Дървен материал от www.emsien3.com

Дървени греди за покрив

Au bord du lac

bordulac

Il n’y a bien qu’en prenant un peu d’altitude que l’on peut espérer se rafraîchir ces temps-ci. On a la chance de pouvoir se rendre assez rapidement, depuis Clermont, vers différents lacs d’Auvergne. C’est à Chambon qu’il est le plus pratique de circuler en poussette mais notre arme secrète pour nous promener en toute quiétude avec Madeline (et que je veux bien partager avec vous ici), ce n’est pas la poussette mais l’écharpe de portage.

P1020680

lacmad

P1020682

Certes, on l’utilise plutôt chez nous et on préfère prendre un autre porte-bébé pour aller dehors mais tout de même, il fallait absolument que je dise ici à quel point nos ‘bandeaux’ en coton bio de la marque Studio Roméo nous sauvent la mise chaque jour.

Eh oui, Madeline est encore petite, elle est allaitée, ce qui la rend peut-être encore plus en demande de proximité avec nous et je passe mes aprems à la rassurer et à la distraire pour l’empêcher de pleurer.

Enfin ça c’était avant ! Plusieurs mamans m’ont conseillée l’écharpe de portage pour me soulager et soulager Madeline et c’est pile à cette période que j’ai reçu les jolis bandeaux à rayures Studio Roméo. Plus simple à enfiler, ce n’est pas possible ! Il y a deux bandeaux à porter de chaque côté de vos épaules un peu comme un Tshirt. On met le bébé dans l’un des bandeaux et HOP c’est ok ! 

Une fois Madeline installée, je fais quelques pas dans l’appartement et en 2 minutes montre en main, elle s’abandonne et ferme ses yeux, comme dans mon ventre où elle a passé presque 9 mois et une semaine la coquine !

lacmad2

P1020692

P1020700

P1020686

P1020689

P1020730

studioromeo

P1020715

Ce conseil que l’on m’a donné qui était d’investir dans ce genre de porte-bébé, c’est moi qui vous le redonne aujourd’hui. Les bébés s’y sentent si bien… Mes journées sont plus calmes, je peux porter Madie et aussi me servir de mes mains pour faire autre chose. J’étais assez ‘prisonnière’ de mon bébé avant d’avoir ces deux morceaux de tissus, elle me prenait beaucoup d’énergie à vouloir être dans mes bras tout le temps et je n’arrivais pas à calmer ses pleurs ! Et comme vous le voyez, son père aussi est adepte de ce système tellement pratique.

D’ailleurs vous savez quoi ? Elle est actuellement endormie dans son écharpe au moment où j’écris ces lignes !

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

Clafoutis aux abricots et aux amandes

clafoutisauxabricots 

_____________________

 Une recette sur le blog, non vous ne rêvez pas ! Je crois que ça fait bien un an que je n’ai pas posté de recette ici… Non pas que je ne cuisine plus mais j’ai pris l’habitude de partager mes repas sur Instagram et je ne prends pas le temps de rédiger un article ici.

Aujourd’hui je me suis dit qu’une recette estivale serait la bienvenue sur le blog entre deux articles parlant de Madeline. Ca changera un peu !

Rien de compliqué, bien au contraire mais c’est ma variante à moi du clafoutis tradi aux cerises.

P1020555

Abricots / Amandes effilées, c’est le duo parfait pour cette recette rafraîchissante de saison. Et les amandes effilées qui caramélisent à la cuisson grâce au sucre vanillé, c’est la touche gourmande que l’on n’a pas avec le clafoutis aux cerises.

A servir frais avec une glace vanille ou un sorbet et à conserver au frigo !

1 mois avec Madeline

madeline Il me semble que Madeline n’a pas encore été présentée ici pourtant elle occupe mes pensées, mes journées et mes nuits depuis son arrivée le 03 mai dernier.

Son surnom officiel ? Madie (contraction du début de MArcel et de la fin de edDY, nos premiers bébés en quelque sorte ♥)

Ma grande crevette comme je l’appelle aussi, plus longue que large avec son visage parfaitement rond, sa petite odeur de lait caillé mélangé au spray Biolane qui sent si bon, ses ‘grands petits’ pieds, ses fins cheveux qui passent par toutes les teintes, ses sourires à son papa et j’en passe sinon je ne m’arrête pas !

P1020482 P1020456P1020449

Ce premier mois est passé si vite et pourtant les journées passent et ne se ressemblent pas toujours. Du bonheur il y en, mais des pleurs inconsolables, il y en a aussi. Ce n’est pas tous les jours facile de savoir apaiser les maux d’un si petit bébé mais ce qui est sûr c’est que cette jolie Madie a vraiment changé nos vies en si peu de temps.

Si on m’avait dit que j’aurais un bébé un jour

Si on m’avait dit que je l’allaiterais

Si on m’avait dit que son père serait si gaga

Si on m’avait dit qu’on n’aurait même plus le temps de mater une série plus de 10min sans nous endormir

Si on m’avait dit qu’Eddy et Marcel seraient si bienveillants envers ce tout petit être

Si on m’avait dit tout ça (et tout le reste), je n’y aurais jamais cru…

mad1Il y a tellement de choses qui se bousculent dans ma tête en ce moment. Avoir un bébé à s’occuper (surtout quand on allaite) est très chronophage, les heures défilent sans qu’on s’en rende compte. Plus le temps de faire grand chose à part me focaliser sur elle et son bien être. Ce n’est pas toujours évident mais on se débrouille pas si mal, enfin je crois.

Je me surprends à vouloir lui montrer le bon exemple même si elle ne s’en rend pas encore compte. Des exemples ? Apprendre à faire le tri sélectif comme il faut, ne plus cracher mes chewing-gums par terre, manger mieux, ne plus jurer comme un charretier etc.

Je vais investir dans un second bac pour faire le tri vraiment sérieusement, c’est quelque chose qui me tient à coeur. Quand on voit l’état des Océans et du reste… qu’attendons-nous ? Et plus tard j’aimerais bien avoir un mini composteur pour séparer encore d’avantage tous les déchets et lui expliquer pourquoi tout le monde devrait le faire. Lui apprendre aussi à choisir ce qui est bon pour elle, comment planter des légumes et des fleurs, respecter la Terre qui nous accueille en somme… Si ce n’est pas ça être un parent responsable alors je n’y connais rien ^_^

Bref, on devient ‘bizarre’ quand on a un enfant. Je pensais ne jamais devenir ce genre de personne, ni de faire un jour parti de ce ‘clan’ des parents qui comparent les marques de couches et parlent sans arrêt de leur progéniture ^_^ (à ce propos, on est toujours aussi satisfaits des couches Lilly-Doo dont je vous ai parlé sur Instagram)

Au moment où je finis la rédaction de cet article, le devoir m’appelle, je l’entends gazouiller dans son lit. Je la connais, elle va bientôt pleurer, elle a besoin de moi et ça c’est un sentiment que je vous souhaite de ressentir un jour ♥

mad2

Signé Maman Citronnade pour son LemonBabe

Robe ASOS Maternity et allaitement

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

Dans sa chambre

Dans sa chambre on trouve plein de bestioles poilues, un berceau, un couffin (dans lequel il y a le nécessaire pour la maternité), un fauteuil, un mur vert et puis un tapis !

Un tapis dont je me dois de vous parler ici puisque j’ai été contacté par la marque Sukhi depuis de nombreuses semaines. On m’a proposé de vous parler du concept Sukhi qui collabore avec des femmes du monde entier de fabriquer des tapis à la main en les respectant et en respectant leur travail.

Le genre de marque qui fait pencher la balance éthique de son côté et c’est ce qui m’a donné envie d’accepter de recevoir un de ces tapis et de vous en faire le rapport ici. J’ai choisi un tapis indien en feutre et assemblé à la main, au doux nom de Aditya. Bien sur, les tapis berbères que proposent Sukhi m’ont tenté mais on en voit vraiment partout (c’est vrai qu’ils sont très jolis). Du coup, je me suis dit qu’il serait peut-être judicieux de partir sur un modèle totalement différent pour ne pas m’en lasser.

C’est donc dans la chambre de notre bébé que ce tapis a trouvé sa place. Ses tons neutres s’accordent bien avec le sol en bois et le mur vert qu’on a peint. Et puis, il fallait qu’on mette un tapis dans cette pièce pour pouvoir se poser au sol pour jouer avec bébé.

Pour le moment, il faut avouer que quelqu’un a sérieusement un gros coup de coeur pour le confort de ce tapis en feutre : il s’agit d’Eddy, notre chien qui est fan de tapis en tout genre mais celui-ci est vraiment son préféré… Je me demande même s’il va bien vouloir le partager 🙂

eddytapis

Et bonjour les poils avec Eddy… Heureusement le tapis s’aspire facilement et je vous invite même à consulter la rubrique nettoyage du site pour plus de détails.

P1020068 P1020087

Dans sa chambre, la couleur verte s’est imposée tout en laissant place à la lumière et aux autres couleurs que l’on a choisi comme le beige, le ‘saumon’ du linge de lit et le bleu pétrole du couffin. Il y a aussi quelques touches cuivrées et des touches végétales.

P1020064 P1020065 P1020057 P1020058

Du rose ? Très peu finalement… Mais c’est très bien ainsi, parce que les chambres roses pour les filles et bleues pour les garçons, c’est plus possible de nos jours ! Et c’est une fan de rose et de bleu qui vous le dit…

On est assez content du résultat, après avoir trouvé des tissus en lin comme je le souhaitais, ma belle-mère a bien travaillé pour mettre en place tout ça.

Je me dis qu’il y a peut-être un peu trop de couleurs dans cette chambre mais en même temps ça me ressemble, j’aime les couleurs, elles me donnent de l’énergie et me rendent positive.

J’ai tellement hâte de la voir occuper cet espace, lui donner vie et que ça soit le bordel puisqu’il est évident que ça finira comme ça…

P1020075bis P1020049 P1020053 P1020061

Merci encore aux amis et à la famille pour les cadeaux et leur aide. Chacun apporte sa petite touche à sa façon et maintenant on est presque prêts grâce à vous tous ♥

Veggie mama

P1070153 Ca y est je suis officiellement dans mon 9ème mois de grossesse… Je rappelle (encore) que j’avais dit ne pas trop en parler ici et finalement mes derniers articles tournent tous autour de ce sujet !

Je crois que cet événement m’a beaucoup plus touché que je ne pouvais l’imaginer au départ d’où la volonté d’écrire cet article de fin de grossesse.

Un bilan, un résumé, mon mode de vie végétarien, voilà à quoi devrait ressembler ce post.

mois

Oui 9 mois peuvent paraître interminables surtout à la fin où l’on se sent fatiguée et au bout du bout avec l’envie folle de rencontrer son bébé. Mais 9 mois c’est aussi le temps qu’il nous a fallu pour nous organiser, penser à tout (enfin on essaie) : savoir où accoucher, apprendre les termes de la grossesse, les termes matériels et puis réfléchir parfois aussi à l’après : le mode de garde, l’allaitement, l’alimentation au delà du sevrage enfin bref : la grossesse c’est 9 mois de questionnement continuel !

trimestres

Le premier se résume par ‘la digestion’ : la digestion de cette nouvelle qui nous abasourdit et nous rend heureux à la fois. Se questionner beaucoup sans jamais ne serait-ce qu’imaginer interrompre cette grossesse inattendue.

Et puis la digestion au sens propre si je peux dire, avec des nausées et des vomissements quotidiens. Des anecdotes pas très glam et des situations cocasses rythmées par les nausées et les odeurs que je suis seule à sentir ^_^

Le deuxième trimestre se divise en deux parties, le 4ème et le 5ème mois sont plutôt paisibles, les nausées disparaissent laissant place à un regain d’énergie.

Puis vient le 6ème mois, le retour des nausées et des odeurs que je ne peux plus supporter au point de me sentir comme déprimée dans un nouvel environnement suite à un premier déménagement. Et puis, il y a eu un passage à l’hôpital pour une colique néphrétique suivi d’un 2ème passage à l’hôpital pour monsieur. Résultat : stresse, fatigue, anémie. C’est là que j’arrête de travailler. Puis on doit redéménager.

Le dernier trimestre que je finis actuellement se passe bien mieux, malgré la fatigue, le reste d’anémie que je traite à grand coup d’épinards 🙂 , d’autres légumes verts, de protéines végétales, de légumineuses… On finit les préparatifs (la chambre notamment) et puis je vois autant que possible ma famille et mes amies pour ne pas toujours me sentir isolée à la maison.

Et surtout, je pense à ma petite fleur de printemps du matin au soir, elle me fait savoir qu’elle est là, en moi, et on communique déjà ensemble, enfin je crois… Les cours d’haptonomie ont été un super exercice à 3 pour nous lier dès le 5ème mois. Aujourd’hui, les cours sont terminés, on est censés être prêts à accueillir notre bébé.

En bref, la grossesse n’est pas de tout repos c’est vrai et chaque femme la vivra différemment. Mais on n’a rien sans rien, on porte la vie,  ça vaut bien quelques petits désagréments je crois…

P1070101 copie

veggie

Au début de ma grossesse, on m’offre le bouquin : Enceinte et Végétarienne que je lis en quelques heures. C’est exactement l’ouvrage qu’il me fallait pour appuyer mes pensées et garder confiance en mon mode de vie végétarien et ce depuis presque 4 ans maintenant. Il est plein de témoignages de mamans végétariennes et végétaliennes abordant leurs questionnements, leurs façons de gérer leurs modes de vie pendant la grossesse et après.

Remanger de la viande durant ma grossesse ne m’a jamais traversé l’esprit tout simplement parce que j’ai confiance en moi et en mes choix. Je n’ai jamais eu de carences alimentaires, je pense même avoir augmenté mon apport en protéines depuis que je suis végétarienne.

J’aurais pu douter vers le 6ème mois quand on s’est rendu compte que j’étais un peu anémiée. Cependant, le manque de fer touche énormément de femmes enceintes à ce stade de la grossesse puisque le bébé puise dans nos ressources. En toute logique, j’ai décidé de manger d’avantage d’aliments végétaux riches en fer et on m’a aussi prescrit un cachet que je ne peux prendre qu’en petite quantité car il me donne des nausées (décidément ces nausées ne me lâchent pas).

Depuis, les analyses sont meilleures alors je continue sur cette lancée. Il était inutile de céder à la panique, le fer et les protéines ne se trouvent pas que dans la viande comme on veut nous le faire croire trop souvent.

Le cas du soja : au début de ma grossesse, je décide de consulter une diététicienne. Le premier rendez-vous me rassure, elle a des patientes enceintes et végétariennes tout comme moi. Dans une ville comme Clermont, je ne m’y attendais pas. Cependant, elle m’alerte sur la consommation de soja, me le présente comme un  perturbateur endocrinien qui pourrait donc agir sur le système hormonal de mon bébé…

J’écoute et j’applique ses conseils en consommant uniquement un seul produit/jour contenant du soja.

Puis, je décide de faire quelques recherches et d’en parler autour de moi à des futures mamans VG et Vegan (merci internet) qui habitent pour certaines à l’étranger et qui n’ont pas eu le même discours de la part des professionnels de santé face à la consommation de soja pendant la grossesse.

En réalité, il faudrait avoir une consommation excessive de soja au quotidien pour que ce dernier ait un effet perturbateur sur nos foetus et sur nous-même. De plus, la seule étude sur laquelle s’appuient certains est totalement bidon.

J’aimerais bien que les mentalités évoluent en France surtout de la part des médecins qui sont tellement plus ‘open’ sur le végétarisme en Angleterre, en Allemagne ou en Suède par exemple.

S’entourer de professionnels bienveillants : c’est vraiment une des volontés que j’ai eu dès que j’ai su que j’étais enceinte. En aucun cas, un médecin ne doit remettre en cause votre mode de vie si ce dernier est sain et que vous êtes en bonne santé. Les petites phrases vexantes voire les pics moralisateurs et méprisants sont à proscrire, vous n’avez pas besoin de ça…

N’hésitez pas à changer de spécialiste, à faire les meilleurs choix, à tester le feeling entre vous et la ou les sages-femmes qui vous accompagneront durant toute votre grossesse.

J’ai eu la chance, pour le moment, d’être entourée par 2 sages-femmes (pour mes cours de préparation à l’accouchement) qui sont ouvertes et n’ont émis aucun jugement sur mon alimentation.

De plus, faites vous confiance, vous n’êtes pas obligées de vous justifier sans arrêt, c’est trop fatiguant. La gyneco qui m’a suivi jusqu’au 6ème mois de grossesse n’a jamais su que j’étais végétarienne. Est-ce vraiment un sujet que l’on doit absolument aborder avec tout le monde, tout le temps ?

bb

La grande question réside plutôt là. Un bébé végétarien, ça existe ? C’est ‘risqué’ ? C’est tabou ?

40% de la population indienne est végétarienne ce qui implique que leurs bébés et leurs enfants le sont aussi et personne ne les embête avec ça. Il faut vraiment dédramatiser et avancer sur ce sujet de l’alimentation chez l’enfant.

Je sais qu’on va sans cesse devoir se justifier de préférer faire manger à notre enfant des protéines végétales BIO plutôt que de lui donner de la viande infâme pleine d’hormones et d’antibiotiques, ce qui nous paraît tellement absurde dans le fond.

Nos certitudes

L’arrivée de notre enfant ne changera rien au fait que dans notre foyer, nous ne consommons ni viande ni poisson. De plus, du fait d’avoir conservé mon mode d’alimentation végétarien durant ma grossesse, mon bébé risque d’avoir peu d’appétence envers les aliments carnés (c’est ce que ma diététicienne m’a dit se basant sur les différents retours qu’elle a eu de ses patientes végétariennes).

Nos incertitudes

Cependant, il y a aussi, la volonté de l’enfant de vouloir tester différents aliments surtout ceux qui lui sont interdits chez lui j’imagine. Il y a aussi les repas en dehors de notre trio familiale et la cantine par exemple. Sur ce point là, on pense rester ouverts et laisser notre enfant choisir. Elle aura vite la possibilité de réfléchir par elle-même à ce qui lui semble le plus juste.

P1070142 P1070132

J’arrive au terme de cet article, j’en profite pour exprimer toute ma reconnaissance à mon cher et tendre pour le rôle qu’il joue au quotidien, on vit une expérience à 3 et même si c’est moi qui porte notre bébé, il sait trouver sa place.

Je ne sais pas si je suis assez rentrée dans les détails par rapport au végétarisme chez la femme enceinte alors surtout n’hésitez pas à poser des questions en commentaire si vous avez des doutes, des suggestions, un avis à partager. C’est un sujet sérieux et j’espère véhiculer une image positive de future maman qui fait déjà des choix pour son enfant…

Merci mon petit chaton Ninon pour cette série de photos, je vais les garder longtemps, elles seront dans l’album de bébé, c’est sur ^_^

Baby Shower

P1010886 Je ne savais pas du tout si j’allais organiser une ‘Baby Shower’, d’ailleurs dans mon cas, je préfère utiliser le terme goûter prénatal parce que ‘Baby Shower’ en France, ça sonne bizarrement et c’est pas très parlant. En plus de ça, j’avais envie de quelque chose de simple avec mes proches amies et non pas d’une fête trop tape à l’oeil et superficielle comme peuvent l’être les ‘vraies’ Baby Shower aux USA.

Finalement, je me suis juste posée une question : est-ce que ça te ferait plaisir de passer quelques heures avec tes amies réunies avant l’arrivée de ton premier bébé ? (et de tout ce qui va surement en découler après l’arrivée du bébé, notamment le fait de ne plus avoir le temps et la possibilité de trouver l’occasion d’être toutes réunies en même temps….)

Evidement, la réponse est OUI ! En ce début de 8ème mois de grossesse (au moment de cette journée), j’avais trouvé un minimum d’énergie pour ‘pâtisser’ quelque peu et essayer de faire une jolie table. Ce qui assez dur avec la grossesse, c’est qu’un jour vous pétez le feu et le lendemain vous traînez tel un zombie en legging et en TShirt XXL des Ramones calée au fond de votre canapé du matin au soir (true story). J’espérais donc avoir le peps nécessaire pour recevoir toutes ces couillones ♥ chez moi ! Pour info, les seuls mecs dont la présence était autorisée ce jour-là : EDDY et MARCEL qui ont eu leur dose de câlins pour l’année je crois.

P1010844 P1010876 Sans titre-1 P1010939 ninonlaura P1010854 P1010898 tablebabyshower P1010914 bbsh P1010943

Je crois qu’au final on a passé un super aprem, j’ai été supra gâté, les cadeaux ont été choisi avec goût même si tout ce que je voulais c’était les voir ELLES et non pas être couverte de cadeaux…

On a tenté un atelier tissage d’un niveau sois-disant enfantin mais bon voilà : FIASCO total ahha donc soit on est toutes stupides (ce qui est probable finalement 🙂 ) soit les kits que j’avais choisi étaient nazes…

Durant les Baby Shower américaines il y a souvent des quizz, des jeux ou des animations mais j’avoue qu’à part les kits créatifs, je n’avais pas prévu grand chose, toujours dans cette idée de passer un moment tranquille, sans pression !

Par contre vous imaginez bien qu’on avait de quoi manger et boire. C’est un peu le but d’un goûter me direz-vous. Au menu : cookies matcha/chocolat blanc, cookies 3 chocolats, un gâteau vegan style flan au chocolat, des muffins vegans et des sucreries. De quoi faire grimper le taux de sucre de toutes ces dames folles 🙂

Bref, merci encore à toutes, je suis trop contente de vous avoir reçu et qu’on ait fêté ensemble l’arrivée prochaine de ma petite fleur de printemps ♥ Elle a déjà beaucoup des tantines très attentionnées !!! (Oh et Merci Ninon pour les photos, c’était pas évident vu le temps tout gris qu’il faisait)

Au secours, je deviens folle ! (6ème mois de grossesse)

p1010759

Je poste assez peu depuis quelques mois mais aujourd’hui j’ai eu envie de ‘pondre’ un article d’humeur. J’ai sûrement ressenti le besoin et l’envie de venir me confier sur mon propre blog à propos des maux de la grossesse qui me pèsent parfois.

Je vous rassure, tout va bien pour le petit alien qui a l’air d’adorer sa petite vie dans mon ventre. Elle bouge, elle gigote, elle me fait rire parfois et elle m’inquiète quand je ne le sens pas jusqu’à ce qu’elle se réveille et me le fasse savoir. Bref, une grossesse classique.

Cependant, je ne pensais pas que mon esprit puisse devenir aussi étrange à cause de mes hormones de grossesse qui me jouent vraiment des tours.

Je m’explique : physiquement, je n’ai pas à me plaindre, à part de la fatigue je n’ai pas de soucis à vivre ma grossesse (en tout cas pour le moment). Par contre, sur le plan psychologique, il y a des phases plus difficiles à supporter que d’autres et je préfère en rire et les partager avec vous plutôt que de me morfondre sur les phénomènes étranges que me fait vivre ma grossesse.

J’ai passé mon premier trimestre sans pouvoir approcher ma cuisine à cause de l’odeur du lave vaisselle et notamment à cause de l’odeur de la vaisselle PROPRE qui sortait du lave vaisselle. VOUS AVEZ LE DROIT DE RIRE 😉 Mon odorat a énormément changé, il me joue des tours. J’ai perdu l’envie de cuisiner, dans l’idéal j’aimerais manger ailleurs que chez moi, tout le temps. C’est ridicule et incontrôlable !

Heureusement, l’arrivée du 2ème trimestre a calmé mes nausées, mes vomissements et mon dégout de certaines odeurs. Mais c’était trop beau ^_^

Nous venons de changer d’appartement. Il nous fallait plus d’espace. On a trouvé l’endroit qui regroupe quasi tous les critères que l’on cherchait. A la première visite, on a flashé. Mais c’était trop beau (bis), il a fallu que mes nausées et mon dégout de certaines odeurs refassent surface, à plus de 6 mois de grossesse. Je ne peux à nouveau plus rentrer dans ma cuisine. Je porte un bandeau en guise de masque pour cuisiner ou pour tout le reste. VOUS AVEZ LE DROIT DE RIRE 🙂

p1010764 p1010762 p1010757 p1010756

p1010773

Sérieusement, c’est pas cool à vivre, je m’angoisse à l’idée d’entrer dans ma cuisine, de devoir faire à manger, de vider et remplir le lave vaisselle et j’en passe… En 10 jours, j’ai réussi à faire à manger seulement 2 fois. Le reste du temps, j’évite d’entrer dans la cuisine, je me fais aider/servir et on mange beaucoup plus souvent à l’extérieur, ce qui n’est pas cool pour manger équilibré !

Je sais que dans un article précédent j’avais dit que ce blog ne deviendrait pas un endroit de déballage de ma vie perso et en particulier de ma grossesse mais il y a des jours où la situation est tellement absurde que j’avais envie de le partager ici.

Sans déc’, personne ne nous prévient qu’on peut devenir cinglée pendant la grossesse. On nous dit qu’on aura tout le temps envie de pisser, qu’on sera fatiguée, qu’on aura besoin de repos mais pas que les hormones prendront le pouvoir et nous mettront dans des situations aussi cocasses…

 J’écris ce post en relativisant sur mon cas. Il y a des grossesses bien plus difficiles à vivre que la mienne, c’est évident ! Tout ce que je livre ici n’est pas grave… Juste gênant et je ne m’y attendais vraiment pas. Alors surtout, si vous avez vécu des trucs aussi débiles que ce qui m’arrive, n’hésitez pas à le partager avec moi ♥

p1010768

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 mois de toi

5 mois de toi «in utero» mon petit alien♡ qui commence à prendre beaucoup de place en moi et je crois que ça se voit, non ?

Bon promis ce blog ne va pas se transformer en blog confession sur ma grossesse tout simplement parce qu’il y a des choses que j’aime garder pour moi et ce sont souvent les choses qui sont les plus importantes à mes yeux. Cela dit, j’ai quand même plaisir à dévoiler ce ‘baby bump’ qui ne cesse de prendre du volume de semaine en semaine.

dessinpregnantJ’aurais pourtant tellement à dire sur ce que je vis en ce moment. Tout est chamboulé, imprévu. Je suis noyée dans l’inconnu, dans un ‘truc’ pour lequel je ne me suis JAMAIS préparée. Moi qui criais à qui veut l’entendre que je n’aurai jamais d’enfant… La vie est trop imprévisible et j’adore ça !

Aujourd’hui, je voulais vous présenter un petit look simple et surtout confortable parce que bordel, le confort quand t’es enceinte, y’a que ça qui t’importe !

lookbabybump

p1010702 p1010716 p1010721 p1010724 p1010729

p1010720

Déjà, je dois avouer que j’ai craqué chez Anthropologie à NY en octobre dernier et pour la 1ère fois je me suis offert un vêtement de cette enseigne que j’adore mais qui est hors budget pour moi ! Il s’agit de ce gilet/veste sans manche au look ethnique que j’adore et qui est tellement agréable à porter dehors comme dedans.

Et puis la pièce un peu plus chic de ce look c’est ce top de grossesse avec dentelle et col Claudine que j’ai déniché sur 1 et 1 font 3. Il est super joli, facile à accommoder et il y a une doublure au niveau du ventre, c’est ce qui fait la différence ! Seul hic, je crois que d’ici quelques semaines, je ne pourrai plus le porter, il sera trop serré au niveau du ventre…

Je porte 

Combi short : Primark

Veste sans manche : Antropologie

Top noir dentelle et col Claudine : 1 et 1 font 3

Kimono noir : New Look (old)

Bottines : Besson

Echarpe : Urban Outfitters (rayon homme)

Sac : Kiabi / Pompom : H&M ou New Look

Legging de grossesse : Envie de Fraise

New-York en automne


En octobre, je suis partie 10 jours à New-York. Un dernier voyage avant longtemps puisque comme vous le savez si vous me suivez sur Instagram, j’attends un enfant pour le printemps prochain. Je ne m’épanche pas plus longtemps sur le sujet puisque ce n’est pas le but de ce post mais disons que nous avons choisi de nous offrir un petit séjour aux USA avant de stopper les voyages pendant un bout de temps ^_^

p1010288 p1010395 p1010394 p1010397

C’était aussi un voyage organisé pour mon anniversaire et j’avais donc un peu plus le choix dans la destination. New-York s’est imposé comme une évidence car nous n’y étions pas allés depuis 2011 (soit bien trop longtemps pour moi), préférant plutôt aller en Californie. Et je dois avouer que même si ce séjour était super cool, je peux officiellement dire que je préfère la Californie, son climat, sa coolitude ambiante, ses habitants… Je ne pensais pas avouer ça un jour car NYC a été mon premier crush américain !

p1010612 p1010588 p1010573 p1010602

Cela dit, notre location AirBnB à Brooklyn dans le quartier branché de Williamsburg était à la hauteur de nos attentes et étant donné que j’étais enceinte de 3 mois à ce moment là, il m’était pratique de prendre mon temps le matin, et surtout pouvoir me reposer le soir, loin de l’effervescence de Manhattan. Quand je dis ‘loin’, en vérité l’atout de Williamsburg c’est vraiment cette proximité avec Manhattan (1 station de métro) et à la fois cette atmosphère agréable et beaucoup moins stressante que de l’autre côté du pont.

p1010526 p1010529 p1010555 p1010409 p1010560

On a adoré faire nos courses à Whole Foods Market avant de rentrer chez ‘nous’. On a adoré les coffee shops et les boutiques branchées de Brooklyn. Et surtout, on a adoré vivre comme des locaux et ne pas trop organiser ce voyage.

p1010452 p1010451

p1010459

taxiQuoi de neuf à NYC depuis notre dernière venue :

♥ Il y a des Pain Quotidien partout ♥ Un deuxième lieu dédié à l’Italie (EATALY) a ouvert ♥ L’Oculus, la nouvelle gare et centre commercial a ouvert ses portes au Ground Zero et c’est un super endroit ♥ J’ai pu tester les cookies de chez Levain Bakery ♥ La Freedom Tower est enfin terminée et elle est superbe ♥ Des adresses ‘veggie‘ poussent comme des champignons ♥ Un Whole Foods Market a ouvert il y a quelques mois dans Williamsburg ce qui a fait notre bonheur

p1010382 p1010377 p1010370 p1010348 p1010346 p1010340

burgerMes adresses ++

Magnolia Bakery (surtout le cupcake Red Velvet) ♥ Les pizza et les focaccia chez EATALY ♥ La mozza chez Obicà Mozza bar ♥ Les brunchs végés/vegans au Pain Quotidien ♥ Les ravioles aux truffes chez Giovanni Rana (surtout quand le monsieur en personne est là pour vous souhaiter un Buon Appetito) ♥ Le Chelsea Farmer Market avec les décos d’Halloween (même si pour les VG, l’odeur du homard peut être un peu gênante) ♥ Anthropologie pour casser son PEL en moins d’une heure ♥ Urban Outfitters (celui près du Herald Square où il y a un coffee shop et un photomaton) ♥ La High Line pour une balade digestive juste après un bon repas au Chelsea Market ♥ Le Top Of The Rock pour la meilleure vue de la ville (celle de l’Empire State est vraiment moins bonne) ♥ Shake Shack et son inimitable Shroom Burger à déguster dans le Madison Square Park, à côté du Flatiron ♥ La Pâtisserie vintage et vegan au doux nom de Baby Cakes ♥ Le burrito chez Chipotle avec du tofu braisé ♥ Le bar du Ace Hotel pour déguster une citronnade maison

p1010321 p1010354 p1010355 p1010359

Côté météo, le fait de partir en automne était un peu risqué car c’est la période où il peut pleuvoir beaucoup… Finalement, nous avons 3 jours de pluie sur 10 ce qui est très raisonnable. On a aussi de belles journée ensoleillées mais très froides. Résultat ? Mes emplettes ont été des gants, des pulls et des écharpes ^_^

Comme d’habitude, si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’en parler en commentaire. Je reçois souvent des questions concernant mes voyages et ça me fait plaisir de pouvoir aider !

p1010291 p1010631 p1010618 urbanout brooklyn p1010407
Rendez-vous sur Hellocoton !

Treez, les bijoux éthiques

img_6033

Je porte de moins en moins de bijoux. J’ai même du mal à supporter une montre comme je vous l’expliquais dans ‘cet‘ article. Pourtant, quand la marque conceptuelle TREEZ m’a proposée de découvrir leur sautoir et leurs différents pendentifs au doux nom de ‘Semeuses d’espoir‘, j’ai vu l’occasion de vous parler bien plus que d’un collier mais d’un concept s’inscrivant dans une démarche écologique et éthique à long terme.

Laissez-moi vous expliquer plus en détails.

Treez propose différents bijoux notamment le collier dont je vous parle aujourd’hui qui est composé d’une chaîne et de 3 pendentifs en bois (on peut choisir le nombre de pendentifs que l’on souhaite). Ces pendentifs sont colorés sur le recto et gravé sur le verso et ils sont en bois.

Le bois, c’est en lui que repose le concept imaginé par les créateurs de Treez puisqu’un pendentif acheté équivaut à la plantation d’un arbre dans le monde.

Mais comment devenir acteur de ce petit monde vert ?

Une fois votre ou vos pendentif achetés, vous recevrez des codes qui vous permettront de localiser la parcelle où vos arbres seront plantés.

Sur les réseaux sociaux, vous pouvez utiliser le tag #TreezMovement pour partager les photos de vos bijoux éthiques et faire parti du mouvement.

J’espère que tout comme moi, vous serez sensible à ce concept ‘green’ et pour vous donner un peu plus envie de sauter le pas, voici un code promoMADAMECITRONNADETREEZ‘ qui donne droit à 10% de remise sur votre commande.

J’adore le rendu de mon sautoir avec ces 2 couleurs douces et la possibilité de moduler le recto et le verso de chaque pendentif.

img_6028 img_6029 img_6034 img_6035 img_6042

Je vous reparlerai prochainement de cette marque, certaine via Instagram, pour vous présenter la future collection de bracelets ‘Forever Leaves‘ qui arrive tout bientôt.

Load More