Дървен материал от www.emsien3.com

Дървени греди за покрив

Lyon express en une journée !

lyongif

Un des avantages d’habiter Clermont, c’est qu’on est à 2h de route de Lyon.

J’adore cette ville, j’y ai même habité le temps d’une année scolaire et j’avoue que parfois ça me manque. Le Rhône et la Saône rendent la ville très agréable grâce aux quais aménagés. Les boutiques sont au top, les restaurants et les lieux pour les goûters se comptent par dizaines et cette atmosphère de ‘grande’ ville me plait énormément.

IMG_8852 praluslyon IMG_8859

IMG_8843 copie Depuis quelques temps, avec Ninon, on voulait se retrouver ailleurs que dans notre ville mais on a deux emplois du temps vraiment différents et Lyon nous ait apparu comme étant une belle idée par sa proximité et la possibilité de faire l’aller-retour en une journée seulement.

On a hésité à prendre la voiture mais quoi de plus pratique et de plus économique que le bus surtout quand il ne met que 2h15 ?

C’est la deuxième fois que je teste l’aller-retour Flixbus pour un prix dérisoire et cette fois-ci, j’ai essayé le site Omio (que j’ai d’ailleurs en appli sur mon portable) pour choisir nos billets. En quelques clics, j’ai pu comparer les différents tarifs et j’ai vite vu lesquels étaient les plus attractifs. Mais sur Omio, on peut aussi comparer les moyens de transports différents comme l’avion et le train en plus du bus.

On n’a pas beaucoup hésité et en deux minutes on a réservé nos billets ! Le bus part des salins à Clermont et arrive sur le parking de la gare de Part Dieu à Lyon. Ce qui est méga pratique puisqu’il y a le centre commercial juste en face mais aussi le tram et le métro pour rejoindre les autres quartiers de la ville.

Notre ticket liberté (valable 24H pour tous les transports TCL) en poche, on a parcouru le Vieux Lyon, pris le funiculaire pour aller à Fourvière puis on est redescendues par les fameux escaliers charmants lyonnais et après on a fait les boutiques du centre ville. On a même eu le temps de prendre le vaporetto, cette navette fluviale qui rejoint Confluence et enfin on a fait rapido les boutiques à Part Dieu avant de reprendre notre bus.

IMG_8848 lyonfourvière IMG_8847 lyon IMG_8851 IMG_8802 IMG_8861

OUI, on n’a pas chômé et on a bien marché. La journée est passée tellement vite !

J’en profite pour vous lister les endroits que je ne loupe pas quand je vais à Lyon :

Le petit Souk, déco pour enfants mais pas que… station de métro la plus proche : Bellecour

Monoprix République pour le rayon déco, station Cordeliers

Zara Home, j’achète peu mais c’est une boutique inspirante, station Bellecour

Pull & Bear parce qu’il n’y en a pas à Clermont, Confluence, station Hôtel de Région-Montrochet, T1 ou vaporetto

Muji pour la zenitude du magasin qui me rappelle mon récent voyage au Japon, Confluence, station Hôtel de Région-Montrochet, T1 ou vaporetto

Starbucks, parce qu’on n’a toujours pas l’enseigne à Clermont donc passage obligatoire pour un café glacé, et mon préféré à Lyon est celui de Confluence, station Hôtel de Région-Montrochet, T1 ou vaporetto

Pralus pour leurs brioches aux pralines, les meilleures incontestablement, station Cordeliers

Primark, centre commercial Part Dieu

MAC Cosmetics, centre commercial Part Dieu

Søstrene Grene*, centre commercial Part Dieu

Hema, station Cordeliers ou Bellecour

Yaafa (You Are A Falafel Addict), pour un déjeuner végé rapido : pita, falafels et salades, station Hôtel de Ville

*C’était ma première dans une boutique Søstrene Grene dont j’avais beaucoup entendu parler, notamment par Ninon et j’ai tout bonnement adoré. Ce concept danois propose des articles pour la maison en général donc pour la cuisine, pour le bureau, pour les enfants, mais aussi des accessoires de DIY, des petites babioles pas chères et tellement, tellement jolies dans un style scandinave épuré et pastel. J’ai vraiment été raisonnable, j’aurai voulu tout acheter…

Et pour rester dans l’ambiance nordique, on a déjeuné chez SmorAndBrod où l’on a eu un accueil très sympa lorsqu’on a précisé que l’on ne mangeait ni viande ni poisson, ce qui n’est pas encore le cas partout en France. On a pris le menu végé avec 2 tartines salées et une boisson maison (thé glacé ou citronnade) et c’était à la fois esthétique et bon. L’endroit est charmant bien que très épuré. Je vous le conseille !

IMG_8855 IMG_8854 smorandbrod

Les photos de latte art ont été prises au café Mokxa.

Voilà, j’espère que cet article vous plaira et je vous dis à très vite.

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

Arashiyama, la forêt de bambous à Kyoto

Pour rejoindre Kyoto depuis Tokyo, nous avons utilisé notre JR Pass et voyagé dans le Shinkansen qui est un train à grande vitesse dont les japonais semblent assez fiers. Je dois dire qu’en organisant le voyage, j’ai souvent lu des avis positifs sur les trains japonais. Dans le shinkansen il y a un immense espace pour les jambes : plus que dans certains avions et beaucoup plus que dans le TGV en France.

IMG_4767

Il me semble que nous avons mis 2H15 pour rejoindre la station KYOTO, un peu chargés avec nos valises et nos sacs à dos mais heureusement, il y avait beaucoup d’espace dans le train pour caser tout ça !

J’en profite pour ouvrir une parenthèse sur nos valises de la marque LOJEL qui nous ont vraiment étonnées par leur fiabilité. Elles sont robustes et bien pensées avec de nombreux rangements modulables et elles sont aussi très légères donc parfaites pour déambuler dans les gares et les aéroports… Sans compter leur aspect vraiment moderne et sympa.

lojel

J’ai le modèle GROOVE POP en Taille L et en couleur Rose Macaron et Jules a le modèle HATCH en couleur Bleu Marine et en Taille M (avec extension intégrée de 3cm grâce à un ingénieux système qui fait gagner 10% de rangement supplémentaire).

IMG_4707

Pour en revenir à notre séjour à Kyoto, je regrette de ne pas avoir pris des photos de notre chambre au APA Hotel Kyotoeki-Horikawadori qui était proche de la station de métro et Shinkansen KYOTO. Je n’ai jamais vu une chambre d’hotel aussi petite, j’avais lu des avis et vu des photos avant de réserver mais j’étais loin de m’imaginer que ça puisse être aussi exigu ! C’est là que la valise Hatch qui s’ouvre sur le dessus a été super utile. Pour vous donner une idée de la grandeur de la chambre : je ne pouvais pas déplier ma valise Groove pop tellement c’était étroit. L’hotel n’était pas sale et plutôt bien placé mais alors les chambres vraiment trop oppressantes et le lit trop petit pour 2 avec un matelas dur comme du bois. Bref, vous l’aurez compris, je ne vous conseille pas cet hôtel !

Pour notre arrivée, nous avons fait les boutiques sous les arcades couvertes Teramachi et shinkyogoku qui regorgent de petites boutiques plus ou moins intéressantes allant des magasins souvenirs aux petites boutiques traditionnelles. Il pleuvait ce jour-là et comme cet endroit était couvert, on a plutôt apprécié.

C’est donc le lendemain qu’on a pris le chemin de la bambouseraie Arashiyama. Si vous cherchez des photos sur le net, vous verrez une belle forêt de bambous vide de touristes mais c’est bien différent une fois sur place. Comme partout au Japon, il y avait un monde fou ! Pas facile de prendre des photos mais c’était un endroit paisible malgré le nombre de gens au mètre carré.

IMG_4740 IMG_4727 IMG_4724 foretbambousjapon foretbambous

J’ai beaucoup aimé ce quartier de Kyoto où il y avait des petites maisons près de la forêt et des petits commerces très typiques. Et puis, plus encore qu’à Tokyo, on a croisé beaucoup de femmes en habit traditionnel et c’était très dépaysant pour nous, occidentaux.

IMG_4723 maisonsjaponaises IMG_4762 IMG_4763 IMG_4743 IMG_4750

Ce jour-là on s’est régalé dans un restaurant de la gare de Kyoto qui sert des JAPANESE BOWLS dans lequel il y avait du riz, des légumes caramélisés et du tofu. Servis avec un petit bouillon et une salade, c’était parfait. On avait aussi pris des tempuras de pomme de terre et des onion rings, on a très bien mangé. Je vous redonnerai le nom du restaurant dans mon city-guide végétarien à venir.

japanesebowl japanesebowls

J’ai tout de suite trouvé la ville de Kyoto magnifique. Je ne pensais pas aimer autant. La ville est propre et a conservé un tel cachet, c’est impressionnant. Je ne regrette pas d’avoir du faire le choix de ne pas pouvoir tout voir à Tokyo pour découvrir Kyoto.

Prochainement, je posterai un nouvel article concernant le jardin botanique de Kyoto.

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

Paye tes boulettes !

La rubrique Miam du blog est de retour avec des boulettes de riz !
Pourquoi cette idée bizarre ? A cause ou grâce à Facebook et à ses vidéos de bouffe, qui arrivent, je ne sais comment, sur mon fil d’actu… Sérieusement Facebook, je n’y comprends plus rien mais ça, c’est pas le sujet du jour !

Une de ces vidéos a retenue mon attention, il s’agissait de boulettes de riz avec coeur fondant à la mozza, le tout pané et hop à la friteuse ! Plus gras, tu meurs…
N’ayant pas de friteuse et faisant moi même ma panure, je me suis dit que je pouvais peut être reprendre l’idée en adaptant à ma façon.

Pour la panure, en ce moment (je change souvent mon mixe) j’utilise : des graines de chia, de graines de lin moulues et du son de blé (le tout bio bien sur).
Pour la cuisson, j’ai tout simplement utilisé de l’huile d’olive et une poêle, donc mes boulettes ne sont pas frites mais simplement dorées à la poêle.

proceder

Faire cuire environ 200gr de riz pour 8 boulettes et de préférence un riz collant type riz à sushi ou risotto et le laisser tiédir avant de former les boulettes sinon on se brûle…

Couper des morceaux de mozza, former des boulettes de riz dans vos mains et insérer un morceau de mozza, refermer la boulette,

Ensuite, mettre de la farine dans une assiette creuse, un oeuf  battu salé et poivré dans une autre assiette et votre panure dans une 3ème.

Et là, on fait des roulades ^_^ boulettes après boulettes, on passe d’abord dans la farine puis dans l’oeuf puis dans la panure

On obtient donc des boules de riz panées que l’on fait dorer à la poêle bien huilée à feu moyen pendant quelques minutes de chaque côté en assaisonnent un peu.

La mozza doit être fondante au coeur de la boulette et on accompagne avec une salade verte par exemple !

On retrouve les étapes en images juste en dessous.

Sympa non ?

riz rouladeboulette IMG_5648 boulettesderizmozza boulettes

Une recette originale que l’on a bien aimé ! A refaire et à décliner en utilisant de la sauce tomate à la place de l’oeuf battu par exemple ! En tout cas, c’était vraiment YUMMY, croustillant dessus et fondant dedans… Bon app’ !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tokyo SkyTree & Shibuya,東京スカイツリー & 渋谷区

Après l’article à propos de la Tour de Tokyo, voici celui à propos de la Tokyo SkyTree, une tour immense de plus de 600 mètres de haut. Le premier observatoire, celui où on est allé, est à 350m.

Tokyoskytree1

D’extérieur, la tour est attirante par sa finesse et sa hauteur. A ses pieds, on trouve un centre commercial et une belle boutique de produits dérivés Ghibli où je me suis forcément arrêtée m’offrir quelques babioles. Et puis, comme partout au Japon à cette période, il y avait des petits arbres en fleurs. Ce jour là, le ciel était superbe, de quoi sublimer les fleurs roses que l’on a trouvé sur notre passage. 

IMG_4651

IMG_4656

IMG_4657 IMG_4663 IMG_4664

Une fois au 4ème étage de la tour, là on l’on peut acheter nos tickets, nous avons fait la queue presque 30minutes avant d’accéder aux ascenseurs et grimper en quelques secondes tellement haut !

Arrivés à l’observatoire vitré, on a fait le tour de l’étage pour admirer Tokyo à 360°. C’était vraiment super, je conseille absolument cette visite. Par contre, il y a du monde et il faut parfois jouer des coudes pour prendre des photos mais comme partout au Japon, les gens sont très respectueux.

IMG_4636 IMG_4629 IMG_4639

 Petite anecdote : 2 jeunes japonaises m’ont demandé de les prendre en photos, ce que j’ai fait avec plaisir mais j’avais mal compris, elles voulaient qu’on fasse un selfie toutes les 3 ! J’ai accepté en trouvant ça très drôle et tellement étrange à la fois ^_^

J’ajoute que les boutiques souvenirs de la tour sont hyper chouettes, j’y ai trouvé des illustrations magnifiques.

Et enfin, sachez qu’une fois arrivé au premier observatoire, vous pouvez payer un supplément et grimper 100m plus haut ! Nous ne l’avons pas fait mais j’imagine qu’il y a moins de monde et que c’est encore plus beau.

shibuya

→ δhibuya est vraiment le quartier incontournable de Tokyo et surement le plus connu. Il y a d’abord le fameux Shibuya Crossing, le carrefour où des centaines de personnes traversent l’artère principale en même temps à toute heure de la journée et de la nuit. Et puis au même endroit, il y a la statue d’Hachikō, le célèbre chien ♥ Akita Inu ♥ qui a inspiré notamment le film Hatchi avec Richard Gere (que je refuse toujours de voir parce que l’histoire est beaucoup trop triste).

Bref, je voulais absolument passer voir cette statue et je peux maintenant le cocher sur ma liste de choses à faire dans ma vie. Ne me jugez pas, j’ai parfois de drôles d’idées ^_^ (par contre je n’ai pas de photo potable de la statue mais vous pouvez la trouver sur google facilement)

IMG_4666 IMG_4620 IMG_4619

Cependant, je savais avant d’y aller, que Shibuya n’allait pas trop me plaire… Tout comme je n’aime pas beaucoup Times Square à NYC, je n’ai pas vraiment accroché avec l’ambiance de Shibuya. Les écrans géants qui balancent des pubs H24, beaucoup trop de monde et beaucoup trop de bruit. J’aime profondément l’effervescence des grandes villes mais je trouve qu’il y a des quartiers, que ce soit à NY comme à Tokyo, qui méritent plus d’attention que ce genre d’endroits too much à mon goût.

Après tout, je ne regrette pas d’y être allée car ça fait vraiment parti des quartiers à faire à Tokyo mais j’ai préféré voir cette agitation en prenant un peu de distance et de hauteur. En effet, je vous propose de monter au :

° 11ème étage de la tour Hikarie, vous trouverez une plateforme appelée Sky Lobbie qui vous permet d’observer le quartier de Shibuya et donc le carrefour ‘Shibuya crossing’ de loin. J’ai beaucoup aimé.

IMG_4616

° et pour ceux qui aiment se plonger dans des marées humaines, je vous conseille le Starbucks juste en face de la station de métro Shibuya, au premier étage d’une tour, où vous pourrez siroter un frappuccino matcha tout en comatant sur le Shibuya Crossing. Ce ne s’arrête jamais… Voilà ce que ça donne :

shibuyacrossing

Le prochain article sur le Japon sera sur Kyoto, à très vite ! Je reprends l’ordre dans lequel on a fait nos visites, du coup, après Kyoto, je reviendrai à Tokyo et quand j’aurai fini, je posterai mon ou mes city-guides !

Bonne semaine à tous.
Rendez-vous sur Hellocoton !

La Tour de Tokyo et le temple Zōjō-ji, 東京タワー, 三縁山増上寺

tokyotower

Suivez-moi à la Tour Eiffel, ah non pardon à la Tour de Tokyo…

Que de similitudes entre ces deux tours n’est-ce pas ? Malgré leur différence de couleurs et quelques mètres de plus pour la Tour de Tokyo, l’inspiration Eiffel se ressent fortement !

Prévue pour résister aux séismes et ayant pour fonction d’émettre la radio et la télévision, la Tokyo Tower se trouve dans l’arrondissement de Minato et particulièrement dans le parc Shiba où il y a aussi le temple bouddhiste Zōjō-ji.

On aurait pu visiter la Tokyo Tower de l’intérieur en grimpant jusqu’à l’un de ses deux observatoires mais nous avons préféré observer la vue depuis la Tokyo SkyTree qui est beaucoup plus impressionnante (je vous montrerai ça dans un futur article). Cependant l’arrivée dans le parc Shiba en passant par le magnifique temple Zōjō-ji où avait lieu ce jour là un événement particulier puisque plein de jeunes hommes sont arrivés massivement et vêtus de costumes noirs, nous a laissé un beau souvenir.

shibapark tokyotower3 templetokyo tokyotower2 IMG_4558 IMG_4584 IMG_4554 IMG_4553 IMG_4525 tokyotower4

Et entre le temple et la Tokyo tower j’ai aperçu une fillette japonaise tellement adorable avec son petit uniforme bleu marine et comble de migonnerie, elle s’amusait avec les pétales de fleurs de cerisiers qui volaient autour d’elle…

IMG_4539 Sans titre-1 sakuratokyo

Je me suis arrêtée devant des petites statues que l’on appelle Jizo. Ces statuettes colorées et habillées m’ont tout de suite attiré mais malgré leur aspect jovial, il faut savoir que ce sont des hommages à des bébés décédés. Les Jizo ont donc une fonction spirituelle forte et j’étais loin de m’en douter la première fois que je les ai vu ! C’est ce qui est parfois déroutant à Tokyo : cette ville qui ne dort jamais dont certains quartiers sont plus modernes et plus électriques encore que Times Square à NYC, regorge aussi de lieux encrés de spiritualité et de tradition. Un vrai paradoxe…

statues

Dans mes articles de voyage, vous trouverez toujours beaucoup de végétation. Quand je suis allée à Los Angeles notamment, je suis tombée amoureuse des plantes qui apportent tellement de cachet à la ville. A Tokyo, j’ai aussi ressenti ce petit ‘plus’ apporté par les fleurs, surtout pendant la période des Sakura. D’ailleurs, les japonais portent beaucoup d’attention aux fleurs en général. Il n’est pas rare de voir des papis et mamis dégainer leur appareil photo et passer du temps à prendre les fleurs en photos. Du coup, je me suis sentie moins seule en m’arrêtant devant toutes les fleurs sur mon passage ^_^

IMG_4531 fleurstokyo2 IMG_4532 fleurstokyo

→ Coup de coeur pour le lieu où nous avons déjeuné ce jour là situé entre les stations Omote-Sando et Gaien-Mae. Il s’agit d’un bar à salade au doux nom français de CITRON. Eh oui, Madame Citronnade chez Citron, comme c’est original ^_^ Promis, je n’y suis pas allée uniquement parce que ça s’appelle citron mais parce que c’est un chouette endroit où les végétariens sont rois. Un concept français façon bistrot healthy mais avec une touche japonaise dans le service sur plateaux compartimentés. Nous avons eu le plaisir de parler quelques instants avec le gérant qui est français et à qui j’ai demandé l’autorisation de prendre quelques photos car ce petit restaurant m’a beaucoup plu.

Au menu ce jour là : quiche aux poireaux / salade protéinée (légumineuses ou tofu) / soupe de légumes / dessert (crumble ou petits choux) et bien sur citronnade maison. C’était très fin et très simple à la fois. Pour une petite halte française dans Tokyo, foncez chez Citron qui est un lieu pet friendly de surcroît ! Dommage, le petit bouledogue français Raymond n’était pas là ce jour là !

téléchargement citronaoyama citronaoyama3 IMG_4589 IMG_4598 citronaoyama2
Chaque journée passée au Japon était remplie de surprises et de découvertes mais aussi de kilomètres à pieds et de fatigue le tout mêlé au décalage horaire. Bientôt une semaine que je suis rentrée et je suis toujours K.O ^_^

Tokyo : Ueno & Shinjuku

Pour notre premier jour à Tokyo, on a choisi de nous diriger vers UENO et en particulier son fameux parc où l’on peut aller faire du pédalo (en forme de cygne) sur le lac. C’était une des choses futiles que j’avais sur ma liste de choses à faire dans la capitale nipponne. 

uenocouv

uenocygnes IMG_4447 IMG_4429

Notre premier hotel à Tokyo était le REMM dans Akihabara, le quartier agité des jeux vidéos. De quoi se plonger dans l’ambiance tokyoïte dès notre arrivée. J’ai beaucoup aimé cet hotel moderne logé dans un building, avec un Starbucks à ses pieds, parfait pour le petit déjeuner. Très bien placé par rapport à la Yamanote Line pour que l’on puisse utiliser notre JR Pass sans avoir besoin de payer le métro.

La question du métro à Tokyo a été pour moi une grande angoisse avant le départ. On a fait le choix de payer nos JR Pass, un pass qui permet aux touristes de se déplacer sur toutes les lignes ‘Japan Rail’ du pays et même au sein de Tokyo sur certaines lignes seulement. Et justement, la grande question était de savoir si on allait réussir à nous déplacer dans tout Tokyo uniquement avec le JR Pass ou bien si on  devait repayer une autre carte d’abonnement. Vous êtes déjà perdu dans tout ça ? Moi aussi ^_^

ATTENTION LONGUE PARENTHESE SUR LE METRO DE TOKYO (n’hésitez pas à passer si ça ne vous intéresse pas)

Il y a plusieurs compagnies ferroviaires qui se partagent les lignes de métro tokyoïtes et autant de pass et de cartes d’abonnements… Quand on voit le plan du métro à Tokyo, on est à la limite de la crise cardiaque mais heureusement c’est une peur assez vite envolée grâce à l’organisation tant reconnue des japonais. Nous nous sommes très bien débrouillés avec nos JR Pass et en achetant au compte goute quelques tickets de métro supplémentaires quand on en avait vraiment besoin pour aller à des endroits où le JR ne pouvait pas nous amener.

Je prends le temps de donner tout ces détails car je sais combien cela peut être nécessaire pour ceux qui organisent par eux-mêmes leur voyage au Japon. J’ai traîné sur beaucoup de blogs avant de faire mon choix pour acheter le JR Pass. Etant donné que l’on s’est rendu à Kyoto et à Nara, le JR Pass a été rentable mais cependant très cher. Vous partez au Japon et vous être perdu avec les tarifs des abonnements de métro ou du JR ? Je n’ai qu’un conseil : visiter en long et large et en travers le site KANPAI ! En plus des blogs, Kanpai m’a énormément aidé pour tout ce qui est infos pratiques.

Je reprends le fil de cet article concernant nos premiers pas dans Tokyo direction Ueno. Je disais donc que nous avons fait du pédalo sur le lac mais nous avons aussi payé l’entrée du Zoo. Là encore permettez-moi d’ouvrir une parenthèse sur ce zoo. Il faut savoir qu’en temps que végétariens, aller dans les zoos est devenu pénible. On sait très bien que certaines espèces sont victimes de braconnage dans leurs conditions de vie naturelles et que, au moins en étant dans un zoo, ces animaux  sont en vie mais est-ce une raison valable pour les faire vivre dans des cages ou des enclos si petits ? Car oui, ce qui m’a choqué au Zoo de Ueno c’est la taille des enclos. Dans les volières, les oiseaux ne peuvent pas voler. J’ai vu un ours tourner en rond, sur lui-même pendant plusieurs minutes. J’ai eu envie de pleurer. On s’est dirigé vers l’enclos des pandas car c’est pour les voir que l’on a vraiment tenu à aller au zoo de Ueno et là pareil, le panda que l’on a aperçu était dos tourné aux visiteurs comme pour leur exprimer son ras le bol de les voir dégainer leurs appareils photos sans arrêt. Bref, je ne suis pas spécialement contre les zoos, je suis contre les petits enclos et les mauvaises conditions de vies animales, j’espère que vous comprendrez bien la nuance. Nul besoin d’être végétarien pour avoir de l’empathie pour les animaux <3

Après ce petit passage pas très marrant au zoo, on a fini de faire le tour du parc Ueno et c’était SUBLIME ! On a beaucoup marché, on a vu des petits temples, on a commencé à s’imprégner de l’ambiance tokyoïte et j’ai pris des photos de la végétation qui m’entourait dans ce magnifique parc.

map2012s

baleineueno IMG_4382 sakuraueno onglessakura IMG_4412 IMG_4455 IMG_4457 IMG_4361 uenozoo uenopark2 uenopark IMG_4367

Après ça, il était tard et on a voulu aller déjeuner au Pain Quotidien dans Shinjuku. Si vous habitez Paris, vous connaissez déjà le Pain Quotidien. Nous, on y mange souvent quand on voyage aux USA. Cette boulangerie à la française est aussi un restaurant qui a une carte plutôt tendance mêlant tartines végétariennes, houmous, salade de quinoa, limonades maison enfin vous voyez le genre quoi… J’adore 

painquotidientokyo

La journée était bien entamée, si bien qu’en sortant de notre déjeuner très tardif (16h30), on a déambulé pour la première fois dans Shinjuku et il faisait presque nuit. Ce quartier est très animé, il possède la gare immense du même nom où passent plus de 3 millions de personnes par JOUR ! Vous avez bien lu, 3 millions par jour. Je ne peux même pas vous expliquer ce magistral bordel organisé (car oui c’est toujours organisé au Japon). Il faut le vivre pour le croire, déambuler dans les allées de cette gare pour comprendre ce qu’est la densité de population 🙂 Moi être perdue dans cette marée humaine…

Cependant, Shinjuku est un quartier à voir absolument. Quand on va à Tokyo c’est pour vivre ce genre de moment. Quand tu te retrouves tellement serré comme une sardine dans une rame de métro que même les parisiens hallucinent ! Une personne a pour métier de te pousser dans la rame aux heures de pointes pour tout dire !

shinjukucouv shinjuku2 IMG_4483 IMG_4480 IMG_4504 lookjaponaises shinjuku

Cette première journée a annoncé la couleur : Tokyo est une ville totalement folle et j’ai adoré. Y vivre ? JAMAIS mais ce voyage s’annonce fun et très impressionnant ! Et évidemment si vous avez des questions, n’hésitez pas…

Brown rice cafe, 表参道 Omotesandō, TOKYO


IMG_4681

Je reviens tout juste du Japon où j’ai passé 2 semaines hors du temps entre l’effervescence tokyoïte et la magnifique ville de Kyoto.

J’avais prévu de rédiger un article avant le départ pour vous donner des détails sur mes attentes lors de ce voyage mais je n’ai absolument pas eu le temps…

Maintenant que je suis revenue, je compte prendre le temps de poster des articles sous différentes formes : un city guide ou peut-être deux concernant mes adresses végétariennes dans Tokyo et Kyoto mais aussi des articles sur ce que j’ai visité et mes impressions sur ce pays fantastique et parfois plein de paradoxes qu’est le Japon.

Ce premier post a pour but de partager une super adresse healthy et tradi dans le quartier d’Omotesandō à Tokyo qui m’a énormément plu par sa quiétude dans certaines petites rues et pour ses magasins dans son artère principale qui est comparée aux Champs-Elysées.

Brown Rice Cafe est une adresse végétarienne quasi vegan que j’avais trouvé sur internet avant le départ et qui propose des plats traditionnels japonais. Nous avions choisi deux menus différents qui se composaient de légumes vapeur, de soupe de miso, de riz brun et de tofu à la japonaise. C’est une très belle adresse. Le cadre est épuré, verdoyant, agréable, paisible et soigné. La cuisine est raffinée et très saine. Je dois avouer ne pas être une grande fan de cuisine japonaise mais Brown Rice a vraiment réussi à me conquérir ! Le riz était délicieux, les légumes parfaitement cuits pour conserver leurs nutriments et le tofu succulent. Le thé glacé était servi avec du sucre de fleurs et du lait de soja. YUMMY !

IMG_4689 IMG_4690 IMG_4671 IMG_4670 IMG_4667 IMG_4675 brownrice IMG_4673

Mais je voulais aussi poster ce look cuivré et kaki qui était plutôt en adéquation avec ce restaurant ‘green’.

IMG_4682 IMG_4687 IMG_4684 IMG_4683 brownricecafe

IMG_4685
IMG_4686  Jupe – Forever 21
Pull – H&M
Gillet – Stradivarius
Sac – Matt & Nat Isshiki Petal
Derbies – Tati 
Collier – Mon Joli Sautoir

J’ai peu dépensé en terme de fringues sur ce voyage. Si si, je vous jure ^_^

J’ai juste trouvé cette jupe taille haute et longueur sous le genoux chez Forever 21 et ce petit pull fin dans le rayon Divided chez H&M. Typiquement le genre de jupe que je ne pensais jamais acheter ne sachant pas vraiment comment l’associer. Mais sa couleur m’a beaucoup attiré alors j’ai craqué. Petite parenthèse concernant le Forever 21 de Shibuya qui devait faire 5 ou 6 étages. Je n’avais jamais vu un magasin de cette marque aussi grand, même aux USA ! J’ai été hyper raisonnable parce que j’avais vraiment envie de ne pas passer tout mon temps dans les magasins mais de profiter au maximum des lieux à visiter.

J’espère que ce premier article vous donnera envie d’en voir plus sur mon expérience japonaise…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Gâteau aux pommes (oil free / butter free)

Un cake aux pommes à mi chemin entre le gâteau et le clafoutis, sans huile et sans beurre, ça vous dit ?

Cette recette est vraiment MA découverte de l’hiver… Hyper simple et pas trop fat puisque sans matières grasses, que de promesses me direz-vous ! J’ai testé avec des pommes mais aussi avec des poires et encore avec les 2 et à chaque fois c’est une réussite. Je vous le conseille vivement pour un goûter réussi ou un brunch du dimanche !

Dernièrement, j’ai apporté une touche spéciale à cette recette et j’ai très envie de partager ça. Je ne sais pas si vous connaissez les boutiques Pomme d’Ambre ? L’une d’entre elles a ouvert ses portes il y a peu dans ma ville (Clermont-Ferrand) et j’ai tout de suite été attiré par l’ambiance feutrée et les produits proposés : des épices du monde, du thé et du café avec tous les accessoires utiles qui vont bien ! De jolis bols, des boîtes, des mugs et j’en passe. C’est comme ça que j’ai pu testé un mélange d’épices dit ‘mélange speculoos‘ comprenant : canellegingembremuscadegirofleanis. Une vraie valeur ajoutée pour ce gâteau simple et sans prétention.

mélangespeculoos copie

La recette :

pomme

∴ Couper environ 600gr de pomme en lamelles et réserver

∴ Battre 4 oeufs avec 180gr de sucre roux quelques minutes

∴ Ajouter 220gr de farine, 1 sachet de levure, une belle pincée de sel et 150ml de lait (je conseille lait d’amande ou de soja) ET 1 cuillère à soupe de ‘mélange speculoos‘ puis continuer de battre

∴ Ajouter ensuite les 3/4 des fruits en lamelles qui vont se mêler à la préparation

∴ Fariner un plat de 22cm de diamètre et verser la préparation et enfin disposer le quart de fruits restant en laissant un espace entre chaque lamelle (cette étape permet d’obtenir un joli résultat après cuisson)

∴ Saupoudrer le tout avec un peu de sucre roux pour un côté craquant à la dégustation

∴ Enfourner environ 35min à 200° dans un four préchauffé

∴ Laisser refroidir et servez avec une boule de glace vanille ou pas…

IMG_4118 IMG_4127 IMG_4114

Et comme on dit à la maison : ‘simple mais efficace !’

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

Mon sac Matt & Nat – MERI en mint

Je viens de recevoir mon 3ème sac de la marque Matt & Nat et depuis longtemps je veux vous parler de cette marque de maroquinerie et de chaussures vegan.

Pour la petite histoire, Matt and Nat est la contraction de ‘Matériaux‘ et ‘Nature‘ et depuis 1995, la marque from Montreal propose de jolis sacs dont les collections changent au grès des saisons et des tendances. Les couleurs sont toujours douces et les modèles de plus en plus travaillés pour proposer des formes originales et bien pensées.

mint

Une marque de maroquinerie vegan ? En effet, le mot d’ordre de Matt and Nat est le recyclage : nylon, caoutchouc, carton, liège… et puis des bouteilles plastique. C’est donc une marque engagée Cruelty Free et n’utilise volontairement aucune matière animale.

Le résultat ? Un aspect tellement proche du cuir qu’on se laisse avoir facilement.

La qualité ? Quand on investit dans un sac Matt & Nat dont le prix moyen est de 130€, on s’attend à une certaine résistance et une certaine qualité. J’ai acheté mon premier sac il y a un an et demi et il n’a pas bougé. Il nécessite un petit nettoyage que j’effectue doucement à l’eau (sur du sopalin) avec du savon de Marseille de manière délicate pour le débarrasser des éventuelles traces de frottement et de saletés mais il reste impeccable et pas du tout usé pour le moment. J’ai acheté le deuxième il y a quelques mois et en le portant quasi tous les jours, il ne bouge pas non plus et a l’air vraiment solide !

Aujourd’hui, je prends le temps de vous montrer en photos mon petit dernier, il s’agit du modèle MERI en couleur MINT. Sa forme m’a tout de suite attirée et il se révèle être très grand malgré les apparences.

IMG_4203 mattandnatmerimint mintmattandnat IMG_4217

Mes 2 autres sacs Matt & Nat :

sacsmattandnat

J’espère que vous serez, vous aussi, bluffés par l’aspect de ses sacs qui n’ont rien à envier à des sacs en cuir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Ruche Qui Dit Oui à Clermont-Ferrand

header

Il y a deux ans, j’écrivais un article à propos de La Ruche Qui Dit Oui en expliquant le concept et en donnant mon avis sur mon expérience de cliente que je vous invite vraiment à consulter si vous ne connaissez pas encore le principe de la Ruche qui dit oui et son concept malin, local et écologique de vente de fruits, légumes, viande, poisson, cosmétiques et épiceries (entre autre) qui se fait directement du producteur au consommateur une fois par semaine près de chez vous !

Mais comme je suis sympa, je vous copie un extrait de cet article où je récapitule quelques éléments clés :

Pour résumer le fonctionnement : on s’inscrit à notre ruche en allant sur le site vérifier que votre ville en à une ! On passe une pré-commande pour la semaine suivante et on attend de recevoir un mail de confirmation de la part du responsable de votre ruche qui vous dira si il y a assez de commandes pour que les producteurs puissent venir livrer leurs produits. On se donne rendez-vous une fois par semaine dans un laps de temps de 2h environ, toujours au même endroit et on vient récupérer sa commande en présentant son bon (que l’on n’est pas obligé d’imprimer si on a un smartphone). Ce n’est pas plus compliqué que ça !

75908_1454277468134358_1921201880_nDepuis l’écriture de cet article, j’ai changé de commune et j’habite maintenant dans Clermont-Ferrand ce qui fait que j’ai pu cette fois-ci me fournir auprès de la ruche de mon quartier. Ma commande cette semaine contenait : un fromage de chèvre au piment d’Espellette, un pain bio aux graines, un panier de fruits et légumes bio de 4kg, un sirop de pêche bio, une préparation pour faire des galettes végétales et du pesto à l’ail des ours.

IMG_4091 IMG_4094 ruche2 ruche la-ruche-qui-dit-oui

Autours de chez moi, il n’y a pas moins de 5 ruches et pour découvrir si vous avez autant de chance que moi, c’est par ‘ ici

Et vous, est-ce que vous avez déjà eu l’occasion de tester ce mode de consommation alternatif ? 

pomme08Personnellement, je délaisse de plus en plus les hypermarchés que je ne supporte vraiment plus. Je m’y rends uniquement pour acheter le strict minimum et dans le but d’acheter des produits bien particuliers. Etant végétarienne, je consacre un budget plus important maintenant aux fruits et légumes bio que j’achète en magasins spécialisés qui sont plus petits et tellement plus agréables. Ce qui ne m’empêche pas de passer commande, de temps en temps, à des organisations telle que la Ruche que je trouve humainement parlant vraiment sympathique et qui permet de mettre des visages sur des produits alimentaires puisque que l’on rencontre directement les producteurs ce qui donne une impression de proximité supplémentaire et un sentiment de consommer de manière plus réfléchie.

La Ruche Qui Dit Oui de Clermont-Ferrand 

Tous les vendredis de 17h30 à 19h30

Home Max 22 avenue des Paulines

63000 Clermont-Ferrand

Rendez-vous sur Hellocoton !
image12

Load More