas d’y être allée à mon tour. Je n’ai pas pu tester tous les restaurants et je ne serais pas contre y retourner un de ces jours. Moi qui rêve de partir vivre à l’étranger, je me vois même très bien y habiter. J’ai été totalement conquise par celle que l’on pourrait qualifier de petite Bruges.

Que faire à Gand ? flâner dans les petites rues pavées, découvrir le quartier historique, bruncher au Pain Quotidien dans l’ancienne Poste qui a été entièrement refaite et qui est devenue un lieu ultra branchée avec son sol en béton et où l’on peut y dépenser son argent dans la fabuleuse boutique Sissy-Boy, un vrai coup de coeur ! Mais aussi : Faire un tour en bateau pour découvrir la ville différemment, déguster une délicieuse gaufre liégeoise au bord de l’eau, s’arrêter un instant dans la jolie papeterie The Other Shop et repartir avec quelques accessoires pour la maison dénichés dans la super boutique Dille & Kamille (dont je vous parle dans l’article sur Bruxelles)…

Pour finir, un court arrêt dans la ville d’Anvers que j’aime aussi beaucoup. De même que dans toutes les villes belges que j’ai visité, je m’y sens bien. Elle est vivante et paisible à la fois, il y a vraiment un ‘je ne sais quoi’ qui me parle quand je suis là bas et puis cette fois-ci, j’ai pu découvrir le mini jardin botanique et je l’ai trouvé très agréable quand on cherche un peu le frais durant le mois d’août. Et puis un endroit à ne pas louper à Anvers, c’est la gare qui est absolument magnifique et qui m’a rappelé la fameuse scène du retour de Serena à NYC quand elle arrive à Grand Central ^_^


 Un concept store de folie à ne surtout pas louper : Jūttu ! Une boutique qui n’a rien à envier à Urban Outfitters avec de la déco tendance, un corner de cosmétiques bien choisies, des marques engagées (ex : Matt and Nat), des fringues de folies et même un petit coffee shop dans un seul et même endroit !

Et pour finir, une adresse VG Friendly (sans graisse animale) pour les amoureux de frites, son nom : Frites Atelier – Amsterdam. J’ai un souvenir très clair d’y avoir dégusté les meilleures frites de ma vie avec un choix de sauces maison à tomber (surtout celle à la truffe).

Hortus Botanicus

     

Rappelez-vous quand je suis revenue du Japon, j’avais consacré un article entier à propos du jardin botanique de Kyoto, qui reste à ce jour le plus beau que j’ai fait. Hortus Botanicus quant à lui se trouve à Amsterdam et il est bien plus petit en comparaison de celui que j’ai fait au Japon mais il est tout aussi dingue.

Ce qui m’a le plus enthousiasmée c’est la visite de la serre tropicale. La serre désertique avec son mur rose et ses cactus m’avait fortement donné envie lorsque je voyais passer des photos sur Instagram mais au final, c’est la mini jungle qui m’a le plus scotchée. Il y fait chaud et humide, on se croirait vraiment dans le milieu naturel de toutes ses plantes verdoyantes qui s’y plaisent donc énormément.

J’y suis restée un bon bout de temps, j’avais chaud mais peu importe c’était dépaysant et un plaisir pour les yeux. Amoureux de végétation exotique : cet endroit est un passeport pour les tropiques.

J’espère vous transmettre grâce à mes photos, l’ambiance qui règne sous cette serre magnifique.

    

    

/////CHANGEMENT D’AMBIANCE /////

     

    

Autre agréable visite dans ce jardin botanique : la serre des papillons. J’en avais déjà visité une au California Academy of Sciences de San Francisco mais j’avoue que celle d’Amsterdam est carrément géniale !

Cette serre de bonne taille est encore plus humide que celle des plantes. Au point que je ne pouvais pas garder mes lunettes sur moi (trop de buée) et pareil pour l’objectif de l’appareil photo donc j’ai fait comme je pouvais pour les photos ^_^

Le petit plus : On peut carrément observer la fameuse métamorphose du papillon dans son état de chrysalide et c’est vraiment magique pour les amoureux de cet insecte si particulier. J’étais comme une enfant devant ses cadeaux de Noël !

 

Je vous conseille aussi de tester le bar restaurant du jardin botanique. Des plats raffinés avec des options végétariennes évidemment. La terrasse est très agréable mais l’intérieur l’est tout autant.

     

    

On notera que Madeline portait son plus beau body pour cette visite et que son père adore être pris en photo !

Amsterdam

On m’a souvent dit : ‘QUOI ? T’es jamais allée à Amsterdam ? Tu vas adorer !’

Effectivement, ça faisait des années que je songeais à visiter la capitale hollandaise et j’étais sure que j’allais trouver cette ville canon !

Les canaux, les bateaux, l’ambiance, les boutiques, les restaurants –> tout est SUPER ! La moindre devanture de magasin est jolie. La verdure est omniprésente, je ne sais pas si c’est pour suivre la tendance actuelle ou bien si c’est une habitude aux Pays-Bas mais toutes les adresses où l’on est allé étaient ‘green’, avec des plantes partout, des succulentes, des cactus, des plantes tombantes accrochées aux murs et tout ça donne une atmosphère hyper relax et cool !

Et puis je ne compte pas le nombre de restaurants cuisinant des produits bios, locaux et qui proposent naturellement des plats végétariens (et vegan). On sent aussi une réelle politique écologique de la ville. On a notamment remarqué que beaucoup de taxi / Uber roulent en Tesla ou en Prius.

Je savais avant d’y aller qu’Amsterdam était aussi championne en terme de piste cyclable et de vélos mais je ne m’attendais pas à en voir autant.

Déjà, il y a les vélos qui sont stationnés PARTOUT. Parfois des vélos rouillés qui sont entreposés depuis des siècles, mais surtout des vélos de toutes les couleurs, de tous les styles, de toute valeur et qui prennent une place folle dans les rues et sur les trottoirs. C’est impressionnant.

Et puis il y a l’attitude des cyclistes. Et là, ça se gâte un peu… J’avoue que ça m’a un peu gêné. Les vélos sont prioritaires sur tout à Amsterdam et notamment sur les piétons. Je peux vous dire qu’ils ne s’arrêtent même pas à l’approche d’une poussette avec un bébé dedans (Madeline en l’occurence). Il m’a fallut quelque heures pour m’y faire, après j’ai bien compris que c’était le mode de fonctionnement de cette ville et que c’était à nous de faire très attention aux vélos et pas l’inverse. Je m’y suis faite pour le temps du séjour mais je ne sais pas si pourrais supporter à terme.

Visiter Amsterdam et ses rues pavées en poussette n’est pas forcément évident mais ça se fait. Heureusement, on a un modèle tout terrain et un bébé tout terrain aussi ^_^

Concernant les hollandais, je les ai trouvé parfois un peu froids et hyper ‘strictes’. Que ce soit dans les restau ou à l’hotel, je suis tombée sur des personnes moyennement avenantes et avec un sens du commerce assez relatif. Je repense à un conducteur de tram qui n’a eu aucune pitié envers nous. Il faut savoir que l’on doit composter son titre de transport en entrant ET en sortant du tram à Amsterdam. On n’avait jamais vu ça ailleurs dans le monde. Donc voilà si vous lisez cet article et que vous projeter d’y aller, surtout n’oubliez pas de ‘check out’ comme ils disent car si vous avez une correspondance et que vous descendez sans repasser votre ticket devant la machine en sortant, vous serez b***é !

Quelques jours avant de choisir notre hotel, je suis tombée sur les stories de Sabine, @miss_etc qui séjournait dans l’un des trois Conscious Hotel, le Tire Station et elle m’a trop donné envie d’y aller. Le lobby et sa pâtisserie toute rose Sticky Fingers était parfaite pour le petit déjeuner avant de filer découvrir la ville.

     

    

   Une adresse à ne pas manquer si vous aimez les jolies plantes et les boutiques un brin décalées : Wildernis. Je suis repartie avec une jolie plante verte et rose pastel (j’ai perdu le nom tout comme celui de la plante que j’ai acheté à Bruxelles chez Brut…) dans un joli pot en céramique et puis un pins Piléa pour quelqu’un qui les aime ♥ et enfin une illustration représentant des feuilles de Calathéa. On peut aussi se poser autour de la table centrale et se faire servir un café ! Le top !

    

Vous parler de Wildernis me fait penser à la particularité des horaires des boutiques à Amsterdam qui sont vraiment différents de ceux des boutiques françaises alors pensez à bien checker les heures d’ouverture et de fermeture avant de marcher d’un bout à l’autre de la ville (comme nous quoi… ^_^)

Où  petit-déjeuner ?

Mook Pancakes

On est passé devant par hasard un apres-midi et on s’est dit qu’il fallait absolument tester l’adresse le lendemain matin. J’ai bien aimé la déco, très verte comme partout dans cette ville avec une touche hiphop jusque dans la playlist.

Concernant les pancakes, c’est de l’assiette de compet’ que l’on vous sert chez Mook. On avait choisi une assiette sucrée : banane, datte, coco, sirop d’érable et une salée : cheddar et oignons fondants (avec ou sans bacon selon votre régime alimentaire). C’est très généreux, une régalade absolue et n’hésitez pas à prendre un jus maison à l’extracteur, un délice !

     

Où déjeuner ?

Une des adresses du moment à Amsterdam se nomme Pluk. Je crois même qu’il y a en a plusieurs dans la ville. En gros, en plus d’être un endroit ravissant pour manger à toute heure, c’est aussi une boutique qui vend des accessoires divers et variés, des carnets, de la vaisselle etc. Perso, je n’ai pas trop aimé l’attitude du personnel ce jour là mais peut-être que je suis mal tombée. En tout cas, j’avais des achats plein les mains et j’ai fini par tout reposer. Cependant les pâtisseries ont l’air délicieuses et mon café glacé était top ! Je vous conseille d’y aller le midi et de tester leurs sandwiches.

    

Où prendre le goûter ?

Potentiellement, partout ! Ce ne sont pas les coffee shop qui manquent… Mais s’il y a une chose à faire avant de quitter Amsterdam, c’est gouter la fameuse Appeltaart. Spécialité hollandaise qui se situe quelque part entre la tarte et le crumble aux pommes, servie avec de la crème fouettée –> TUERIE !

La meilleure adresse de la ville (mais très fréquentée et touristique) : Winkel 43

Où dîner ?

Le restaurant bio attenant à notre l’hotel s’appelle MOER et il a reservé de belles surprises à nos papilles. La décoration est à tomber, briques, murs bleu pétrole et déco végétale avec cuisine ouverte sur la salle, je dois avouer qu’on y a mangé le meilleur veggie risotto ever. Je vous conseille mille fois d’aller tester cette cuisine de chef. Pas donné évidemment mais pas hors de prix non plus.

–> Se balader : à pieds ou à vélo dans le joli et vaste Wondelpark, admirer les maisons qui ont vu sur le parc – marcher le long des canaux – boire un verre au bord de l’eau – prendre le ferry gratuit (avec ou sans vélo) – arpenter les rues des quartiers Jordaan et Pijp – composer sa salade bio chez SLA – s’arrêter dans la boutique The Otherist, un vrai cabinet de curiosité – visiter les serres du Hortus Botanicus (ça fera l’objet d’un prochain article).

    

    

    

    
Je garderais un super souvenir de cette 1ère fois à Amsterdam en famille. Je suis bluffée par la coolitude de cette ville que je considère comme précurseur sur pas mal d’aspect. Par contre, ce n’est pas forcément une destination que j’aimerais refaire dans un futur proche, je préférais découvrir les pays scandinaves maintenant que j’ai eu un avant-goût avec Amsterdam.

Mes adresses à Bruxelles

De retour de vacances en Belgique et à Amsterdam, je me lance dans de nouveaux posts ‘voyage’ en partageant ici mes bonnes adresses bruxelloises.

Je dois dire que je reviens conquise par la Belgique, j’ai déjà envie d’y retourner. C’est la 2ème fois que j’y vais et j’ai aimé toutes les villes que j’ai visité : Brussels, Antwerpen, Bruges & Gent. Les gens sont sympas, les petites adresses de shopping sont super, les restau VG friendly sont nombreux et j’aime l’architecture de ces villes, entre briques et modernité.

C’était aussi notre premier voyage à trois avec Madeline qui a 3 mois et demi. On ne pensait pas pouvoir partir avec un si petit bébé et puis finalement on s’est lancé et tout s’est bien passé. Je reviendrai là dessus avec un article spécial à ce sujet.

Pour le moment, je voudrais vous livrer quelques bonnes adresses découvertes par hasard ou bien que l’on m’a gentiment conseillé via Instagram & Twitter (c’est pour ce genre de partage que j’adore les réseaux sociaux, alors merci encore à celles qui passeront par là).

Pour dormir : arrêt obligatoire au Vintage Hotel ! Les prix sont raisonnables, le petit dèj est copieux, le lobby bien décoré et surtout il y a une terrasse avec une caravane Airstream dans laquelle on peut dormir !

Pour un petit dèj’ au top voire un gros brunch : foncez chez Hinterland qui se définit comme étant un coffee shop indépendant et écologique. VG friendly & vegan, avec une déco simple et tendance. Carreaux de ciment au sol, briquettes au mur, vous serez au bon endroit pour bruncher à toute heure et à la cool. Vous aurez peut-être comme moi, la chance de croiser le beau Akio, qui accompagnait ses maîtres ce jour là !

     

Pour le déjeuner, UNE adresse à ne surtout pas manquer, c’est Chana au Parvis Saint Gilles qui une place hyper cool avec le choix en terme de bar et restau. Chana c’est typiquement là où je retournerai manger lors d’un prochain passage à Bruxelles. Ce petit endroit qui sent bon le Liban et le Pakistan, est tenu par des vrais de vrais, qui proposent une cuisine entièrement végétarienne servie dans des contenants faits à la main par une des associés qui y travaille. Elle devrait vraiment songer à vendre ses bols et ses assiettes en céramique car ils sont uniques et originaux, dans un style très recherché en ce moment.

On y a clairement mangé les meilleurs pain pita de notre vie et les meilleurs falafels et en plus c’est bio…

     

     

Juste en face, toujours sur le Parvis Saint Gilles, allez prendre le café (après votre repas chez Chana), au Café Maison du Peuple qui est un lieu hyper chouette par sa déco et son ambiance. Les volumes sont impressionnants, il y a pas mal de bruits car il y a une belle hauteur sous plafond et ça donne tout de suite de bonnes vibrations. Le petit plus : le photomaton vintage où j’ai pris la pose avec Madie ♥

Trouvée par hasard en voulant échapper à une averse, la prochaine adresse se trouve dans Ixelles  qui est un quartier de Bruxelles (une des 19 communes de la capitale). Il y a pas mal d’endroits sympas là bas (dont notre hôtel). On est donc entré chez Contrebande pour boire un simple verre mais on s’est laissé tenter par une assiette vegan à base de croquettes de lentilles panées aux flocons de maïs et ses petits légumes. Belle surprise !

Aller en Belgique sans manger de véritables spéculoos aurait été une grave erreur… La meilleure adresse de Bruxelles pour se faire plaisir : Maison Dandoy, vous en trouverez un peu partout dans la capitale. Leurs biscuits sont délicieux, il y a plein de dérivés de spéculoos et les boutiques sont hyper jolies.

Une dernière adresse italienne avec Nona où l’on a mangé de très bonnes pizza bio et faites avec des produits locaux au maximum. Le service est rapide et l’ambiance tamisée le soir est très agréable.

–> Petit conseil : n’hésitez pas à consulter le site Brussels’ Kitchen qui est une valeur sûre pour avoir un avis sur les bonnes asssiettes bruxelloises tendances.

Vous aimez les plantes, la déco vintage et la récup’ ? Foncez que BRUT qui est une petite jungle urbaine, une vraie adresse insolite au coeur du quartier des marolles. J’ai pris pas mal de photos de la boutique avec leur accord et je n’ai pas pu m’empêcher de repartir avec une nouvelle copine, dont j’ai perdu le nom que l’on m’avait pourtant donné 🙁 Si vous connaissez son nom, n’hésitez pas à me le redonner…

     

     

Une jolie boutique pour kids avec un peu de déco aussi : Boucle d’Or est située dans un joli quartier que j’ai trouvé assez chic. La dame était hyper sympa, elle m’a offert une mini pieuvre en plastique que je voulais acheter, trop adorable ! J’ai trouvé à Madeline un joli béguin vert en laine pour cet hiver, j’ai hâte de lui mettre.

     

Dille & Kamille a été une des belles surprises shopping. Vous avez été nombreuses à me conseiller cette enseigne et j’ai été conquise directement en entrant dans l’une des deux boutique bruxelloise, à 2 minutes à pieds de notre hôtel. Le rayon cuisine est génial, on trouve de la vaisselle, des accessoires, des livres, des paquets de risotto, de la préparation pour pizza mais aussi des plantes vertes, des nappes, des produits pour la salle de bain et bien sur tout est CANON et pas hyper cher.

    

–> Se balader ? le square du petit sablon est chouette et le quartier autour est très beau. On y a même vu un tournage de film. Ne pas manquer aussi l’Atomium, cette structure en fer est méga impressionnante. Le parc à côté de l’Atomium est gigantesque et a l’air super avec ses airs de campus universitaire à l’américaine (on n’a pas eu le temps de s’y promener). La Grand-Place et ses dorures, mais ça c’est incontournable tout comme le Manneken Pis (qui est très petit et moche ^_^). Prendre un peu de hauteur grâce à l’ascenseur des Marolles. Une fois en haut, profitez de la vue sur la ville, c’est très joli. On aperçoit notamment l’Atomium de loin. Le palais de Justice est actuellement en travaux mais il est tout de même hyper impressionnant, il faut absolument y passer pour s’en rendre compte.

    

     

Pas d’adresse pour aller manger des frites dans cet article car à Bruxelles, les friteries utilisent de la graisse animale pour la cuisson des pomme-de-terres donc très peu pour nous… Par contre, je vous donnerai une super adresse qui se trouve à Anvers (Antwerpen).

New-York en automne


En octobre, je suis partie 10 jours à New-York. Un dernier voyage avant longtemps puisque comme vous le savez si vous me suivez sur Instagram, j’attends un enfant pour le printemps prochain. Je ne m’épanche pas plus longtemps sur le sujet puisque ce n’est pas le but de ce post mais disons que nous avons choisi de nous offrir un petit séjour aux USA avant de stopper les voyages pendant un bout de temps ^_^

p1010288 p1010395 p1010394 p1010397

C’était aussi un voyage organisé pour mon anniversaire et j’avais donc un peu plus le choix dans la destination. New-York s’est imposé comme une évidence car nous n’y étions pas allés depuis 2011 (soit bien trop longtemps pour moi), préférant plutôt aller en Californie. Et je dois avouer que même si ce séjour était super cool, je peux officiellement dire que je préfère la Californie, son climat, sa coolitude ambiante, ses habitants… Je ne pensais pas avouer ça un jour car NYC a été mon premier crush américain !

p1010612 p1010588 p1010573 p1010602

Cela dit, notre location AirBnB à Brooklyn dans le quartier branché de Williamsburg était à la hauteur de nos attentes et étant donné que j’étais enceinte de 3 mois à ce moment là, il m’était pratique de prendre mon temps le matin, et surtout pouvoir me reposer le soir, loin de l’effervescence de Manhattan. Quand je dis ‘loin’, en vérité l’atout de Williamsburg c’est vraiment cette proximité avec Manhattan (1 station de métro) et à la fois cette atmosphère agréable et beaucoup moins stressante que de l’autre côté du pont.

p1010526 p1010529 p1010555 p1010409 p1010560

On a adoré faire nos courses à Whole Foods Market avant de rentrer chez ‘nous’. On a adoré les coffee shops et les boutiques branchées de Brooklyn. Et surtout, on a adoré vivre comme des locaux et ne pas trop organiser ce voyage.

p1010452 p1010451

p1010459

taxiQuoi de neuf à NYC depuis notre dernière venue :

♥ Il y a des Pain Quotidien partout ♥ Un deuxième lieu dédié à l’Italie (EATALY) a ouvert ♥ L’Oculus, la nouvelle gare et centre commercial a ouvert ses portes au Ground Zero et c’est un super endroit ♥ J’ai pu tester les cookies de chez Levain Bakery ♥ La Freedom Tower est enfin terminée et elle est superbe ♥ Des adresses ‘veggie‘ poussent comme des champignons ♥ Un Whole Foods Market a ouvert il y a quelques mois dans Williamsburg ce qui a fait notre bonheur

p1010382 p1010377 p1010370 p1010348 p1010346 p1010340

burgerMes adresses ++

Magnolia Bakery (surtout le cupcake Red Velvet) ♥ Les pizza et les focaccia chez EATALY ♥ La mozza chez Obicà Mozza bar ♥ Les brunchs végés/vegans au Pain Quotidien ♥ Les ravioles aux truffes chez Giovanni Rana (surtout quand le monsieur en personne est là pour vous souhaiter un Buon Appetito) ♥ Le Chelsea Farmer Market avec les décos d’Halloween (même si pour les VG, l’odeur du homard peut être un peu gênante) ♥ Anthropologie pour casser son PEL en moins d’une heure ♥ Urban Outfitters (celui près du Herald Square où il y a un coffee shop et un photomaton) ♥ La High Line pour une balade digestive juste après un bon repas au Chelsea Market ♥ Le Top Of The Rock pour la meilleure vue de la ville (celle de l’Empire State est vraiment moins bonne) ♥ Shake Shack et son inimitable Shroom Burger à déguster dans le Madison Square Park, à côté du Flatiron ♥ La Pâtisserie vintage et vegan au doux nom de Baby Cakes ♥ Le burrito chez Chipotle avec du tofu braisé ♥ Le bar du Ace Hotel pour déguster une citronnade maison

p1010321 p1010354 p1010355 p1010359

Côté météo, le fait de partir en automne était un peu risqué car c’est la période où il peut pleuvoir beaucoup… Finalement, nous avons 3 jours de pluie sur 10 ce qui est très raisonnable. On a aussi de belles journée ensoleillées mais très froides. Résultat ? Mes emplettes ont été des gants, des pulls et des écharpes ^_^

Comme d’habitude, si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’en parler en commentaire. Je reçois souvent des questions concernant mes voyages et ça me fait plaisir de pouvoir aider !

p1010291 p1010631 p1010618 urbanout brooklyn p1010407
Rendez-vous sur Hellocoton !

Parc National des lacs de Plitvice, Croatie

Les 16 lacs de Plitvice font partie du Parc National du même nom et on tenait vraiment à faire un break au milieu de ces eaux turquoises avant de rentrer chez nous.

Pas de bol, le jour de notre visite il ne faisait pas aussi beau que les autres jours mais ça ne m’a pas empêché de pouvoir admirer la couleur et la clarté de l’eau des lacs qui est vraiment telle que sur les photos. J’avais du mal à croire que des lacs puissent être aussi nuancés de couleurs, dans des camaïeux de bleus et de verts, c’était SUBLIME !

Tout comme pour Dubrovnik, je conseillerais d’y aller plutôt en Juin et ou Septembre parce que c’était assez pénible de visiter les lieux avec autant de touristes en plein mois d’août. Tout le monde s’arrête tous les 2 mètres pour prendre des photos et il faut quand même faire gaffe de ne pas tomber dans les cascades ^_^

Il y a plusieurs chemins qui permettent de visiter plus ou moins longtemps le parc et on a choisi le ‘H‘ qui dure environ 4h. Inutile de dire qu’il vaut mieux avoir des chaussures adéquats même si ce parcours vous permet de faire les montées en transport et vous dépose au point le plus haut. Sachez aussi qu’en payant l’entrée du parc, le bateau et les bus vous transportent gratuitement dans le parc.

Aucun regret d’avoir visité ce bel endroit si ce n’est le fait qu’il y avait beaucoup de monde et que c’était assez oppressant. Le comble quand on se ballade dans un parc national !

J’avais parlé de partager une vidéo du voyage lors de mon article précédent sur la Croatie mais finalement, j’avoue tout, je n’ai pas le courage de m’y mettre ^_^ SORRY !!

IMG_6242 IMG_6254 IMG_6256 IMG_6260 IMG_6262 IMG_6267 IMG_6268 IMG_6275 IMG_6281 IMG_6285 IMG_6296 IMG_6299 IMG_6303 IMG_6304 IMG_6307 IMG_6314 IMG_6315 IMG_6316 IMG_6319

 

Dubrovnik, Croatie

De retour de Croatie, je partage ici quelques clichés tous aussi bleus les uns que les autres. J’ai été frappé par les paysages et les couleurs de ce petit pays. La mer adriatique sur les bords de Dubrovnik, offre des nuances de bleu et de vert comme je n’en avais encore jamais vu.

clams

IMG_6136 IMG_6156 IMG_6184 IMG_6183 IMG_6187 IMG_6118 chapeau

 On est resté une semaine à Dubrovnik puis on est remonté plus au nord, dans les terres pour visiter le parc national des lacs de Plitvice et je vous en parlerai dans un article entier.

J’ai aussi beaucoup filmé lors de notre séjour en Croatie et j’espère réussir à monter une petite vidéo mais rien n’est encore sur, je n’ai encore jamais fait ça ^_^

IMG_6173 IMG_6167 IMG_6166 IMG_6150 IMG_6149 IMG_6123 IMG_6095 IMG_6115

Mes conseils pour visiter Dubrovnik
  • Eviter la haute saison : la veille ville étant petite et pleine de ruelles très étroites, il est difficile de se frayer un chemin parmi le flot continuel de touristes qui circulent un peu partout. Il est aussi assez dur de prendre des photos et de s’arrêter où vous le souhaitez et quand vous le souhaitez tellement vous êtes entourés de monde. Donc ne faites pas comme nous et venez hors saison, juin ou septembre me paraissent de bons mois !
  • Au cas où vous n’ayez pas d’autre choix que de partir en juillet ou en août, préférez les visites matinales pour éviter au maximum les touristes provenant des bateaux de croisières qui accostent en général dans l’après-midi.
  • Partez avec des euros que vous pouvez échanger en Kuna (monnaie locale) une fois en Croatie, dans les banques ou les bureaux de change (mais attention à vérifier les taux de change, nous avons perdu presque 20€ à cause de ça). Vous pouvez bien sur vous servir de votre Mastercard ou votre Visa en Croatie mais vous aurez pas mal de frais bancaires et sachez que les petits commerces prennent souvent uniquement le cash.
  • Si vous suivez un tant soit peu la série Game Of Thrones, je ne saurais que vous conseiller de choisir un des nombreux TOURS qui vous permettront de découvrir de nombreux lieux de tournage mais aussi et surtout de déambuler dans Dubrovnik à l’aide d’un guide. Ca nous a vraiment permis de découvrir cette jolie petite ville entourée par des remparts encore existants aujourd’hui.

Nous avons choisi le GOT TOUR de 8H (environ 70€/personne) au départ de Pile à Dubrovnik et comprenant la visite de l’île de Lokrum (ticket du bateau compris) et aussi la visite de l’arboretum de Trsteno (ticket bus compris). C’est vraiment un tour complet de la ville et de ses alentours avec moyens de transports compris. Ce tour se fait exclusivement en anglais, et laisse plusieurs temps libres pour souffler un peu : pour déjeuner d’abord puis sur l’île de Lokrum où se trouve une réplique du trône de fer.

”2 adresses que j’ai aimé à Dubrovnik“
  • Buza Bar / Café Buza : niché au bord d’une falaise avec vue direct sur la mer, il est évident qu’on y passe uniquement pour le cadre qui est idyllique ! Nous avons pris 2 Sprite, je n’ai pas trouvé les prix excessifs malgré ce que j’avais pu lire sur le net. Essayez d’y aller vers 11H le matin, c’est ce qu’on a fait et il y avait moins de monde qu’à certaines autres heures. Pour les plus courageux, vous pourrez faire le grand saut et tester la température de la mer adriatique ^_^

cafecroatie IMG_6128 IMG_6129 IMG_6135

  • Poco Loco : un bar à cocktails (+ restaurant) en plein centre du Dubrovnik. Un peu d’attente mais une belle adresse pour des cocktails d’été (avec ou sans alcool). On y a super bien mangé (burger VG + frites maisons / Trio de Houmous et son pain pita).

pocolocco IMG_6182

Je termine cet article avec les jolies nuances bleutées des bords de mer…

starfish

IMG_6111 IMG_6104 IMG_6103 IMG_6094

Coquillages & Etoiles de mer en aquarelle via David Scheirer

Hello Croatia !

hellocroa

Il est déjà temps de prendre la route direction la Croatie ! J-3 🙂

Il y a encore quelques mois, je ne savais même pas situer la Croatie (oui bon ça va, je suis pas douée en géo…) et je ne me souviens même plus comment on a décidé de partir vers ce petit pays tout bleu.

Quand j’ai parlé de ce voyage autours de moi, plusieurs personnes y étant déjà allées m’ont dit que c’était un magnifique pays plein de petite îles ressemblant à la Sardaigne, au Montenegro voire à la Grèce et j’avoue que ça me donne encore plus envie d’y être !

coatie

Le but de ce séjour est avant tout de se reposer car le dernier voyage (au Japon) n’a pas été de tout repos et c’était plutôt très excitant… Alors place à la mer turquoise, au criques sauvages et à la farniente ! Mais pas que… On projette de visiter l’île Lokrum (et sûrement d’autres îles), ainsi que Dubrovnik même si c’est une ville beaucoup (trop) touristique mais on a prévu d’aller sur les traces du tournage de certaines scènes de Game of Thrones, ça va être génial. Et enfin, on passera par les Lacs de Plitvice avec leurs chutes d’eau et leurs couleurs incroyables où on a prévu une rando.

pratique

Nous partons donc en voiture depuis Clermont-Ferrand.

1ère étape : 8H de route jusqu’à Vérone en Italie.

2ème étape : Dubrovnik avec presque 10h de route.

Bien que la Croatie soit dans l’Europe, sa monnaie est le Kuna. On va donc partir avec des euros que l’on échangera dans une banque croate. C’est la solution la plus économique que j’ai trouvé.

Le climat en août est très agréable, environ 30° et du soleil, beaucoup de soleil (enfin espérons).

Dans la valise ? de la crème solaire & des méduses en plastique pour la mer ^_^

IMG_6052

Au passage, j’ai reçu un kit aux inspirations orientales de la part de NESTEA et je le trouve adorable, surtout l’appareil photo jetable et la pochette que je ne manquerai pas d’apporter en Croatie, ça me fera de chouettes souvenirs. J’ai d’ailleurs goûté le nouveau thé glacé Evasion Orientale à la menthe et je le trouve SUPRA bon <3

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, du genre stressé avant le départ ou bien du genre à vous prendre en main juste avant de partir mais je vous livre mes petits tips : je prends des fibres de chez Pharma Nord que j’ai trouvé sur leur site pour un meilleur transit et pour un sentiment plus rapide de satiété grâce à un effet éponge. Je prends aussi de la levure de bière pour les ongles et les cheveux car ils sont mis à mal pendant l’été, entre le soleil et le sel de la mer. Et puis de l‘Euphytose  qui est à la valériane et qui permet de se détendre. Je commence à prendre tout ça plusieurs semaines avant de partir et ainsi je me sens dans les meilleures conditions ^_^

IMG_6053

Comme prévu, je me lance le défi de ne pas partager mon voyage en temps réel sur les réseaux mais promis, je partagerai mes bons plans et mes photos en revenant !

plit

Belles vacances à vous et surtout courage si vous n’en avez pas ou pas tout de suite…

Uskoro ! (ça veut dire à bientôt en croate)

*Les photos proviennent de Pinterest et Google Image (j’ai ajouté la typo)

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

City-guide végétarien : Tokyo & Kyoto (+ mes bonnes adresses)

C’est du fond de mon lit que je prends enfin le temps de rédiger ce long, très long article. On dit merci au foutu virus qui me met K.O 🙁

Je l’ai souvent sous-entendu dans mes articles à propos du Japon, ce voyage m’a demandé pas mal d’organisation. J’ai lu beaucoup de blogs, on m’a soufflé des bons plans via les réseaux sociaux (et je vous en remercie), j’ai aussi consulté le site Kanpai je ne sais combien de fois ainsi que le site HappyCow pour trouver des adresses végétariennes ou végé friendly et puis de fil en aiguille, de clics en clics, j’ai constitué une liste de restaurants et de snacks où on pouvait manger japonais (ou pas) mais sans viande ni poisson.

Grâce à cette organisation, on a pu goûter la cuisine traditionnelle japonaise mais aussi la cuisine de monde de Tokyo et de Kyoto et je vous propose de partager ici le meilleur de ces adresses (+ mes pauses goûters) ainsi que mes adresses shopping et 2 hôtels à Tokyo que j’ai bien aimé.

tokyo

Sincere Garden : Une adresse healthy & vegan où l’on a mangé un délicieux burger accompagné de salade puis un succulent dessert : une tarte aux noix très bien préparée. Je conseille cette adresse pour l’ambiance zen, pour la déco ‘green’ et pour le plaisir de la nourriture saine mais gourmande.

sinceregarden sincere

Citron bar à salades : J’en ai parlé longuement lors d’un article à propos de TOKYO et je vous propose d’aller lire mon avis sur ce lieu sympa tenu par un français et son bouledogue ^_^

 Shake Shack : l’adresse new-yorkaise s’est installée il y a peu de temps à Tokyo. Une adresse très sympa malgré l’attente interminable de part son succès. Niché à l’ombre des arbres,  le Shake Shack tokyoïte propose bien évidemment le fameux ‘Shroom Burger (veggie) avec champignon portobello frit & fromage, à manger avec les frites ondulées qui font la succès de l’enseigne. On a adoré et on y allé 2 fois durant notre séjour. +1 pour les terrasses extérieures qui sont super agréables.

shakesh shake

Brown Rice Cafe : Une adresse healthy de nourriture traditionnelle dans un cadre magnifique et épuré dans le quartier OmoteSando que j’ai adoré. On y a dégusté du tofu à la japonaise, du riz et des légumes vapeur. Je vous propose d’aller consulter l’article entier que j’ai consacré à cet endroit.

 Aoyama Flower Market : un endroit rêvé pour moi, je m’explique : Imaginez une boutique de fleurs magnifiques avec des couleurs partout et une déco sublime et qui réserve aussi une belle surprise à l’arrière… On emprunte une porte vitrée et on entre dans un salon de thé (qui propose aussi des plats salés mais pas végés lors de notre passage donc on y a été seulement pour le goûter). Ce salon de thé dans une ambiance feutrée ressemble un peu à une jungle urbaine pleine de plantes et de fleurs partout. On a pris de la citronnade et du thé glacé maison avec une assiette de brioche perdue, de la glace et des fraises. Un régal pour les yeux et en plus c’était très bon !

flowermarket aoyamaflowermarket aoyamafl

T’s TanTan : petit restaurant situé dans la gare de Tokyo sur lequel on est tombé par hasard et qui a été une belle surprise. Les cadres aux murs prônent le respect des animaux et les bienfaits de la cuisine végé/vegan. On y a mangé notre meilleur ramen du séjour et un bol de riz au curry délicieux. C’était épicé, je préfère prévenir, mais on est habitué et on a adoré ce repas. Si je retourne un jour à Tokyo, j’irai manger là bas de nouveau avec grand plaisir.

Guzman Y Gomez : snack mexicain qui propose des burritos et des fajitas, entre autres, dans lesquels on peut choisir la version végétarienne en remplaçant la viande par des haricots rouges et/ou du tofu. Un vrai délice ! Pas cher et rapide.

IMG_5544

 Spontini : une adresse italienne découverte à Milan que l’on a eu le plaisir de retrouver à Tokyo. Des pizzas à la pâte épaisse vendues en part. Pratique quand on est pressé et qu’on est dans le quartier.

 Le Pain Quotidien : la fameuse boulangerie (& restaurant) très présente aux USA et à Paris, a aussi 2 adresses à Tokyo. On adore cet endroit. J’en avais parlé sur le blog, lors de mon passage à Chicago l’an passé et à chaque fois que l’on peut se rendre au Pain Quotidien, on y va avec grand plaisir. Le choix végétarien (voire vegan) est large et les boissons type limonade aux fruits rouges ou thés glacés, sont super bonnes. Le tout est sain et gourmand à la fois dans un joli cadre façon boulangerie française.

The Roastery : un coffee shop parfait pour les goûters et les pauses cafés (glacés ou chaud). Du latte art fait sous les yeux des clients dans une ambiance assez ‘indu’ et minimaliste. Les tables extérieures, devant le coffee shop sont agréables. Je conseille vivement leur pâtisseries (cronuts et feuilletés pistache notamment) ainsi que leurs cafés glacés qui nous ont donné du peps lors des longues journées de marche dans les rues de la capitale.

IMG_5520

Starbucks : pas originale comme adresse mais on a pris pas mal de nos petits-déjeuners là bas, les cafés glacés et les thés glacés sont très bons. Leurs cakes aussi et pour le matin, c’est plutôt pratique, rapide et pas très cher. Je conseille surtout le Frappuccino Matcha et le wrap végé aux légumes. Si vous êtes végétariens et que vous êtes dans un quartier où vous ne trouvez pas de restau végé, ce wrap peut vous être utile. J’ai été impressionné par le nombre de Starbucks à Tokyo d’ailleurs…

IMG_4716

Quelques lignes supplémentaires pour partager certaines adresses shopping à Tokyo :

Premièrement, je dois dire qu’Harajuku et son artère principale OmoteSando sont les endroits où j’ai fait le plus de shopping. Je vous les conseille bien plus que Shibuya qui est trop fréquenté et où l’on y trouve beaucoup d’enseignes internationales un peu ennuyantes qui sont les mêmes dans toutes les grandes villes du monde et où il y a aussi beaucoup de magasins que je considère comme des ‘attrape-couillons’ où l’on prend les touristes pour des vaches à lait.

Laissez-vous promener dans Harajuku, que ce soit dans les toutes petites rues marchandes où l’on trouve des boutiques Kawaii et des Purikura (les photosmatons foufous) que sur les grosses avenues aux boutiques ravissantes même si c’est souvent hors budget 🙂

Sans titre-1

streettokyo

J’ai été frappé par le sens du détail des japonais qui se retrouve même dans la façon de décorer les boutiques… Un style épuré & très chic à la fois. J’ai croisé sur ma route, des boutiques dont je n’ai malheureusement pas retenu les noms (à part Niko & Tokyo dont je parle plus bas) mais qui étaient très inspirantes et me faisaient penser aux fameuses boutiques américaines Anthropologie que j’aime tant. La mode ethnique déferle actuellement un peu partout dans le monde et Tokyo regorge de boutiques aux décorations dans ce style ethnique / désert / bohème avec des macramés, des poteries, des plantes grasses, des tissages…

Niko & Tokyo : ce magasin m’a terriblement fait penser à la version japonaise d’Urban Outfitters. Des articles pour la maisons, du prêt à porter homme & femme, cosmétiques et objets en tout genre dans un cadre tendance. Il y a même un coffee shop à l’entrée du magasin.

Monki : une enseigne suédoise que je ne connaissais pas et que je pensais être japonaise. C’est en rédigeant cet article que j’apprends cela et aussi qu’il y a une boutique à Paris ! Chez Monki on trouve des vêtements femme aux super motifs et aux belles coupes et surtout abordables et puis il y a aussi des accessoires plutôt cool. J’ai vraiment adoré !

Pour les achats souvenirs japonais :

→ Don Quijote : un immense magasin à étages très fourre-tout, parfait pour se plonger dans l’univers japonais. Ce magasin propose tout ce que l’on peut imaginer, les fameux Kit Kat japonais, des coques de portables, des déguisements, un rayon -18 très drôle, des cosmétiques en j’en passe ! On y est allé pour trouver des Kit Kat au Matcha et on est ressorti avec plein de conneries au moins une heure plus tard, le temps de parcourir tous les étages.

Donguri : de nombreuses adresses à Tokyo vendent des produits dérivés des Studio Ghibli. La boutique que j’ai préféré est celle au pied de Tokyo Sky Tree. A faire absolument ! Il y a des photos de la boutique dans ‘cet article‘.

KiddyLand : incontournable à Tokyo, ce gigantesque magasin propose des produits dérivés Sanrio, Ghibli, Star Wars, Pokemon, Lego et j’en passe. Très dur de se retenir dans ce temple de l’enfance retrouvée 🙂

Où dormir à Tokyo ?

Remm Hotel dans Akihabara. Ce quartier hyper actif va vous plonger dans le fameux univers des jeux-vidéos de la capitale. On en a pris plein les yeux et les oreilles dans ce quartier ultra animé jour et nuit. L’hotel est super pour 2 choses : il est propre et moderne, les chambres sont petites mais c’est joli, surtout avec la salle de bain vitrée qui donne sur le reste de la chambre. (+1 pour les produits de cosmétique que j’ai adoré, on peut même en acheter sur place dans le lobby). Et deuxièmement, l’hotel est tout proche de la station de métro Akihabara dans laquelle passe la Yamanote Line (ok pour JR PASS). Le Starbucks en bas de l’hotel est parfait pour les petits déjeuners rapides.

Hundred Stay dans Shinjuku. Bien que Shinjuku soit un quartier ultra animé et trop bruyant pour y séjourner, cet hotel (& appart hotel) est très calme et surtout tout proche des stations Okubo et Shin-Okubo, les deux étants compatibles avec le JR PASS, ce qui est vraiment un super atout ! Que dire sur cet hôtel sinon vous exprimer notre plaisir d’y avoir séjourner  ! Nous avions réservé en ligne quelques mois avant le départ et en arrivant à l’accueil, j’ai demandé une chambre avec vue sur Shinjuku et nous avons ont eu l’immense plaisir d’obtenir une suite magnifique SANS SUPPLEMENT. La suite était entièrement vitrée, au 21ème étage, avec un salon, une cuisine, une baignoire avec vue sur les buildings comme le salon et enfin une chambre au calme avec dressing… Bref, je ne peux que vous conseiller d’y séjourner surtout que le prix des chambres comprend le petit déjeuner qui est correct. Peut-être aurez-vous la même chance que nous !!

hundraystaytokyo

hundraystayhotel

kyoto

Café Matsuontoko : un petit restaurant vegan sans prétention dans une ambiance feutrée et un cadre traditionnel, un peu trop à l’ancienne à mon goût mais la nourriture est bonne. On a très bien mangé dans ce café de Kyoto lors de notre premier jour dans la ville où il pleuvait des cordes. Au menu : burger / frites.

IMG_8307

Marumo Kitchen : situé dans la partie restauration de la gare de Kyoto (Porta Dining), ce restaurant propose un seul plat végétarien et il est très bon. Un plateau comprenant un bol de riz (japanese bowl), des légumes et du tofu avec une soupe et une petite salade. Pour compléter, on a pris des pommes de terres frites façon tempura (on n’a pas touché à la sauce qui était à part et qui semblait être au poisson). Je vous montre ce qu’on y a mangé à la fin ‘cet article

Soup Stock, TOKYO : un nom tokyoïte pour cette adresse à Kyoto juste à côté de Marumo Kitchen dont je parle juste au dessus, c’est à dire dans la gare de Kyoto. Un seul choix végétarien est proposé si mes souvenirs sont bons. J’ai vraiment bien aimé la déco épurée du restaurant. On a mangé une soupe de légumes méditerranéens assez épaisse que l’on a versé dans notre bol de riz. C’était rapide, pas cher et super bon !

IMG_5165

Le Baumkuchen au matcha : C’est le nom d’une spécialité de Kyoto, pas d’une adresse. Il s’agit d’un gâteau bicolore à base de lait de soja et de matcha. A tester absolument ! Vous le trouverez entier ou en part, sous forme de brochette, dans les rues du quartier traditionnel Gion notamment. 

IMG_4847

Nino restaurant (à NARA) : nous sommes restés une seule journée à Nara donc je n’ai qu’une adresse végé friendly à vous conseiller : Chez Nino, un restaurant italien aux pizzas à pâtes fines comme en Italie et préparé à la commande. On a très bien mangé pour pas cher.

Tous les restaurants et les snacks dont je parle dans cet article sont, pour la plupart, vraiment raisonnable en terme de prix. On mange bien et pour pas cher au Japon. Comptez entre 800 et 1500YEN par personne pour un repas (soit entre 6,60€ et 12,50€).

Concernant Kyoto, nous avons séjourné au APA Hotel Kyotoeki-Horikawadori dont je vous ai déjà parlé ‘ici‘ et je ne vous le conseille pas !

Rendez-vous sur Hellocoton !